le Guide Mouammar Kadhafi

Mouammar Kadhafi suggère que le Nigeria se divise

Le Guide libyen Mouammar Kadhafi a suggéré lundi 29 mars que le Nigéria devrait se diviser selon des lignes ethniques, comme la Yougoslavie, en plusieurs miniÉtats en tant que moyen de résoudre la violence dans le pays le plus peuplé d’Afrique.

le Guide Mouammar Kadhafi

le Guide Mouammar Kadhafi

Mouammar Kadhafi, né le 19 juin 1942 à Syrte, en Libye, est un capitaine, autoproclamé colonel, et de facto le dirigeant de la Libye depuis 1970, à la suite du coup d’État du 1er septembre 1969, bien que laissant à d’autres personnalités politiques libyennes le titre officiel de chef de l’État. Officiellement, Kadhafi est désigné comme le Guide de la grande révolution de la Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste, titre plus généralement raccourci en « frère guide ».

Kadhafi a provoqué la colère du Nigeria la semaine dernière en disant que la nation riche en pétrole devrait être divisée en nations musulmanes et chrétiennes sur le modèle de la partition de 1947 du sous-continent indien, qui a conduit à l’indépendance de l’Inde et le Pakistan.

Dans ces commentaires, il dit à un groupe de leaders étudiants africains à Tripoli que la violence au Nigeria a été le symptôme d’un « conflit profond d’une nature religieuse » et exige une solution radicale.

« En fait, le problème du Nigeria ne sera pas résolu qu’en le divisant en deux États, un musulmans et l’autre chrétiens. Et même certaines personnes indépendamment de leur religion, demandent l’indépendance. » Rapporte l’agence officielle de nouvelles de la Libye JANA en citant Mouammar Kadhafi.

« Par conséquent, ce qui convient au Nigeria est la médecine yougoslave », a-t-il dit.

Le Nigeria a qualifié ces remarques comme inacceptables et a retiré son ambassadeur à Tripoli.

Le Nigeria a connu deux explosions de violence entre musulmans et chrétiens cette année, où hommes, femmes et enfants ont été massacrés. La violence se manifeste la plupart du temps par des attaques de représailles, mais la haine religieuse augmente. Les rivalités politiques et ethniques et la pauvreté ont alimenté l’agitation.

Le Nigeria est une nation de 150 millions de personnes est répartie presque également entre musulmans sunnites dans le nord et le sud majoritairement chrétien. L’effusion de sang qui s’est passée récemment dans le centre du Nigeria, où des dizaines de groupes ethniques se disputent le contrôle du centre, plus riche de la nation.

Le leader libyen, qui jusqu’à récemment était président de l’Union africaine et a adopté le titre de « roi des rois d’Afrique», a toujours prétendu être un champion de l’unité africaine.

httpv://www.youtube.com/watch?v=y9e14qxgPms&feature=channel

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Share