Durant ses 14 années au pouvoir le Vénézuélien Hugo Chavez démontrait un style agressif et autoritaire, mais était aussi un communicateur et stratège magistral qui puisé dans le nationalisme vénézuélien pour gagner un large soutien, en particulier parmi les pauvres.

Le flamboyant Hugo Chavez s’éteint au Vénézuéla

Le président vénézuélien Hugo Chavez est mort après une longue bataille contre le cancer, selon l’annonce faite par le vice-président, Nicolas Maduro, aujourd’hui mardi 5 mars 2013 mardi.

Lors d’une émission nationale, le nouveau président du Vénézuéla Nicolas Maduro a déclaré la mort de son prédécesseur M. Hugo Chavez à 16 h 25 heure locale. Flanqué par les ministres du Cabinet, M. Maduro en larmes a annoncé la triste nouvelle. « Nous devons nous unir plus que jamais », a-t-il dit, appelant les Vénézuéliens à rester pacifiques et respectueux.

Selon l’ex-vice-président,  dans les prochaines heures, des détails pour les funérailles de Chavez qui était âgé de 58 ans seront annoncés. Il n’a pas précisé quand les élections auront lieu. « Notre peuple peut compter sur un gouvernement d’hommes et de femmes engagés à les protéger », affime Maduro.

Durant ses 14 années au pouvoir le Vénézuélien Hugo Chavez démontrait un style agressif et autoritaire, mais était aussi un communicateur et stratège magistral qui puisé dans le nationalisme vénézuélien pour gagner un large soutien, en particulier parmi les pauvres.

Durant ses 14 années au pouvoir le Vénézuélien Hugo Chavez démontrait un style agressif et autoritaire, mais était aussi un communicateur et stratège magistral qui puisé dans le nationalisme vénézuélien pour gagner un large soutien, en particulier parmi les pauvres.

L’annonce est intervenue quelques heures après que M. Maduro ait rencontré les plus hauts chefs politiques et militaires du pays concernant l’aggravation de l’état de santé de M. Chavez et a laissé entendre que quelqu’un aurait pu délibérément infecter M. Chavez du cancer.

Ce matin Caracas expulsait 2 fonctionnaires américains. Les États-Unis en réaction annoncent que cette accusation est absurde. Le porte-parole de la Maison-Blanche a dit désirer un dialogue ouvert avec le Venezuela, des rapports normaux et contribuer contre la guerre contre les normotrafiquants de l’état sud-américain.

Depuis 1999 les relations entre le pays de l’Oncle Tom se tendent. Hugo Chavez accusait Georges Bush d’avoir fomenté un coup d’État en 2002. Hugo Chávez, qui fut détenu et empêché d’exercer son pouvoir pendant 47 heures. Durant cette période, le pouvoir fut exercé par Pedro Carmona. Les États-Unis et l’Espagne ont rapidement reconnu le gouvernement de facto de Carmona. Une combinaison de force militaire et de manifestations populaires fit avorter le coup d’État et permit de remettre en place Hugo Chávez.

En 2006 a l’ONU, suite au discours de Geaorges W. Bush, Hugo Chavez prononce cette cette phrase fameuse « Ca sent le souffre, c’est l’odeur du diable ! » En parlant du président américain.

Hugo Rafael Chávez Frías né le 28 juillet 1954 dans le sud du Vénézuéla se revendiquait un socialiste du 21e siècle. Il a mis en place un ensemble de réformes, désigné sous le nom de « Révolution bolivarienne », et comprenant la promulgation d’une nouvelle constitution, une politique de « démocratie participative », et la nationalisation des industries clés.

En 2004, il reçoit le Prix Kadhafi des droits de l’homme de la Libye, une distinction politique, créée en 1988 par Mouammar Kadhafi. Ce prix a pour but d’honorer « les personnalités et les organisations qui jouent un rôle marquant dans le domaine des droits humains ». Le premier récipiendaire fut Nelson Mandela en 1989. Avec la mort de Mouammar Kadhafi à la suite de la révolution libyenne de 2011, ce prix n’est désormais plus attribué.

Les exportations pétrolières du Venezuela, conjuguées à la hausse des cours de l’or noir, ont permis à Hugo Chávez d’entreprendre une politique sociale généreuse. Entre 1998 et 2007, la dette publique est tombée de 30,7 % à 14,3 % du PIB (la dette extérieure est passée de 25,6 % à 9,8 %). La culture des OGM est interdite. Un système de banque de semences est mis en place. Son but officiel est de préserver la diversité des plantes. La pêche intensive est interdite dans les eaux territoriales vénézuéliennes, afin de préserver la biodiversité maritime et de favoriser les petits pêcheurs.

Le Venezuela a signé de nombreux accords pour fournir du pétrole à prix inférieurs au marché à certains pays, ainsi en juin 2005, celui signé entre le Venezuela et 13 autres pays des Caraïbes, contrat portant sur des échanges pétroliers avantageux, afin de faciliter l’indépendance des pays des Caraïbes. Les signataires sont Antigua-et-Barbuda, les Bahamas, le Belize, Cuba, la République dominicaine, Grenade, la Guyana, la Jamaïque, la Dominique, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les Grenadines, et le Suriname. La Barbade et Trinité-et-Tobago, qui étaient présentes, n’ont pas signé l’accord.

Au nom de l’anti-impérialisme, Chávez désire une disparition du FMI, qu’il qualifie de « Dracula ». Le 30 avril 2007, Chávez a déclaré la sortie de son pays du FMI.

Après le renvoi par Evo Morales de l’ambassadeur américain en Bolivie, il fait de même le 12 septembre 2008 après avoir déclaré « Allez vous faire voir, yankees de merde. Nous sommes un peuple digne », et accuse le gouvernement américain de fomenter des complots contre lui. Cetains y voit une tentative de détourner l’attention sur les difficultés intérieures croissante.

Le Venezuela a ordonné, le 6 janvier 2009, l’expulsion de l’ambassadeur d’Israël à Caracas, Chávez a déclaré que l’offensive militaire israélienne dans la bande de Gaza était un « holocauste » et réclamé que « le président actuel de l’État d’Israël soit jugé devant la Cour pénale internationale, de même que son homologue des États-Unis ». En 2006 déjà, lors de l’offensive israélienne au Liban, Hugo Chávez avait parlé d’holocauste.

La dernière apparition du flamboyant président remontait à début décembre. Certaines sources indiquent qu’il est revenu dans son pays pour y mourir.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Share