La Fondation FOVA fut créée le 1er septembre 2006 avec pour objectif de permettre aux enfants démunis, en favorisant un environnement sécuritaire, d’avoir accès à l’éducation et au support nécessaire à leur épanouissement.

FOVA souligne ses 10 ans d’actions caritatives

Vendredi 22 avril 2016, Journée Mondiale de la Terre, la Fondation FOVA, un acronyme qui tient pour FOndation Voix Angélique, un organisme sans but lucratif qui s’investit à venir en aide aux enfants démunis, réunissait ses donateurs, partenaires, membres et supporteurs dans le charme somptueux du Loft Hotel, situé sur la rue Sherbrooke au centre-ville montréalais.

La Fondation FOVA fut créée le 1er septembre 2006 avec pour objectif de permettre aux enfants démunis, en favorisant un environnement sécuritaire, d’avoir accès à l’éducation et au support nécessaire à leur épanouissement.

La Fondation FOVA fut créée le 1er septembre 2006 avec pour objectif de permettre aux enfants démunis, en favorisant un environnement sécuritaire, d’avoir accès à l’éducation et au support nécessaire à leur épanouissement.

Présidé par Nadine Francillon, 42 ans, cofondatrice de FOVA, la Fondation s’exerce dans une multitude de pays. Actuellement, c’est en Haïti où la dynamique présidente vécut jusqu’à l’âge de 16 ans, au Sénégal, en Tunisie, au Maroc, au Burkina Faso, bientôt au Mexique et évidemment au Canada que les enfants sont principalement soutenus.

« Dix ans de bonheur, dix ans de passion« , s’exclamera Mme Francillon qui désire offrir une éducation primaire de qualité à plus de 1500 enfants.  Une histoire qui commence bien au-delà de cette décennie puisque c’est vers l’âge de huit ans que Nadine, qui grandit sans l’attention d’une mère, cultive cette passion, irriguée par une certaine soeur Monique. Adulte  éduquée, c’est durant ses nombreux voyages qu’elle constate la précarité patente des enfants. Accompagnée de trois copines, elle choisit de s’attirer les grâces divines en se préoccupant de son prochain qui n’a pas eu la même chance  qu’elle.

Keithy Antoine alias Lady Special K. animait la faste soirée qui se déroulait au rythme de bouchées, sans artifices, offertes par la Fondation avec la régularité du métronome. Cette soirée qui avait pour thème « Coeur de Leader » devait être introduite par une troupe de sept jeunes danseuses qui exprimaient, sous la musique du rappeur NAS I Can Be What I Want To Be (Je peux être ce que je veux être), la relève que constitue la jeunesse.

Le premier distingué invité à être présenté par l’animatrice aux multiples talents, fut le nouveau consul haïtien à Montréal, M. Kurdy Larèche qui remplace le bien-aimé Justin Viard depuis le 8 septembre 2015. Applaudi, M. Larèche blague en disant ne jamais avoir vu une femme (Nadine Francillon) avec autant d’enfants, plus de 1000, précisant que FOVA se retrouve également en Afrique.  « Il y a un enfant qui meurt dans le monde par manque de nourriture chaque six secondes. Chaque six secondes cela fait près de cinq millions d’enfants par année. Nous avons plus de 150 millions d’enfants qui sont orphelins aujourd’hui dans le monde. Alors je vais aider FOVA. » annonce l’ancien vice-consul haïtien montréalais sur un ton plus solennel avant de promettre d’engager son consulat dans l’accompagnement de la Fondation sied à Montréal, qu’il suit d’ailleurs depuis 2012.

Mariama Zhouri, secrétaire générale du Forum des compétences Canado-Marocaines (FCCM) de par son expérience personnelle, est venue attester de l’importance de la scolarité dans le parcours d’une vie. Se coiffant de la casquette de la mère qu’elle est,  elle a remercié les gestes et l’apport de Nadine qui par l’entremise de sa Fondation touche favorablement la qualité de vie des enfants de la société marocaine. « Une Haïtienne qui travaille pour le Maroc, ça ne pouvait pas me faire plus de motivation qu’une marocaine devrait travailler aussi pour Haïti. « évoquant son implication dans le club les Gazelles dans un discours qu’elle terminera en s’exclamant à une foule sonore: « Ne manquez pas une chance de soutenir un enfant! »

Ce qui allait en mettre plein les yeux aux gens présents, fut l’extravagant défilé de Création Youd. La marque qui se spécialisait uniquement dans les accessoires de mode, ose cette fois avec des habits exclusifs,  éblouissant, surprenant  la salle,  avec en primeur une collection printemps-été 2016. Et surprise, Youdline Marcellus, fondatrice/créatrice de la marque,  parcourra elle-même le tapis rouge avec aplomb pour nous présenter une pièce de sa collection Home Land.

Pour clore la soirée anniversaire, FOVA a remercié ses bénévoles, ambassadeurs et ambassadrices qui sont les bras et les pieds de la fondation et rendent l’action possible. Des bénévoles  répandus un peu partout sur le globe, qui croient et désirent faire de ce monde un monde meilleur.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.