Dans ce premier livre d'Arcelle Appolon des éditions Kiyikaat, les jumeaux Nanou et Ti Ko vivront des moments inoubliables avec leur grand-papa, venu spécialement d’Haïti pour fêter avec eux.

Nanou et Ti Ko de l’auteur Arcelle Appolon font leur apparition dans le monde du livre pour enfant

Vendredi, 17 h 30 tout juste, je vais à la rencontre d’Arcelle Appolon, auteur de Les Aventures de Nanou et Ti Ko – Avanti Nanou ak Ti Ko. Dans un café montréalais, j’attends la conceptrice de ce fabuleux livre pour enfant. Sans se faire patienter, elle arrive. Un premier contact très chaleureux, j’ai l’impression de la connaître depuis longtemps. Elle me parle de son cheminement et comment elle est parvenue à écrire un livre pour enfant. Mais avant de vous parler de cette merveilleuse aventure, laissez-moi vous présenter Arcelle Apollon.

Dans ce premier livre d'Arcelle Appolon des éditions Kiyikaat, les jumeaux Nanou et Ti Ko vivront des moments inoubliables avec leur grand-papa, venu spécialement d’Haïti pour fêter avec eux.

Dans ce premier livre d’Arcelle Appolon des éditions Kiyikaat, les jumeaux Nanou et Ti Ko vivront des moments inoubliables avec leur grand-papa, venu spécialement d’Haïti pour fêter avec eux.

D’origine haïtienne, Arcelle Appolon est née aux États-Unis, mais grandit à Montréal où elle fut élevée par ses grands-parents. Poète et écrivaine depuis cinq ans, elle rédige son premier poème créole, Neg pam, et c’est dans le cadre des soirées Musicalizm (évènement à caractère « lounge » regroupant plusieurs artistes de calibre interprétant différents styles musicaux) qu’elle le partage, puis en suivra d’autres à succès : Chalè Lanmou, Hommage à ma grand-mère et La belle maitresse. « Je fais de la poésie urbaine dans le sens où je n’ai pas de prétention, je communique une émotion telle que je la ressens ». Elle anime également des séances de lectures auprès d’enfants d’âge préscolaire dans les écoles. Activité qu’elle réalise bénévolement depuis près d’un an.

Le 7 octobre dernier, Arcelle Appolon lança son tout premier livre pour enfant, Les aventures de Nanou et Ti Ko – Avanti Nanou ak Ti Ko. Date qui coïncide également avec la journée de son anniversaire. « Ce n’est pas un hasard, je voulais que mes jumeaux naissent la journée de ma fête ». En rédigeant cette oeuvre illustrée par Maxime St-Juste, l’auteur nous offre son premier ouvrage bilingue, français et créole.

Les jumeaux Nanou et Ti Ko s’apprêtent à souffler leur cinquième bougie. Quelle belle surprise d’apprendre qu’ils auront une visite de Papi Loulou pour célébrer leur anniversaire! Ils vivront des moments inoubliables avec leur grand-papa chéri, venu spécialement d’Haïti pour fêter avec eux. Ce récit où les péripéties se déroulent à Montréal est très typique à la culture haïtienne et offre par le fait même quelques clins d’oeil sur Haïti et sa situation.

Comment sont nés les personnages de Nanou et Ti Ko?

Dans mon impasse à vouloir créer soit une petite fille ou un petit garçon, j’ai décidé de créer des jumeaux. Maintenant, il m’est possible d’explorer les deux côtés de mes personnages, le côté masculin et le côté féminin. Les personnages du livre sont un amalgame de personnes que je connais, par exemple Ti Ko veut devenir architecte, j’ai un cousin qui est à l’Université McGill et qui veut devenir architecte. Dans le livre, il y a plusieurs clins d’oeil de gens qui sont importants pour moi. Par exemple, ce n’est pas une coïncidence si la personne qui emmène la culture haïtienne est le grand-père, parce que moi j’ai été élevé par mes grands-parents. Et quand j’ai écrit cette histoire, mon grand-père était décédé, c’est ma façon de lui rendre hommage.

Avez-vous écrit le livre pour les enfants haïtiens du Québec?

Le livre a été écrit pour les enfants d’âges préscolaires avant tout. J’ai écrit ce livre selon trois objectifs :

Premièrement, offrir aux enfants créolophones l’opportunité de faire naitre un dialogue en créole entre lui et l’adulte. Deuxièmement, fournir l’opportunité aux enfants non créolophones d’apprendre davantage sur la culture haïtienne. Et finalement pour stimuler la lecture envers les jeunes créolophones et non créolophones.

Ce n’est pas un livre pour enfants haïtiens, c’est un livre pour enfant point.

Il y aura-t-il une suite à votre premier récit?

Oui. Le premier livre est surtout pour présenter les personnages, mettre à l’avant les personnalités de Nanou et Ti Ko, introduire le grand-père, voir comment ils vivent, les positionner dans le temps. J’ai déjà pensé au scénario du prochain livre, mais je veux donner avant tout l’opportunité à ce premier extrait de vivre et aux personnages de se faire connaître.

Quels sont vos projets pour le futur?

J’aimerais avoir un jour ma propre fondation, j’aimerais faire des bibliothèques dans les écoles primaires en province haïtienne. Je crois que beaucoup de gens vont en Haïti pour construire des écoles, et finalement les écoles restent là. Il y a soit pas de professeurs, pas de directeur ou pas de financement. J’aimerais par exemple qu’un directeur d’école qui ne possède pas de bibliothèque dans son institut m’envoie une demande de subvention. J’irais dans l’école en question et on ajoutera une annexe à l’école pour construire la bibliothèque. Je crois que c’est une bonne chose d’apprendre aux enfants, mais il faut qu’il y ait des bouquins pour poursuivre l’apprentissage. Un jour la fondation Arcelle Apollon aura pour mission de subventionner les bibliothèques des écoles primaires des provinces en Haïti. Que Dieu m’entende, je le ferais.

[hr_strip]

Les Aventures de Nanou et Ti Ko – Avanti Nanou ak Ti Ko est disponible actuellement dans ces endroits:
Librairie Kiyikaat, 5633 ch Côtes-des Neiges, Montreal. Tél. : 514-907-0999
Librairie Olivieri 5219 ch Côtes-des Neiges, Montreal. Tél. : 514-739-3639
Librairie Écart Carré d’Art 5357 Henri-Bourassa Est, Montreal. Tél. : 514-852-1221

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Share