André Bila présente son remède face aux désillusions du rêve nord-américain

L’Amérique du Nord est perçue pour beaucoup d’africains comme un eldorado. Seulement une fois arrivé sur place, la solitude et les difficultés d’intégration peuvent causer un désenchantement brutal.

André Bila, auteur du livre "Ne le dites pas aux Africains"

André Bila, auteur du livre « Ne le dites pas aux Africains »

20 ans après avoir quitté son Congo natal, André Bila a éprouvé le besoin d’accoucher sur papier son parcours d’immigré. Entre désillusions et espoir, son ouvrage « Ne le dites pas aux africains » se présente comme une véritable lumière pour guider la diaspora africaine.

Le mythe du « self made-man » américain suscite encore de nos jours une véritable fascination auprès des pays émergents. Afin d’enrayer les portées séductrices de cette idéalisation, André Bila fondateur du magazine Congolais Fiers de l’Être, a présenté son premier livre dont le titre ironique « Ne le dites pas aux africains » fait office de mise en garde face aux idées reçues. Le lancement a été effectué le samedi 12 décembre à l’Atrium de la bibliothèque et Archives Nationales de Montréal (BanQ).

« Trouver son chemin dans une culture qui n’est pas la notre, indiquez que le processus d’immigration peut être un parcours du combattant » telles sont les devises qui ont animé sa démarche littéraire. A travers cet ouvrage d’une centaine de pages, il nous révèle sa vision du Canada en tant qu’immigré, sa soif de réussir, ses rêves brisés et la frustration qui en a découlé.

Difficile d’imaginer alors ce roc d’1m 90 en proie à une profonde crise identitaire. Il ne devra son salut qu’à un retour aux racines. Au terme d’un voyage au Congo qui va s’étendre sur 7 mois, l’auteur va ériger son parcours en initiation afin d’éviter aux générations futurs de commettre les mêmes erreurs.

« Les réponses qui sont bonnes pour moi, seront les mêmes pour les autres », affirme-t-il avec humilité. Son projet littéraire ponctué de recherches lui prendra 7 ans.

On notera pour cette soirée de lancement la présence d’invités prestigieux comme le Président–directeur général international de Vues d’Afrique Gérard Le Chêne, Géraldine Le Chêne, directrice générale de Vues d’Afrique et Monsieur Ntam Nda-Ngye, président de l’OPCC (Organisation des Professionnels Congolais du Canada).

La soirée a été entrecoupée par la lecture de certains passages du livre qui traduisent un certain ancrage dans les réalités sociales et politique du pays.

« Ne le dites pas aux africains » est paradoxalement une oeuvre qui devrait  être diffusée le plus largement possible afin de réussir au mieux son intégration.

 

  • Congolais Fiers de l’Être

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share