Un bilan prometteur pour l’avenir du Québec

Le bilan actuel présenté par le ministre Benoit Charette lors de sa conférence du 9 décembre 2021 concernant la lutte contre le racisme et l’intolérance démontre l’existence d’une écoute et d’une volonté de changement

La campagne nationale de sensibilisation contre le racisme et la nomination d’un ministre à la lutte contre le racisme en plus des cours de sensibilisation contre le racisme répondaient à certaines des recommandations faites par la Ligue des Noirs du Québec.

En 2011, les Québécois membres des minorités visibles forment environ 11% de la population et sont concentrés principalement dans la ville de Montréal.

Les changements ne doivent pas être purement cosmétiques. A cet égard ils doivent entre autres être de nature à permettre une réelle représentativité de l’ensemble des habitants du Québec que ce soit dans les domaines administratifs ou ailleurs.

La Ligue des Noirs du Québec est attentive aux détails : il ne lui a pas échappé que le projet de loi 60 a été approuvé par la majorité des élus de l’Assemblée nationale. En d’autres termes la majorité des députés qui ont été élus travaillent pour améliorer le Québec et son image au Canada et dans le monde.

Tant mieux : l’image du Québec et des Québécois est importante. Dans cette optique le gouvernement a reconnu d’emblée qu’il y avait encore beaucoup à faire et qu’il allait faire plus. Il n’a pas tenté de dissimuler la réalité et a admis que des outils permettant d’obtenir des chiffres c’est à dire des données précises sur le racisme au Québec et ses conséquences sont manquants.

La franchise et l’honnêteté sont bien accueillis. Le gouvernement prendra vraisemblablement les mesures requises pour obtenir les meilleurs résultats possibles dans le cadre de son action. Ce que l’on doit retenir en ce moment est que le gouvernement a commencé à agir.

Lorsque le feu a commencé à s’attaquer à une maison on ne traîne pas on agit. Avec ses 25 mesures qui seront bonifiées selon l’annonce faite lors de la conférence du 9 décembre 2021 ce sont les vies de plusieurs citoyens qui seront soit sauvées ou meilleures: En agissant le gouvernement Québécois évite vraisemblablement des tragédies futures comme celles de la mort de Joyce Echaquan ou de celle de la mort de l’américain George Flyod qui aurait tout aussi bien pu survenir au Québec.

A cet égard, l’actualité récente nous a démontré que certains policiers sont extrêmement violents envers les citoyens et cela doit cesser. Notre société n’a rien à gagner à tolérer la violence policière illégale.

Nous devons la dénoncer et punir les coupables sévèrement c’est à dire de manière exemplaire.  Les formations c’est bien mais il faut nécessairement faire plus. Le Québec peut faire plus et mieux et nous attendons beaucoup de ceux en qui nous avons placé notre confiance. Être Québécois doit pouvoir être en tout temps une fierté peu importe l’origine d’une personne.

Les mots avenir et Québec qui font partie de la désignation sociale CAQ ont une importance. L’avenir québécois ne peut se construire qu’avec la participation de l’ensemble des québécois. Avant de pouvoir courir on apprend nécessairement à marcher : le gouvernement du Québec vient de commencer le travail il n’est qu’au début de son calendrier de cinq ans de la lutte contre le racisme. Nous pouvons regarder en avant…

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2019 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
Ok, J'accepte
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
OK, j'accepte