Coup d’etat au Niger

Après un autre coup d’état aussi prévisible que les autres, fruit de l’ambition démesurée d’un président qui, sous prétexte de vouloir « terminer ses chantiers », n’a pas hésité à manipuler la Constitution nigérienne pour se maintenir au pouvoir au-delà de ce que lui permettait la loi.

La presse africaine dit de l’homme qui a sème la tempête et récolte le vent n’est pas tendre avec le Président Tandja. Cette dérive  présidentielle n’est autre que « le prix de l’entêtement d’un homme qui aurait pu sortir par la grande porte après ses deux mandats« .

L’Afrique déplore l’arrogance de Tandja et son mauvais calcul politique.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2019 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share
En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
Ok, J'accepte
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
OK, j'accepte
Soyez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre
Restez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre