Michael Jean et Rene Preval

Visite de deux jours de Michaëlle Jean en Haïti

Michael Jean et Rene Preval

Michael Jean et Rene Preval

Michaëlle Jean, Gouverneure générale du Canada, donc représentante de la reine d’Angleterre au Canada vient de passée deux jours dans son pays natal, Haïti. Mme Jean a quitté le pays avec sa famille lorsqu’elle était une enfant. Lors de sa brève visite, elle est passée par Jacmel ou ils eut de nombreux moments émouvants.

Un prêtre lui a offert un morceau de ruine de la cathédrale ou elle fut baptisée, signé de l’artiste de renom Haitien, Prephet Dufaut, lui aussi de Jacmel. «C’est comme si la ville avait été bombardée, dit-elle à Port-au-Prince, en voyant la capitale lourdement endommagée « intolérable »et« incroyable ».Elle  semblait déchirée entre les larmes de désespoir et de bonheur. Ces sentiments se sont intensifiés lors de sa première visite à Jacmel après le terrible séisme qui a ravagé la ville balnéaire. Jacmel est maintenant délabrée. Michaëlle Jean, lors de sa jeunesse, y passait de nombreuses vacances.

Dans les ruines du palais présidentiel, le président haïtien René Préval a offert ses sincères condoléances à Mme Jean qui, dans le tremblement de terre, à perdu la marraine de sa fille. “Cette effusion de solidarité pour le people Haitien nous réconforte dans notre détermination. Nous nous relèverons ” a ajouté le président haïtien Préval.

« Partout où je vais au Canada… les canadiens se demandent comment ils peuvent soutenir la reconstruction d’ Haïti, dit-elle. « Ce dont nous avons parlé aujourd’hui est de savoir comment le Canada peut effectivement aider Haïti dans sa volonté de reconstruire le pays. Nous croyons que les Haïtiens ont aussi une vision de leur pays et ils feront en sorte que de cette épreuve découle une meilleure vision pour Haïti », a-t-elle dit, ajoutant: «Le deuil est une chose. S’assurer que la vie triomphe de cette destruction est le but.”

Mme Jean a aussi saisi l’occasion pour lancer un appel aux femmes Haïtiennes – 2.000 d’entre elles se sont rassemblées à midi dans la capitale pour célébrer la Journée internationale de la femme – à prendre une part active dans la reconstruction du pays.  «Nous sommes convaincus qu’aucune reconstruction n’est possible sans la participation des femmes. Si aucune femme n’est ne participe, nous aboutirons à l’échec « , dit-elle.

Mme Jean a ensuite félicité les femmes pour leur force dans les soins aux familles dans le sillage du tremblement de terre de janvier 2010, après quoi seulement des femmes ont pu participer dans le Programme mondial alimentaire pour recevoir de l’aide alimentaire (il y avait des préoccupations que les hommes vendent leurs aides pour de l’argent ou même des faveurs sexuelles).

«Dans ces situations de crise, ce sont les femmes qui continuent à s’occuper des besoins primaires », Mme Jean ajoute que les femmes devraient exiger d’être traitées avec respect et dignité.

Beaucoup de femmes le portaient des tee-shirts mentionnant: « Beaucoup de femmes sont tombées. Mais nous allons continuer. Haïti ne périra pas.  »

Marjorie Michel, le ministre chargé des affaires féminines en Haïti a déclaré “Mme Jean est une inspiration pour les femmes de la nation, dont beaucoup ont souffert de violences sexuelles” Avant qu’elle ne termine, elle a exhorté les femmes à se joindre à un cri pour l’unité, en criant : «Haïti ne mourra pas. »

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share