Les femmes peules pratiquent le tatouage des lèvres et des gencives à l'indigo, des paumes de la main et des pieds. Elles percent leurs oreilles et y insèrent des anneaux d'or, ou des boucles d'oreilles d'or imposantes et torsadées. Elles mettent un petit anneau soit en or ou en argent aux narines. Les jeunes filles ont à leurs poignets et à leurs chevilles plusieurs anneaux d'argent ou de cuivre symbolisant leur richesse. Les Peuls sont un peuple à cheveux longs, lisses à ondulés permettant un type de coiffure particulier où les cheveux sont ramenés sur le sommet du crâne, formant une coiffure en " gourde " célèbre chez les Wodaabe et les bororo.

Les Peuls

Les Peuls (anglais: Fula ou Fulani) sont traditionellement, , essentiellement des éleveurs transhumants de vaches zébus et de chevaux (boucle du Niger) et de la région sahélo-saharienne.

Les femmes peules pratiquent le tatouage des lèvres et des gencives à l'indigo, des paumes de la main et des pieds. Elles percent leurs oreilles et y insèrent des anneaux d'or, ou des boucles d'oreilles d'or imposantes et torsadées. Elles mettent un petit anneau soit en or ou en argent aux narines. Les jeunes filles ont à leurs poignets et à leurs chevilles plusieurs anneaux d'argent ou de cuivre symbolisant leur richesse. Les Peuls sont un peuple à cheveux longs, lisses à ondulés permettant un type de coiffure particulier où les cheveux sont ramenés sur le sommet du crâne, formant une coiffure en " gourde " célèbre chez les Wodaabe et les bororo.

Les femmes peules pratiquent le tatouage des lèvres et des gencives à l'indigo, des paumes de la main et des pieds. Elles percent leurs oreilles et y insèrent des anneaux d'or, ou des boucles d'oreilles d'or imposantes et torsadées. Elles mettent un petit anneau soit en or ou en argent aux narines. Les jeunes filles ont à leurs poignets et à leurs chevilles plusieurs anneaux d'argent ou de cuivre symbolisant leur richesse. Les Peuls sont un peuple à cheveux longs, lisses à ondulés permettant un type de coiffure particulier où les cheveux sont ramenés sur le sommet du crâne, formant une coiffure en " gourde " célèbre chez les Wodaabe et les bororo.

Les ethnies assimilées qui parlent le peul sont appelées Haal Pulaaren. Ceci concerne, entre autres, les Toucouleurs, les Haoussa, les Soninkés, Mandingues, Wolofs.

Au Mali, les Peuls, principalement implantés dans la région de Mopti, constituent la deuxième ethnie après les Bambaras. Au Sénégal les Haalpulaar (population peule et toucouleur) constituent le deuxième groupe ethnique après les Wolofs. La Mauritanie, le Mali, le Sénégal, le Niger et la Guinée sont des pays à forte population peule.

Les Peuls, ainsi que les Wodaabes (Bororos), sont une ethnie de nomades et semi-nomades vivant en Mauritanie, au Sénégal, en Guinée, au Mali, au Burkina Faso, au Niger, au Tchad, au Soudan mais on les retrouve également au Nigeria, au Cameroun, au Togo.

D’abord nomades, beaucoup se sont sédentarisés. Ils sont majoritairement musulmans. Leur dispersion et mobilité ont favorisé les échanges et les métissages avec d’autres populations. Leur origine et celle de leur identité, pas uniquement liée à la langue peule (pular ou fulfulde) a longtemps fait débat.

Les natifs se nomment eux-mêmes « Pullo ». Nom propre : un Peul, une Peule, des Peuls. Le mot « Pullo » viendrait du verbe « fullade » (éparpiller, disperser au souffle).

En allemand, Ful ou Fulen ; en anglais, Fulani ; en arabe, Fulani ; en wolof, pë’l.

« Peul » est la transcription française du mot wolof pë’l qui désigne ce peuple.

Les Fellans, Fellani, Fellahs, Fellatahs sont les Peuls du Soudan et de l’Égypte.

Les peuples Peuls situé à la frontière du monde  » blanc  » et du monde  » noir  » seront vus par les Européens comme un peuple métis, qui posera un grand problème aux classifications rigides du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle. Trois grandes théories sur l’origine des Peuls ont été développé .

La complexité de l’identité Peule tient précisément à son métissage.Le discours itératif autour des Peuls sera souvent celui de la pureté et du mélange, du vrai et du faux ( vrais Peuls ; faux Peuls ).Ils seront pour longtemps classés en tant que Peuls  » rouges  » et Peuls  » noirs  » dans l’anthropologie européenne.

