Un nouvel hymne national pour le Niger en perspective

Près de soixante ans après son indépendance de la France (1960), le Niger fera nouvelle peau en délestant son hymne national « La Nigérienne », un legs français.

Les paroles de la Nigérienne ont été écrites par le français Maurice Albert Thiriet en 1961 sur un musique toute aussi française, un an après l’indépendance du Niger.

Les paroles de la chanson font l’objet de nombreuses critiques au Niger principalement les troisièmes et quatrième vers : Soyons fiers et reconnaissants, De notre liberté nouvelle, des lignes qui expriment une inféodation à la France et traduisent un sentiment de gratitude envers l’ancienne puissance coloniale du pays africain et à ses dirigeants pour la liberté du pays pourtant acquise au prix du sang, humiliation et répression.

Niger et la France

Territoire militaire depuis 1900, pacifié depuis 1920, le Niger est érigé en colonie le 13 octobre 1922, à l’intérieur de l’Afrique-Occidentale française ; devenue membre de la Communauté française en décembre 1958, la république est indépendante depuis le 3 août 1960.

Assoumana Malam Issa, le Ministre de la Renaissance culturelle a déclaré jeudi à la télévision d’État : « Certaines parties de l’hymne sont unanimement sujettes à la critique. Il faut trouver un hymne qui puisse galvaniser la population, être pour nous une sorte de cri de guerre pour toucher notre fibre patriotique ».

Le Ministre a annoncé la décision de modifier l’hymne national à la suite d’une rencontre avec le Président Mahamadou Issoufou qui a mis sur pied un comité présidé par son Premier Ministre d’origine touareg Birgi Rafini pour accomplir cette mission.

Président en exercice du G5 Sahel, un cadre institutionnel de coordination en matière de politiques de développement et de sécurité regroupant cinq États du Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad), Mahamadou Issoufou affirme que 25 % du budget nigérien est consacré à l’éducation, rendue gratuite et obligatoire jusqu’à 16 ans.  De plus, le Président nigérien renforça l’enseignement de l’histoire des religions à l’école pour mieux contrer la radicalisation. Le Président en exercice depuis presque neuf ans plaide pour assurer la sécurité alimentaire du pays à travers l’initiative « 3N » : les Nigériens Nourrissent les Nigériens.

Le Ministre Assoumana Malam Issa a précisé que les citoyens nigériens pourront contribuer et faire des propositions pour le nouvel hymne national. Jusqu’à présent, il n’y a pas de date limite spécifique pour les consultations publiques et la population des sept régions du Niger sera invitée à contribuer. Le comité responsable aura le dernier mot à savoir si l’hymne sera complètement modifié ou si des passages spécifiques seront modifiés.

Reste à savoir si d’autres pays africains imiteront le geste significatif du Niger puisque le Sénégal et la Centrafrique, libre depuis 1960 de la France, ont eux aussi dans leurs hymnes nationaux respectifs, une signature française datant de l’année de leur indépendance.

Outre les anciennes colonies belges de la République démocratique du Congo et les colonies britanniques de Somalie et du Nigéria, quatorze pays d’Afrique de l’Ouest décolonisés par la France en 1960 célébreront le 60e anniversaire de leur indépendance l’année prochaine, y compris le Niger.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2019 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
Ok, J'accepte
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
OK, j'accepte
Soyez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre
Restez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre