Certains des plus spectaculaires endroits sur le continent africain se trouvent en Éthiopie, qui recèle sur son territoire neuf patrimoines de l’humanité protégée par l’UNESCO.

Forte hausse du tourisme en Éthiopie

Plus de 474 000 touristes ont visité l’Éthiopie au cours des neuf premiers mois de 2012 selon les déclarations du ministère de la Culture et du Tourisme éthiopien.

Certains des plus spectaculaires endroits sur le continent africain se trouvent en Éthiopie, qui recèle sur son territoire neuf patrimoines de l’humanité protégée par l’UNESCO.

Certains des plus spectaculaires endroits sur le continent africain se trouvent en Éthiopie, qui recèle sur son territoire neuf patrimoines de l’humanité protégée par l’UNESCO.

Cette manne de visiteurs a amené dans les coffres du pays de la corne de l’Afrique plus de 371,8 M$ en argent frais. La destination la plus prisée reste les églises de Lalibela. La cité monastique située à 2 630 mètres d’altitude est célèbre pour ses onze églises monolithes médiévales taillées et creusées à même le roc. Cette année 47 990 visiteurs ont admiré la construction du début du XIIe siècle sur l’ordre du roi Gebra Maskal Lalibela qui voulait permettre aux chrétiens orthodoxes éthiopiens d’avoir sur leur terre leur propre Jérusalem.

Globalement, le nombre de touristes et les recettes obtenues au cours de cette période ont augmenté de 35 pour cent et 50 pour cent respectivement par rapport aux chiffres de l’année précédente.

Des activités ont été réalisées par les différentes régions en vue de promouvoir les nombreux sites touristiques du pays en plus d’une forte présence aux multiples foires internationales du tourisme ont contribué à favoriser la croissance du nombre de visiteurs.

Les foires commerciales ont été organisées en Grande-Bretagne, au Japon, dans les Pays-Bas, en Espagne et en Italie.

Ce qui a également aidé à augmenter le nombre de touristes est que l’Éthiopie possède sur son territoire neuf patrimoines inscrits par l’UNESCO comme patrimoine mondial. On peut y voir les stèles d’Askoum, le Massif du Simien, la resplendissante ville de Harar, la basse vallée de l’Omo ou furent découvert les restes fossile de Lucy, les églises de Lalibela évidemment, la fortification de Fasil Ghebi, le site archéologique de Tiya ou se trouvent des stèles n’ont toujours pas été datées.

Le développement des infrastructures couplée au dynamiste et à un nombre croissant de vols de l’Ethiopian Airlines, fondée par Haile Selassie I lui-même, ainsi que la paix et la stabilité régnante, associé à la croissance économique saine font du pays une priorité pour le tourisme.font du pays une priorité pour le tourisme.

L’Ethiopian Airlines est le premier transporteur africain à remporter le prix 2008 de la compagnie aérienne de Bruxelles en 2012, elle assure posséder la plus jeune flotte d’Afrique

L’Éthiopie, l’un des 51 États membres fondateurs de l’ONU, dispose de 56 aéroports, dont 13 avec des pistes goudronnées.L’Éthiopie dispose d’un réseau routier de 37 000 km en forte évolution. La proportion de routes en bon état est passée de 17 % en 1997 à 49 % en 2004.

Les infrastructures de télécommunications nationales comptent parmi les moins développées au monde pour la téléphonie fixe et mobile. En parallèle, l’Éthiopie est un des pays investissant le plus dans les technologies d’informations et de communications, relativement à son PNB. Le nombre d’usagers de la téléphonie mobile a plus que doublé durant l’année 2006 atteignant 866 700 abonnés contre 410 000 en 2004-05.

La civilisation éthiopienne est l’une des plus anciennes, le prophète mésopotamien Mani citant au IIIe siècle le Royaume d’Aksoum parmi les quatre plus importantes puissances au monde. Au sein de l’Afrique, l’Éthiopie se caractérise comme l’une des seules nations à avoir conservé sa souveraineté pendant le partage de l’Afrique au XIXe siècle.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.