Coup d’etat au Niger

Après un autre coup d’état aussi previble que les autres, fruit de l’ambition démesurée d’un président qui, sous prétexte de vouloir « terminer ses chantiers », n’a pas hésité à manipuler la Constitution nigérienne pour se maintenir au pouvoir au-delà de ce que lui permettait la loi.

La presse africaine dit de l’homme qui a seme la tempete et recolte le vent n’est pas tendre avec le president Tandja. Cette dérive  présidentielle n’est autre que « le prix de l’entêtement d’un homme qui aurait pu sortir par la grande porte après ses deux mandats ».

L’Afrique deplore l’arrogance de Tandja et son mauvais calcul polique

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share