Discours de Thomas Sankara

Thomas Sankara est considéré par certains comme le Che Guevara africain.

Thomas Sankara est considéré par certains comme le Che Guevara africain.

Thomas Sankara est un homme politique anti-impérialiste, panafricaniste et tiers-mondiste burkinabé. Il est né le 21 décembre 1949 à Yako en Haute-Volta

Ce discours eu lieu le 29 juillet 1987. Thomas Sankara fut est mort assassiné la même année, le 15 octobre 1987 à Ouagadougou au Burkina Faso, 5 mois après cet allocution qui marqua sa position, presqu’un testament.

Glissez les mots situés au bas de votre écran vers les cases appropriées.

solution
arme
peuple
maturité
capacité
éviter
courageux
accepter
devoir
aisés
richesses
développer
masses
digne
marché
équilibre
Européen
sang
course
assassines
Paris
science
frères
exemples
effacée
ghettos
payer
africains
combattants
fraternelle
crise
paix
assassiner
fisc
morale
provocation
dignité
paysans
larcin
Addis-Abeba
spectacle
complices
Côte d’Ivoire
proposition
ennemi
populaires
révolutionnaires
importer
nécessité
louanges
belliqueux
camouflé
inutiles
dette
consommer
voleurs

On en parle très peu. On en parle si peu que nous ne pouvons, nous, être _______ de ce silence ingrat. Si les autres ne peuvent pas chanter nos _______ , nous en avons au moins le devoir de dire que nos pères furent _______ et que nos anciens _______ ont sauvé l’Europe et finalement ont permis au monde de se débarrasser du nazisme.
La _______ , c’est aussi la conséquence des affrontements. Et lorsque on nous parle aujourd’hui de crise économique, on oublie de nous dire que la crise n’est pas venue de façon subite. La _______ existe de tout temps et elle ira en s’aggravant chaque fois que les masses populaires seront de plus en plus conscientes de leurs droits face aux exploiteurs. Il y a crise aujourd’hui parce que les masses refusent que les _______ soient concentrées entre les mains de quelques individus. Il y a crise parce que quelques individus déposent dans des banques à l’étranger des sommes colossales qui suffiraient à _______ l’Afrique. Il y a crise parce que face à ces richesses individuelles que l’on peut nommer, les _______ populaires refusent de vivre dans les _______ et dans les bas quartiers. Il y a crise parce que les peuples partout refusent d’être dans Soweto face à Johannesburg. Il y a donc lutte et l’exacerbation de cette lutte amène les tenants du pouvoir financier à s’inquiéter.

On nous demande aujourd’hui d’être complices de la recherche d’un _______ . Équilibre en faveur des tenants du pouvoir financier. Équilibre au détriment de nos masses _______ . Non ! Nous ne pouvons pas être complices. Non ; nous ne pouvons pas accompagner ceux qui sucent le _______ de nos peuples et qui vivent de la sueur de nos peuples. Nous ne pouvons pas les accompagner dans leurs démarches _______ .
Monsieur le président : Nous entendons parler de clubs, club de Rome, club de _______ , club de Partout. Nous entendons parler du groupe des cinq, des sept, du groupe des dix, peut-être du groupe des cent, que sais-je encore ? Il est normal que nous créons notre club et notre groupe. Faisons en sorte que dès aujourd’hui _______ devienne également le siège, le centre d’ou partira le souffle nouveau : Le Club d’Addis-Abeba.

Nous avons le _______ aujourd’hui de créer le front uni du Club d’Addis-Abeba contre la dette. Ce n’est que de cette façon que nous pourrons dire aux autres, qu’en refusant de _______ , nous ne venons pas dans une démarche belliqueuse mais au contraire dans une démarche _______ pour dire ce qui est. Du reste les masses populaires en Europe ne sont pas opposées aux masses populaires en Afrique. Mais Ceux qui veulent exploiter l’Afrique sont les mêmes qui exploitent l’Europe. Nous avons un _______ commun. Donc notre club parti d’Addis-Abeba devra également dire aux uns et aux autres que la dette ne saura être payée. Quand nous disons que la dette ne saurait être payée ce n’est point que nous sommes contre la morale, la dignité, le respect de la parole. Nous estimons que nous n’avons pas la même morale que les autres. Entre le riche et le pauvre, il n’y a pas la même _______ .

La Bible, le Coran, ne peuvent pas servir de la même manière celui qui exploite le _______ et celui qui est exploité. Il faudra qu’il y ait deux éditions de la Bible et deux éditions du Coran. Nous ne pouvons pas accepter que l’on nous parle de _______ . Nous ne pouvons pas accepter que l’on nous parle du mérite de ceux qui paient et de perte de confiance vis-à-vis de ceux qui ne paieraient pas. Nous devons au contraire dire que c’est normal aujourd’hui. Nous devons au contraire reconnaître que les plus grands _______ sont les plus riches. Un pauvre quand il vole ne commet qu’un _______ , une peccadille tout juste pour survivre et par nécessité. Les riches, ce sont eux qui volent le _______ , les douanes et qui exploitent les peuples.

