Le costume d'um membre du KKK memant un homme Noir par une corde au cou remporte le premier a la Légion Royale Canadienne

Un costume d’un membre du KKK menant un Noir, corde au cou remporte le 1er prix à la Légion Royale Canadienne

Le costume d'um membre du KKK memant un homme Noir par une corde au cou remporte le premier a la Légion Royale Canadienne

Le costume d'um membre du KKK memant un homme Noir par une corde au cou remporte le premier prix remis pour le meilleur costume à la Légion Royale Canadienne

CANADA – Un costume d’un membre du Ku Klux Klan accompagné par un homme blanc déguisé en homme Noir avec une corde au cou a remporté le premier prix lors d’une fête d’Halloween a une branche ontarienne de  la Légion royale canadienne a été «mauvais jugement», mais non criminelle, a indiqué la police canadienne mercredi.

La Légion royale canadienne est une organisation canadienne à but non lucratif pour les vétérans. Elle a été fondée en 1925 avec plus de 400 000 membres à travers le monde. Ses membres proviennent des militaires présents ou d’anciens combattants des Forces armées canadiennes, de la Gendarmerie royale du Canada, des membres de la police provinciale ou municipale, de leurs proches et d’autres membres affiliés.

Un homme vêtu d’une robe du KKK avec un capuchon et un drapeau confédéré sur son dos conduit un autre homme, celui-ci déguisé en Noir par une corde attachée autour de son cou à la fête d’Halloween de Campbellford, en Ontario, une province canadienne dans la nuit du 30 octobre 2010.

Le Ku Klux Klan (appelé souvent par son sigle KKK ou également le Klan), fondé le 24 décembre 1865, est une organisation suprémaciste blanche protestante des États-Unis. Classée à l’extrême-droite sur l’échiquier politique américain.

Le Ku Klux Klan prône schématiquement la suprématie de la race blanche sur les autres races — Noirs (descendants des anciens esclaves), Asiatiques (immigrés chinois et japonais), Hispaniques (Mexicains, Cubains, Portoricains et d’autres peuples issus d’Amérique latine), Européens orientaux (Russes, Yougoslaves, Ukrainiens, etc.) —, ainsi que généralement l’antisémitisme, l’anticatholicisme romain (ici sont surtout visés, à l’origine du moins, les immigrés d’obédience catholique : Polonais, Italiens, Irlandais et Français) et l’homophobie.

Chris Dewsbury de la police provinciale ontarienne affirme que la police a reçu une plainte et lancé une enquête. Jusqu’à présent, il semble peu probable accusations criminelles seront portées, mais l’enquête est en cours.

Marche du Ku Klux Klan en 1925

Marche du Ku Klux Klan en 1925

«À l’heure actuelle, il semble que ce n’est tout simplement un cas de manque de jugement impliquant la sélection d’un costume d’Halloween et il n’y a aucune raison de penser qu’une infraction pénale a eu lieu », dit-il.

Si cela avait été d’un Hitler et d’un Juif, je vous garantis que les choses auraient bougé plus vite. Il y aurait des poursuites civiles ou pénales, excuses officielles jusqu’au plus haut niveau  et même peut-être un dédommagement substantifs.

Mais les membres de la communauté Noire canadienne n’ont pas ce poids économique ou ce vouloir de défendre leur image coute que coute. La fin de la ségrégation des Noirs aux États-Unis ne date que des années 1960, elle est a mémoire d’homme. Cette cicatrice existe encore  aujourd’hui et n’a jamais obtenu réparation.

Joy Herrington, la présidente de la branche a publié un communiqué mardi stipulant qu’elle s’excuse et que les événements de la soirée ne reflètent aucunement les opinions de la branche Est de la légion ontarienne ou de ses membres.

Le maire de la municipalité de Trent Hills Hector Macmillan a qualifié cet incident « d’erreur regrettable ».

«Je crois qu’il ya eu qu’une erreur a été commise et qu’ils n’auraient jamais dû être admis dans la légion », a-            t-il dit CJTN station de radio locale.

Mark Andrade, un homme Noir, est arrivé à la légion pour prendre une bière avec des amis aux environs de 23 heures 30, juste à temps pour voir le costume injurieux remporter le premier prix.

«Quand je l’ai vu et posé ma bière et j’ai quitté immédiatement les lieux – Je ne me suis jamais senti aussi seul dans ma vie», a déclaré Andrade.

Le Klan est conservateur et raciste. Il ne veut pas la révolution, mais le retour à l’ordre constitutionnel des années 1950 fondé sur la ségrégation, car c’était au prix de cette ségrégation que les sudistes avaient accepté leur défaite, la fin de l’esclavage et la perte de leur influence économique au profit du Nord.

Son programme se résume dans la phrase prêtée au général Forrest : « Vous devez assurer la suprématie de la race blanche dans cette République ».

Bien que principalement présent aux États-Unis, le Ku Klux Klan s’est exporté au Canada, notamment en Saskatchewan. Il joue un rôle à la fin des années 1930, mais tout comme aux États-Unis, il devient anecdotique.

En 1962, Elizabeth II a donné la Légion le droit d’apposer le mot «royal» à son nom. La Reine du Canada, est le patron de la Légion royale, le gouverneur général du Canada, qui depuis le 1er octobre 2010, est David Johnston, est également traditionnellement nommé patron du groupe.

Nouvelles similaires

  1. Adina
    Jan 09, 2015 - 06:33

    Merci pour ces infos , instructif

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Share