Les recommandations du groupe d’Action contre le racisme et les mesures annoncées ne sont pas des arrêtés ou des décrets ou des lois ou même des règlements

Dans un monde idéal la parole de chaque représentant du gouvernement aurait la valeur d’une loi ou si vous préférez représenterait une assurance en béton armé. La réalité connue est que les propos des autorités en conférence de presse n’ont pas force de loi.

Au Québec il importe de souligner que ce sont les arrêtés et les décrets qui établissent les règles. Les recommandations vont et viennent et ne restent que des recommandations tant qu’elles ne sont pas concrétisées et mises en pratique: Toute personne qui est le moindrement informé des us et coutumes du Québec sait que ce qu’un officiel dit un jour peut changer le lendemain aussi facilement et rapidement que les annonces faites concernant la météo.

Depuis le 18 octobre 2018, Nadine Girault est Ministre des Relations internationales et de la Francophonie au gouvernement du Québec.

Nous le répétons les recommandations du groupe d’Action contre le racisme et les mesures annoncées ne sont pas des arrêtés ou des décrets ou des lois ou même des règlements. En ce sens, rien ne nous dit que les recommandations et mesures annoncées ne seront pas mises sous tablettes. Cela ayant déjà été fait dans le passé rien ne nous assure donc que toutes les recommandations seront suivies et appliquées et ce dans un délai rapide. Par conséquent à la Ligue des Noirs du Québec on garde les pieds sur terre. On sait que face à de simples mesures annoncées, à de simples recommandations il faut demeurer prudent.

Au regard du contenu de ce qui a été annoncé il est évident que le gouvernement a su écouter les préoccupations soumises mais il n’a pas livré tout ce qui avait été requis. On est loin. Nous voulions des assurances et non de simples paroles ou promesses pouvant disparaître du jour ou lendemain. Est ce que le gouvernement est de bonne foi? Nous ne pouvons pas dire le contraire ni affirmer que c’est le cas.

Les mesures annoncées seront elle mises en oeuvre dans l’immédiat nous ne le savons pas à l’instar du Québec. Nous savons que l’espoir n’a aucune valeur tant que non concrétisé par les faits ou minimalement par la confirmation d’une assurance. Pour ce qui est de notre premier ministre on l’aura vu rarement revenir sur la parole donnée: ici il ne s’est pas engagé s’il le fait que l’on aime ou pas celui-ci cela aura une signification et enverra un message partout au Québec.

Ce que dit un premier ministre revêt une importance particulière puisque la population le juge en fonction du respect de ses paroles. Le québécois moyen sait exactement à quoi s’en tenir sur les paroles de la plupart des politiciens. Certains sont honnêtes et vertueux au point où l’on peut les
croire immédiatement sur parole. La Ligue des Noirs du Québec veut croire et avoir l’image d’un premier ministre vertueux.

Si le gouvernement respecte les recommandations ou si vous préférez les annonces faites par le groupe d’action contre le racisme et les applique il est évident que l’on ne pourra que dire bravo celui-ci était vraiment décidé à agir. Dans une telle éventualité seule une personne de mauvaise foi pourrait contester le fait que la CAQ incarne bel et bien le changement soit la raison principale pour laquelle on l’a élu au pouvoir au départ.

On veut pouvoir être fier de notre gouvernement et du Québec. On veut un Québec inclusif un Québec où tous auraient leur place et ne seraient pas victimes ou exposés au racisme. Que ce racisme provienne d’individus ou du système en lui-même l’important est qu’il soit reconnu publiquement et éradiqué à sa source légalement par les instances au pouvoir.

Dans le cas d’actions véritables menant à un changement positif et social profond on ne pourra que remercier le gouvernement et lui renouveler la confiance placée en lui. Un gouvernement qui tient ses promesses est un gouvernement sur lequel on peut compter.

Nous allons donc observer pour le moment aucune somme précise n’est sur la table nous n’avons aucun plan précis sous les yeux nous ne savons pas ce que va coûter l’ensemble des mesures nous ne connaissons même pas l’échéancier. Tout ce que nous savons est que ce qui avait été mis de l’avant était une réalisation concrète et rapide. Gardons donc cela à l’esprit et demeurons vigilant.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2019 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
Ok, J'accepte
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
OK, j'accepte
Soyez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre
Restez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre