Jean Pascal conserve son titre en obtenant une nulle face à Bernard Hopkins

Bernard Hopkins a raté une chance de devenir le plus vieux boxeur à détenir un titre mondial majeur, en livrant un match nul technique avec le Canadien Jean Pascal, samedi le 18 décembre.

Jean-Thenistor Pascal (à gauche) et Bernard Hopkins

Jean-Thenistor Pascal (à gauche) et Bernard Hopkins

Le boxeur agé de 45 ans, Bernard Hopkins est tombé tôt dans l’affrontement et a du rassembler ses forces après avoir été renversé dans le premier et le troisième round.

Steve Morrow, un  juge américain a marqué une carte de 114-112 pour Hopkins, mais le Canadien Claude Paquette et  le Belge Daniel Van de Wiele ont quant à eux vu un match nul, 113-113 et 114-114 respectivement. Cette décision permet au champion originaire du Canada de conserver ses titres mondiaux de la WBC et de l’IBO dans la catégorie des lourds légers.

Bernard Hopkins aura  46 ans le 15 janvier 2011. George Foreman était âgé de 45 ans, 10 mois quand il a assommé Michael Moorer champion des poids lourds en 1994 et ainsi a remporté le titre tant convoité. Hopkins a déclaré qu’il veut une revanche, mais pas en terre canadienne.

Cela pourrait difficilement se concrétiser. Hopkins, après avoir échoué de remporter une décision au Canada, ne sera pas susceptibles de vouloir tenter le destin en y retournant  pour une deuxième fois. Le dernier endroit que Hopkins voudrait aller est le Canada afin d’éviter que la même chose se produise.

Et d’autre part, Pascal et Hopkins ne peuvent probablement pas se battre aux États-Unis parce qu’Hopkins n’est plus ce qu’il était dans ce pays et le combat ne rapporterait  pas le même cachet qu’au Canada ou il peut encore attiré une grande foule.

«Je viens au Canada et affronte un gars de 28 ans et j’obtiens une nulle, à 45 ans » Hopkins a déclaré apparemment content de sa soirée. « Vous avez vu un jeune homme s’enfuir d’un grand-père. »

Hopkins s’est plaint que sa première visite au tapis était due à un coup à l’arrière de la tête, mais son second rendez-vous au plancher dans la troisième reprise est net.

C’était la quatrième fois que le champion du monde Jean Pascal, qui est né à Port-au-Prince en Haïti., médaillé des jeux panaméricains 2003 défendait son titre mondial, qu’il a remporté unanimement en juin 2009.

Jean Pascal dont le visage était amoché après le combat a dit: « Je pensais avoir gagné », tandis que Hopkins terminait le combat avec seulement quelques égratignures.

« Le 12e round a été vicieux », a déclaré Hopkins. « Il avait l’air d’être fatigué depuis  le  sixième engagement. Il haletait. Il m’accrochait à chaque fois que je m’approchais. Et je ne cessais d’envoyer des coups. »

Il y avait eu des doutes sur les cartes des juges canadiens et belges. On a cru qu’ils avaient été modifiés, mais cette idée a été écartée par les deux camps. Hopkins accepté à contrecoeur un match nul sur le terrain de Jean Pascal, même s’ il croyait avoir remporté le combat –

Bernard Hopkins est le premier boxeur à avoir unifié le titre de champion du monde poids moyens des quatre principales organisations (WBA, WBC, IBF et WBO) en battant par KO à la 9e reprise Oscar de la Hoya le 18 septembre 2004.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.