Charles Drew

Charles Drew: Du sang pour tous

Charles Drew est l’un des plus grands chirurgiens et chercheurs du 20e siècle. Il est honoré et respecté dans le domaine médical grâce à son développement de la première banque de sang de la Croix-Rouge américaine qui a sauvé d’innombrables vies.

Né en 1904, à Washington DC, il est l’aîné d’une famille de cinq enfants. Son père est poseur de tapis et sa mère professeur. En 1922, Drew termine son secondaire à Dunbar High School. Grâce à une bourse sportive, il se rend à Amherst College où il se fait remarquer dans une équipe de Football. Il devient une vedette de son équipe. Il reçoit le trophée Howard Hill Mossman destiné aux étudiants les plus talentueux en athlétisme.

Un parc de  838 m2 offert par la Ville de Montréal  à l'honneur de Charles Drew

Un parc de 838 m2 offert par la Ville de Montréal à l’honneur de Charles Drew

Drew complète son baccalauréat en 1926. N’ayant pas assez d’argent pour poursuivre ses études en médecine, il travaille au «Morgan college» comme professeur de biologie et comme directeur sportif de l’école pendant deux ans. En 1928, il est admis à l’université Mc Gill à Montréal pour poursuivre ses études en se joignant à l’équipe de Football de l’université. Il y obtint son diplôme en médecine en 1933. Il travaille comme interne à l’hôpital Général de Montréal pendant un an et collabore avec son ancien professeur de biologie, le Dr John Beattie sur des problèmes concernant les transfusions sanguines.

Après la mort de son père, Drew retourne aux États-Unis et il devient instructeur à l’école de médecine de l’université Howard en 1935. En 1938, il étudie à l’université de Columbia, il poursuit ses recherches sur le sang et sur les transfusions sanguines. À cette époque, le sang ne pouvait être conservé plus de deux jours à cause de la destruction rapide des globules rouges.

Charles Drew développe une technique pour le traitement et la conservation du plasma sanguin. Cela consiste à séparer le plasma (partie liquide du sang) du sang entier (contenant les globules rouges), puis réfrigérer séparément. De cette façon, le sang pouvait être conservé pendant une semaine. De plus, il détermine que même si chaque personne a un type de sang différent (soit A, B, AB ou O) et qu’on ne peut recevoir une transfusion sanguine d’une personne au groupe sanguin différent, tout le monde a le même type de plasma donc il est possible de donner une transfusion de plasma à n’importe qui peu importe le groupe sanguin.

Grâce à ses découvertes, il obtient en 1940 son doctorat en médecine à l’Université de Columbia ; il est le premier Afro-Américain à obtenir ce titre.

En 1939, lors de la Seconde Guerre mondiale, l’Angleterre demande l’aide des États-Unis pour leur fournir une grande quantité de sang. Charles R. Drew ainsi que le Dr Scudder établissent une banque de sang à l’hôpital presbytérien de New York. Il organise la collecte et le traitement de plasma sanguin dans des hôpitaux de New York. C’est de cette façon qu’est élaboré le projet «Blood for Britain».

Charles Drew en 1930

Charles Drew en 1930

Le Dr John Beattie, directeur de recherche aux laboratoires du Collège Royal des chirurgiens en Angleterre, sollicite les services de Drew ainsi que l’aide de la Croix Rouge pour superviser l’expédition de plasma sanguin vers l’Angleterre. En janvier 1941, l’Angleterre put administrer ses propres banques de sang. Le projet « Blood for Britain» fut un grand succès, car le Dr Drew aida à récolter 15000 litres de plasma.

Par la suite, le Dr Charles Drew est nommé directeur d’un projet de la Croix Rouge américaine pour l’élaboration d’un programme national de collecte de sang réservé aux militaires américains. Quelques mois après qu’il soit en poste, il démissionne, à la suite d’une histoire de discrimination raciale des forces armées américaines qui informent la Croix Rouge que le sang des Noirs ne pouvait être autorisé.

À l’époque, on croyait que le sang des personnes noires était différent de celui des personnes de race blanche et on pensait même que cela pouvait changer la couleur de peau! Indigné de cette décision, il dit dans le journal de Chicago Defender le 26 septembre 1942 :« Le sang nègre est refusé, mais quand les terribles raids aériens sur Londres en septembre 1940 tuèrent et blessèrent des milliers de personnes, un appel urgent fut lancé à l’Amérique pour du plasma sanguin. Ce fut à un chirurgien noir américain que les médecins britanniques s’adressèrent pour l’envoi du plasma sanguin en provenance des États-Unis.»

Malgré cet événement fâcheux, Drew a une grande carrière médicale et scientifique. En 1942, il est à la tête du département de chirurgien à l’université Howard ainsi que le chef de la chirurgie à l’hôpital «Affranchis».

Les accomplissements du Dr Charles Drew lui valent d’innombrables reconnaissances. Drew reçoit en 1944 la médaille Spingarm de la «National Association for the Advancement of Colored People» pour ses travaux sur le plasma sanguin. Pour ses recherches en médecine, on lui décerne le prix E.S Jones. En 1945, la «Virginia State College» et le collège Amherst lui ont chacun donné un doctorat honorifique en sciences.

Il est élu membre du collège international des chirurgiens en 1946. Plus de sept écoles portent son nom, le premier en avril 1950. Charles Drew meurt dans un accident de voiture. Il avait 45 ans.

« Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques (FCP) du ministère du Patrimoine canadien pour ce projet »

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.