Saïf Al-Arab Kadhafi (Saïf al-Arab signifie « sabre des Arabes ») était le plus jeune fils de Mouammar Kadhafi. Ayant passé l'essentiel de sa vie en Allemagne, il est l'un des fils les plus discrets de Mouammar Kadhafi

Pour du pétrole, l’OTAN tue

L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord ou L’OTAN, une organisation politico-militaire qui a pour principal bailleur de fonds les États-Unis vient de commettre l’irréparable. Dans une tentative sournoise d’éliminer le chef de l’état Libyen, Mouammar Kadhafi, fondateur et ex-chef de l’Union Africaine, qui un jour auparavant demandait un cessez-le-feu, l’OTAN a délibérément tué le  fils de Mouammar Kadhafi, âgé de seulement 29 ans et son épouse et leurs trois innocents enfants.

Saïf Al-Arab Kadhafi (Saïf al-Arab signifie « sabre des Arabes ») était le plus jeune fils de Mouammar Kadhafi. Ayant passé l'essentiel de sa vie en Allemagne, il est l'un des fils les plus discrets de Mouammar Kadhafi

Saïf Al-Arab Kadhafi (Saïf al-Arab signifie « sabre des Arabes ») était le plus jeune fils de Mouammar Kadhafi. Ayant passé l’essentiel de sa vie en Allemagne, il est l’un des fils les plus discrets de Mouammar Kadhafi

Selon nos sources, le jeune Kadhafi, Saif Al Arab Kadhafi, qui est pour la paix et se tenait loin du pouvoir, avait pour projet de se rendre a Washington afin d’essayer de mettre de fin aux hostilités et au sang qui coule inutilement en Libye.  M. Saif Al Arab Kadhafi aurait tenté en vain d’ouvrir le dialogue avec le bureau de Mme Clinton.

L’OTAN aurait été contre ce voyage. L’OTAN est contre toute négociation pour la paix. Alors que veut exactement cette organisation basée à Bruxelles? Qui bombarde? Que représente la Libye?

La Libye est le deuxième producteur de pétrole brut en Afrique après le Nigeria et devant l’Algérie. Mais la Libye dispose de la plus grande réserve de pétrole en Afrique, ses réserves sont estimées à 46,4 milliards de barils en 2011. La Libye est donc un des acteurs majeurs de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ou en anglais Organization of Petroleum Exporting Countries (OPEC) est une organisation intergouvernementale (un cartel) de pays visant à négocier avec les sociétés pétrolières pour tout ce qui touche à la production de pétrole, son prix et les futurs droits de concessions.

En 2006 la production est de 1,8 million de barils par jour (2010) essentiellement concentré sur le bassin de Syrte dont 270 000 sont consommés sur place et le restent exporté en majorité (85 %) dans les pays européens.

La Libye dispose également de réserves importantes de gaz naturel (1 548 milliards de m3) qui sont jusqu’à présent peu exploitées : 28 milliards de m3 (2009) sont produits et la moitié est utilisée dans le pays, en particulier dans des centrales de production électrique. Une partie du gaz est exportée vers l’Italie par le gazoduc Greenstream.

Dans une vidéo datant de fin avril 2011, Donald Trump qui brigue la présidence Américaine dit qu’il empêchera les Saoudiens d’augmenter leurs “putains” de prix.

À la tête de toutes ces richesses indispensables à l’Occident se retrouve Mouammar Kadhafi qui ne “coopère” pas. Il négocie d’égal à égal. Il vend son pétrole à un prix qui l’avantage, lui et les tien. Il refuse de s’étendre. Il crique ouvertement les politiques néocoloniales Occidentales. Il soutient même ouvertement la Palestine et les Palestiniens.  Soutenir ouvertement cette cause presque désespérée relevée à un suicide diplomatique. Vous serez inévitablement taxé de terroriste, de paria. C’est clair, Mouammar Kadhafi dérange et même beaucoup.

Maintenant, jusqu’où ces pays vampires, presque parasites, iront-ils pour ce précieux liquide? Présentement, ils ont certainement déjà prévu un remplaçant à M. Kadhafi, plus docile et plus enclin à donner « du tien » à l’Occident, à appuyer leurs politiques. Et jusqu’où les pays africains accepteront-ils de s’abaisser pour un semblant de reconnaissance sur la scène internationale où ils ne comptent pas? Pendant combien de temps encore croiront-ils qu’ils sont des sous-pays, qu’ils ne méritent pas ce qu’il y a de mieux?

Les bombardements sur la Libye, le meurtre délibéré d’enfants à la face du monde, sans excuse, sur une terre qui leur est étrangère n’est pas une chose anodine. C’est une démonstration de force pour montrer ce que l’on réserve à ceux qui ne suivent pas le pas. C’est comme pour dire « Même sur Ta terre, Tu dois nous servir ». Ces bombardements s’assurent que le géant reste à jamais à genoux.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Share