Il faut compter en effet quatre ensembles distincts survenus à différentes périodes de l’histoire. Le premier métissage évoqué par les historiens, fut celui d’un apport Berbère important, survenu à différentes périodes. L’un très ancien du mésolithique à la période islamique. Le deuxième au XVIIIe siècle avec l’invasion de tribus Maures au Fouta Toro ( Oumar Kane : p. 237-252 ) . Ce métissage concerne en particulier les Peuls du Fulaadu, du Fouta Toro et du Burkina Faso, ( branche venue de l’Est du Fouta Toro ). À ce métissage dit  » régional « , il faut ajouter un élément que les chercheurs s’accordent à considérer comme asiatique. Des historiens et des linguistes soutiennent depuis longtemps l’ascendance indienne de ces pasteurs . De récentes recherches ont montré que certains rapprochements pouvaient être fait avec certaines tribus pastorales d’Asie Centrale ( Moreau ) ce qui pourrait les rapprocher des Hyksôs dont on pense qu’ils ont introduit le cheval en Afrique.

Mais à ces deux apports l’un berbère, l’autre asiatique, un troisième élément vient s’ajouter.Pour certains auteurs, les Peuls auraient été des Hittites perdus en plein désert, pour d’autres des Gaulois ou des Celtes capturés ou employés comme mercenaires par les Égyptiens, pour d’autres encore, les descendants de légionnaires Romains. Depuis ces quelques dernières années, on évoque de plus en plus souvent l’intervention d’un ou plusieurs Peuples de la Mer, ( conglomérat de peuples indo-européens ) dans l’ethnogénèse peule et ce pour un évènement historique majeur ; l’introduction du zébu en Afrique.

Pour d’autres chercheurs les Peuls auraient été des Palestiniens ou des Mésopotamiens, c’est-à-dire, des éléments du groupe sémite. Ainsi, pour Maurice Delafosse, leur ascendance serait judéo-syrienne. Ces juifs, auraient été chassé de la Cyrénaïque et auraient migré vers le Mali. Cependant des recherches récentes en génétique des populations n’ont pas confirmé cette thèse qui est aujourd’hui abandonnée.

Les Peuls de nos jours sont presque tous musulmans. Une partie des Peuls d’Afrique de l’Ouest, ont été parmi les propagateurs de l’islam sunnite, notamment avec des personnages de l’ethnie Tekrour (TorooBé), comme Ousmane Dan Fodio, fondateur de l’empire du Sokoto (Dèm du Sokoto), Sékou Amadou, fondateur de l’empire Peulh du Macina, et Amadou Lobbo Bari « Emir du Macina », Muhammad Bello « sultan du Haoussa », Modibo Adama, fondateur du royaume Peulh de l’Adamaoua.

Sur le plan socio-géographique, les Peuls conquérants pratiquant le djihad sont souvent des familles Peules sédentaires (en particulier en Afrique de l’Ouest) et métissées avec les populations avec lesquelles ils cohabitent. Création d’écoles coraniques, propagateurs de confréries soufies, soufisme. Cependant, le syncrétisme d’Orient est toujours présent. Ainsi on peut trouver des Peuls musulmans, des Peuls chrétiens et des Peuls animistes parfois au sein d’une même famille.

Pages : 1 2 3

Nouvelles similaires

  1. Turenne
    Nov 12, 2015 - 12:17

    Cet article sur les Peuls m’a séduit par l’ampleur de sa recherche. Il y a un souci d’humilité par rapport au savoir accumulé sur les peuples qui demeure toujours ouvert aux questionnement, aux vérifications et à l’interprétation que j’aime beaucoup. J’apprécie ce partage à la découverte des origines ethniques avec une belle ouverture quant au constat que les peuples sont toujours en constante évolution. L’essence des êtres se révèle par une approche respectueuse, comme vous le faites. Merci pour ce beau partage.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Ecrivez sur lencrenoir.com
Vous voulez faire connaitre votre point de vue? Vous cherchez un audience captif? Faites-nous parvenir vos textes à [email protected]
Vous avez un communiqué de presse signalant un événement ou la sortie d'un livre? Communiquez avec nous à [email protected]
Articles populaires de la semaine
Contactez-nous

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Veuillez laisser ce champ vide.
Veuillez laisser ce champ vide.
Veuillez laisser ce champ vide.

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.