Bharti Airtel Limited ("Bharti") a fait aujourd'hui un pas de géant dans sa marche pour devenir un opérateur des marchés émergents reconnu mondialement, après avoir finalisé l'acquisition des 15 opérations africaines du groupe Zain , pour une valeur de 10,7 milliards de dollars.

Bharti Airtel implante une fibre optique sous-marine en Afrique de l’Est

Bharti Airtel Limited ("Bharti") a fait aujourd'hui un pas de géant dans sa marche pour devenir un opérateur des marchés émergents reconnu mondialement, après avoir finalisé l'acquisition des 15 opérations africaines du groupe Zain , pour une valeur de 10,7 milliards de dollars.

Bharti Airtel Limited ("Bharti") a fait un pas de géant dans sa marche pour devenir un opérateur des marchés émergents reconnu mondialement, après avoir finalisé l'acquisition des 15 opérations africaines du groupe Zain , pour une valeur de 10,7 milliards de dollars.

Bharti Airtel Limited, le géant indien et 15 autres sociétés de télécommunications mondiales ont établi un câble sous-marin de fibre optique long de 10 000 km jeudi pour connecter l’est de l’Afrique au reste du monde.

Le EASSy possède une capacité de 1,4 terabites par seconde, ce qui en fait le plus grand réseau de câbles sous-marin en service sur le continent africain.

Le câble EASSy (Eastern Africa Submarin System) est un projet de câble sous-marin de dernière génération reliant par fibre optique l’Afrique du Sud au Soudan.

 » C’est également la première structure de la cote Est Africaine à se connecter directement à l’Europe, pour ainsi augmenter le débit du trafic de donnée sur le web en Europe et en Amérique du Nord  » a déclaré Bharti dans un communiqué.

Le réseau de câbles contribuera à diffuser une connectivité à large bande à toutes les parties de l’Afrique, une condition préalable à la réussite du commerce électronique, Internet et autres applications nécessitant une large bande pour le continent.

« L’implantation du système de câble EASSy n’est qu’une étape pour créer une infrastructure sous-marine robuste de câblage pour nos clients », a déclaré Ajay Chitkara, un chef de la direction, de Bharti Airtel.

Le EASSy mesure exactement 9 900 kilomètres et relie l’Afrique du Sud, l’Éthiopie, Madagascar, les Seychelles, Les Comores, le Botswana, le Mozambique, la Tanzanie, le Soudan, le Kenya, l’île Maurice, le Djibouti, et l’Érythrée pour ensuite se connecter à d’autres câbles. Son point de départ est situé à Mtunzini (Afrique du Sud) et son arrivée à Port-Soudan au Soudan.

Les entreprises ont investi plus de 263 millions de dollars dans ce projet. Le consortium avec Bharti Airtel comprend des acteurs tels que British Telecom, Etisalat, Saudi Telecom, MTN International Group et Telkom Afrique du Sud.

Mardi, Bharti Airtel a annoncé avoir acquis les actifs africains de Zain dans les pays suivants : Burkina Faso, Congo, Gabon, Ghana, Kenya, Madagascar, Malawi, Niger, Nigeria, République Démocratique du Congo, Sierra Leone, Tanzanie, Tchad, Ouganda, ainsi que la Zambie, pour neuf milliards de dollars (7,54 milliards d’euros), ce qui fera de l’opérateur indien le cinquième acteur mondial du secteur. Zain est leader du marché dans 10 de ces 15 pays et second dans 4 pays.

Cette transaction transfrontalière est la plus importante qui n’ait jamais eu lieu dans les marchés émergents et se traduira, selon les derniers résultats d’audit, par des revenus combinés de plus de 12,4 milliards de dollars US et d’un EBITDA de plus de 4,7 milliards de dollars US.

Bharti Airtel est devenu en seulement dix ans le premier opérateur en Inde, avec 110 millions de clients. Contrôlée par son fondateur, le milliardaire Sunil Mittal, cette société cherchait depuis plusieurs années à prendre pied sur le continent africain pour limiter l’impact de la redoutable guerre des prix en Inde.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Share