24 janvier: la Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afro-descendante

Le continent noir, l’Afrique, à tant donné à l’Humanité et l’Humanité lui a tant pris. Entre l’extraction des gisements musculaire de l’homme Noir qu’avançait le poète exilé à Cuba René Depestre et les mots de Maya Angelou  qui comme la poussière  s’élève pourtant (And Still I Rose), la culture ambiante est teinté d’africanité, de négritude dirait Césaire, Aimé de son prénom.

Le 25 septembre 2019, la réunion préparatoire du Conseil Exécutifde l’UNESCO a retenu le Projet de Résolution portant sur la JMCA – Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afro-descendante.

Depuis 2019, lors de la 40ième conférence générale, défendue par le Togo, l’UNESCO (en anglais : United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization, UNESCO), fort d’un vote unanime des 193 pays membres, le 24 janvier est promulguée Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afro-descendante (JMCA).

En tant que source riche du patrimoine mondial commun, la promotion de la culture africaine et afro-descendante est indispensable pour le développement du continent et pour l’humanité en général.” résume sur sa page web l’UNESCO, l’institution spécialisée internationale de l’Organisation des Nations unies (ONU), créée le 16 novembre 1945.

Et cette fois-ci, ce sont les Afro-descendants qui ont choisi cette date.  Rejoins une journée avant la Journée par l’Encre Noir, John Ayité Dossavi, l’homme derrière cette journée-reconnaissance, nous communique son excitation de part son invitation par l’Union Africaine pour célébrer la JMCA: “Nous vous invitons [ Afro-canadiens ] à vous accaparer de cette date, de cette Journée qui est la notre. C’est la seule date dans l’année qui nous permet d’être en immersion, en communion et en partage.” tout en n’omettant pas de remercier chaleureusement le Premier Ministre canadien, Justin Trudeau, d’avoir fait une déclaration à l’endroit de la Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afro-descendante en 2021.

En 2022, c’est le Ghana qui officiellement accueille l’événement. Mais nous tous, nous nous devons vraisemblablement de nous accaparer de cette date. Cela se décline en sublimant notre Culture, nos frémissements, nos accomplissements,  nos visions  et toutes ces inspirations qui nous ont construit.

Le 24 janvier nous rend hommage. Nous, Africains et Afro-descendants, pouvons être fiers de rythmer la Culture mondiale aux travers nos récits, nos créations, notre sensibilité. Et comment célébrer? En s’immergeant jusqu’au cou dans le culture afro. Le 24 janvier on partage nos lectures comme La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr, Prix Goncourt 2021, on se tape des séries afrocentristes aussi loufoques que la guadeloupéenne On sèl manjé kochon et que votre telephone portable scintille d’images afrocentristes avec l’application Android, Afrolicious Wallpaper. Au Canada , à Montréal, vivez, immergez-vous dans l’Espace Mushagalusa sur la rue Ontario et soyez les premiers avertis du premier Afromusée qui s’ouvrira au public le mois prochain.

En 1966, en visite en Martinique, devant son éclatante beauté, le général  De Gaulle s’exclamait: “Mon Dieu, comme vous êtes Français!“, il est temps repenser cette ligne et que le monde entende haut et fort: “Mon Dieu, comme vous êtes Africain!

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2019 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
Ok, J'accepte
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
OK, j'accepte