Monsieur le président, ma proposition ne vise pas tout simplement à provoquer ou à faire du _______ . Je voudrais dire ce que chacun de nous pense et souhaite. Qui ici ne souhaite pas que la dette soit purement et simplement _______ ? Celui qui ne le souhaite pas, il peut sortir, prendre son avion et aller tout de suite à la Banque mondiale payer. Nous tous le souhaitons.
Ma _______ n’est pas non plus… Je ne voudrais pas qu’on prenne la proposition du Burkina Faso comme celle qui viendrait de la part de jeunes sans _______ , sans expérience. Je ne voudrais pas non plus qu’on pense qu’il n’y a que des _______ à parler de cette façon. Je voudrais qu’on admette simplement que c’est l’objectivité et l’obligation. Et je peux citer, dans les _______ de ceux qui ont dit de ne pas payer la dette, des révolutionnaires, comme des non révolutionnaires, des jeunes comme des vieux. Je citerai par exemple, Fidel Castro a déjà dit de ne pas payer, il n’a pas mon age, même s’il est révolutionnaire. Mais je pourrais citer également François Mitterrand qui a dit que les pays _______ ne pouvaient pas payer, les pays pauvres ne peuvent pas payer. Je pourrais citer madame le premier ministre…je ne connais pas son age et je m’en voudrais de le lui demander. Mais… (rires) c’est un exemple. Je voudrais citer également Félix Houphouët Boigny, il n’a pas mon age. Cependant il a déclaré officiellement et publiquement, du moins pour ce qui concerne son pays, la _______ ne peut pas payer. Or, la Côte d’ivoire est classée parmi les pays les plus _______ d’Afrique, au moins d’Afrique francophone. C’est pourquoi il est normal qu’elle paye plus, en contribution, ici.

Mais, Monsieur le Président, ce n’est donc pas de la _______ . Je voudrais que très sagement vous nous offriez des solutions. Je voudrais que notre conférence adopte la _______ de dire clairement que nous ne pouvons pas payer la dette, non pas dans un esprit _______ , belliciste, ceci, pour éviter que nous allions individuellement nous faire _______ . Si le Burkina Faso tout seul refuse de payer la dette, je ne serais pas là à la prochaine conférence. Par contre, avec le soutien de tous, dont j’ai besoin, (applaudissements) avec le soutien de tous, nous pourrons _______ de payer. Et en évitant de payer nous pourrons consacrer nos maigres ressources à notre développement.
Et je voudrais terminer en disant que chaque fois qu’un pays africain achète une _______ , c’est contre un Africain. Ce n’est pas contre un _______ , ce n’est pas contre un Asiatique, c’est contre un Africain. Par conséquent nous devons également dans la lancée de la résolution de la question de la dette trouver une _______ au problème de l’armement. Je suis militaire et je porte une arme. Mais Monsieur le président, je voudrais que nous nous désarmions. Parce que moi je porte l’unique arme que je possède, d’autres ont _______ les armes qu’ils ont. (rires et applaudissement)

Alors, chers _______ , avec le soutien de tous, nous pourrons faire la _______ chez nous. Nous pourrons également utiliser ses immenses potentialités pour développer l’Afrique parce que notre sol et notre sous-sol sont riches. Nous avons suffisamment de bras et nous avons un _______ immense, très vaste du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest. Nous avons suffisamment de _______ intellectuelle pour créer ou tout au moins prendre la technologie et la _______ partout où nous pourrons les trouver.
Monsieur le président, faisons en sorte que nous mettions au point ce front uni d’Addis-Abeba contre la dette. Faisons en sorte que ce soit à partir d’Addis-Abeba que nous décidions de limiter la _______ aux armements entre pays faibles et pauvres. Les gourdins et les coutelas que nous achetons sont _______ . Faisons en sorte également que le marché africain soit le marché des Africains : produire en Afrique, transformer en Afrique et _______ en Afrique. Produisons ce dont nous avons besoin et consommons ce que nous produisons au lieu de l’_______ . Le Burkina Faso est venu vous exposer ici la cotonnade, produite au Burkina Faso, tissée au Burkina Faso, cousue au Burkina Faso pour habiller les Burkinabé. Ma délégation et moi-même, nous sommes habillés par nos tisserands, nos _______ . Il n’y a pas un seul fil qui vienne de l’Europe ou de l’Amérique. (applaudissements) Je ne fais pas un défilé de mode mais je voudrais simplement dire que nous devons _______ de vivre africain. C’est la seule façon de vivre libre et de vivre _______ .

Nouvelles similaires

  1. Jean-Paul Tessier
    Fév 01, 2015 - 09:03

    Un merveilleux président, tout le contraire de son assassin-nouveau-président.

    Répondre
  2. Ibzi Ndao
    Fév 01, 2015 - 09:29

    Vive la revolution!!!! A bas la domination occidentale!!!!

