BLAXPO englobe des exposants provenant de divers industries. Une multitude d'artistes, panélistes et d'entreprises locales créées par des Noirs vous présenteront leur travail les 30 et 31 janvier 2016

Les Four Brown Girls introduisent la première Blaxpo

Initié par quatre extraordinaires femmes Noires de Montréal qui brillent sous le nom de Four Brown Girls, le Blaxpo se veut une mobilisation des forces créatrices de la communauté Noire. Ces forces seront présentées sous toutes leurs facettes par l’art, le commerce, les services professionnels, la mode et le merveilleux monde de la beauté.

BLAXPO englobe des exposants provenant de divers industries. Une multitude d'artistes, panélistes et d'entreprises locales créées par des Noirs vous présenteront leur travail les 30 et 31 janvier 2016

BLAXPO englobe des exposants provenant de diverses industries. Une multitude d’artistes, panélistes et entreprises locales créées par des Noirs vous présenteront leur travail les 30 et 31 janvier 2016

Ce colloque/ forum/ événement qui se tiendra sur deux jours, les 30 et 31 janvier 2016 dans le cadre du Mois de l’Histoire des Noirs, en est à sa toute première édition et se veut être le plus important rassemblement d’influence de la communauté Noire dans la métropole québécoise.

Derrière le Blaxpo, c’est un quatuor de quatre femmes, qui ont d’ailleurs toutes les allures d’un groupe de super héros. Ces héroïnes fortes et innovantes et surtout pro Black sont Ariane Bossekota du Congo, Nicole Antoine d’Haïti et de Trinidad, puis Melissa Allen et Diana White qui elles, sont d’origine jamaïcaine. Chacune de ses femmes reconnait le besoin indispensable de coaliser les talents d’une communauté qui cherche à croitre, qui cherche à trouver de meilleures avenues pour partager ses ressources. Des ressources créés par des initiatives souvent individuelles qui sont encore trop anonymes.

Le 27 janvier 2016, nous avons été convié pour l’événement médiatique du Blaxpo dans le centre-ville de Montréal sur la nouvellement rebaptisée rue Robert-Bourassa. La grande Melissa Allen, un produit du HEC Montréal au sourire ravageur, s’est assurée dans son discours rassembleur, d’inviter toutes les souches de la communauté Noire montréalaise qui dans sa propre diversité regroupe, Africains, Antillais, Américains, Canadiens, Francophones et Anglophones. Et elle insiste, qu’à Montréal, il est indispensable de communiquer dans les deux langues.

Pour sa part, la rafraichissante Ariane Bossekota, bachelière de l’Université Concordia, a bien précisé que l’événement s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes avant de donner la parole aux quatre panélistes présents qui assuraient une parité avec deux hommes et deux femmes.

Heureuse du nouveau dynamiste de la communauté Noire de Montréal, forte d’un MBA, Kassandra Kernison, a choisi de s’investir dans le bien-être en fondant Studio Alkemy Yoga & Wellness. Sa chaleureuse école de Yoga situé dans Notre-Dame-de-Grace, fournit plusieurs types de classe de cette discipline qui vise à unir corps et esprit. La jolie Caribéenne sera parmi les exposants du Blaxpo.

Si vous cherchez un mentor ou une voie, vous vous devez de rencontrer Jelani A. Clarke, un fier supporteur de la communauté Noire qui étudie présentement l’immunologie à l’Université McGill. Ce grand gaillard sera un des panélistes du Blaxpo et vous traversera de ses expériences de vie. Un homme avertit en vaut deux! Notons aussi la présence de Maria Subban, la mère de la coqueluche des Montréalais PK Subban, en tant que panéliste.

La charmante Stephanie P. s’est très récemment intéressée à l’industrie du bébé et en a adapté l’offre pour se plier à la réalité de la communauté Noire avec Yasté. Pour photos, vêtements, l’Afro-Canadienne promet d’offrir un service personnalisé pour les nouveaux parents avertis.

D’une solide expérience dans le secteur des multimédias, Lateef Martin apporte à la table Miscellaneum Studios. En plus de souligner l’importance de ce genre d’éventement pour aider, critiquer, partager les réalisations des Noirs, Lateef s’assure que la diversité éclate en plein jour dans les comiques, les jeux vidéo, l’art que publie la compagnie fondée en 2013. Ainsi les minorités visibles, les femmes, la communauté LGBT sont positivement représentées dans des aventures de zombies entre autres, qui ont enfin lieu dans l’abracadabrante ville de Montréal.

Pour profiter de ces deux jours uniques qui vous permettront de réseauter et découvrir l’innovation et l’art qui se terrent dans la communauté Noire, les billets sont seulement en vente sur le site web du Blaxpo. Et comme a averti Diana White, l’une des fameuses Four Brown Girl, faites vite, les places sont limitées.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.