    Répondre
  3. Alioune Badara Sangare
    Fév 01, 2015 - 09:37

    Le grand thomas sankara ou c est sankare

    Répondre
    • Ismael Sangare
      Fév 01, 2015 - 11:02

      Sankara Sankare Sangare c’est la même chose de même que Barri Barry la plupart de mes cousins direct sont Sankara ou Barry

      Répondre
  4. Ibou Eden Hazard
    Fév 02, 2015 - 12:05

    Vive l’esprit révolutionnaire en bas la xénophobie T.Sankara honneur a cet grand Homme

    Répondre
  5. Omar Diallo
    Fév 02, 2015 - 09:56

    In grand homme

    Répondre
  6. Pitropa Bamba
    Fév 02, 2015 - 10:19

    Hommage

    Répondre
  7. Henok Sekongo
    Fév 02, 2015 - 10:24

    Un homme de conviction!!

    Répondre
  8. Thierry Nion
    Fév 02, 2015 - 11:25

    Trop fort

    Répondre
  9. Saiyouba Ouedraogo
    Fév 02, 2015 - 01:49

    Respect

    Répondre
  10. Maky Madiba Sylla
    Fév 02, 2015 - 02:39

    Ndey Fatoo Kaan

    Répondre
  11. Masse Ndour
    Fév 02, 2015 - 02:41

    un Modèl

    Répondre
  12. Hernandez Benito
    Fév 02, 2015 - 03:03

    Le panafricanisme

    Répondre
  13. Sidi Ouedraogo
    Fév 02, 2015 - 04:54

    Un vrai burkinabé.

    Répondre
  14. Jean Massa Traoré
    Fév 02, 2015 - 05:29

    mes sa memoir restera toujours graver dans nos esprit paix a son ames

    Répondre
  15. Abdelouahab Farsi
    Fév 02, 2015 - 06:01

    C vieux ca!

    Répondre
  16. Francisco Byron
    Fév 02, 2015 - 07:09

    Superman un digne fils du continent

    Répondre
  17. Kalifa Tapily
    Fév 02, 2015 - 08:54

    L’HOMME FORT.

    Répondre
  18. Moussa Tolo
    Fév 03, 2015 - 12:00

    STRONG

    Répondre
  19. St Michel Staline
    Fév 03, 2015 - 12:58

    oui je suis contre l’imperialisme

    Répondre
  20. Abdias Ambeau
    Fév 03, 2015 - 03:51
  21. Mathieu Aka
    Fév 03, 2015 - 08:25

    L’Afrique digne s’en souviendra tjrs

    Répondre
  22. Babacar Dieye
    Fév 03, 2015 - 09:55

    RIP Thomas Sankara

    Répondre
  23. Fabrice Bleuke
    Fév 03, 2015 - 10:15

    L africain doit produire et consomme ces produits ce fut ces propos ki lui on coute la vie respect tonton mai la lutte continue un jour nouvo ce levera sur l afrik comme l acession d un noir ala maison blanche

    Répondre
  24. Daouda Belem
    Fév 03, 2015 - 10:36

    THOMAS SANKARA a prouvé qu’être militaire ne suffit pas une excellente maniement des armes seulement mais savoir qu’on doit se sacrifier pour les vulnérables.

    Répondre
  25. Mahamadou Oumar Coulibaly
    Fév 03, 2015 - 11:33

    Dort en paix brave hommes.
    Tes dires serviront de guide à la jeune generation consiente jusqu‘à leur dernier soufle. Et personne ne peut contre celà. Que dieu nous donne le courage,la chance d‘accomplir ce que vous aviez planifier.

    Répondre
  26. Balla Samb
    Fév 03, 2015 - 12:28

    C’ était un impérialiste africain assaissiné par son propre successeur africain

    Répondre
  27. Ouattara
    Fév 03, 2015 - 08:01

    Éloquent tout simplement. respect particulier. Quand je vois la Grèce , je me rappelle de ce discours mémorable 28 ans plus tôt

    Répondre
  28. Philibert Nana
    Fév 03, 2015 - 01:57

    Sankara n’est pas mort,il vit a travers les personnes conscientes de son idéale;sur ce: je suis sankara;et vous? La patrie ou la mort nous vaincrons.vive le BURKINA-FASO unis.

    Répondre
  29. Cheick Balima
    Fév 03, 2015 - 02:57

    FRERO REVOLUTION

    Répondre
  30. Sawadogo Inoussa
    Fév 03, 2015 - 03:33

    Que dieu acceille son name, pose en paix

    Répondre
  31. Paul Saintlouis
    Fév 03, 2015 - 05:47

    Il nous faut un autre

    Répondre
  32. Paul Saintlouis
    Fév 03, 2015 - 05:49

    Il nous faut un Sankara pour notre Haïti Thomas

    Répondre
  33. Mouhamed Ndoye
    Fév 05, 2015 - 08:10

    c est un homme de base tous le reste hoo

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.