L'Afrique est réputée avoir un sous-sol extrêmement riche. Elle contient une riche diversité de ressources naturelles, parmi lesquelles 30 % environ de tous les minerais de la planète dont 40 % de l’or, 60 % du cobalt et 90 % du platine de la planète.

L’Afrique cherche à pérenniser sa croissance

Quelque 300 chefs d’entreprise venus de toute l’Afrique, dont 100 banquiers et investisseurs, et de nombreux décideurs du secteur public africain se réuniront à Genève pour deux jours de dialogue et de débat le 20 et 21 novembre 2012.

Initiative de Jeune Afrique et la Société Rainbow Unlimited le forum africain hors Afrique, Africa CEO Forum  sera animé par des personnalités africaines et internationales de premier plan.

L'Afrique est réputée avoir un sous-sol extrêmement riche. Elle contient une riche diversité de ressources naturelles, parmi lesquelles 30 % environ de tous les minerais de la planète dont 40 % de l’or, 60 % du cobalt et 90 % du platine de la planète.

L'Afrique est réputée avoir un sous-sol extrêmement riche. Elle contient une riche diversité de ressources naturelles, parmi lesquelles 30 % environ de tous les minerais de la planète dont 40 % de l’or, 60 % du cobalt et 90 % du platine de la planète.

Après plus d’une décennie de croissance ininterrompue, l’Afrique apparaît désormais comme l’une des zones économiques les plus prometteuses du monde, en contrepartie du contexte de crise générale qui sévit en Europe (France, Grèce, Espagne, Portugal, Italie…) et aux États-Unis. Des histoires à succès éclosent partout, et les nouveaux entrepreneurs émergents veulent conquérir de nouveaux marchés au-delà de leurs frontières et même du continent.

Pour ses partisans, la croissance économique permet la diminution des inégalités de revenu des individus à l’échelle supranationale. Quand c’est le cas, des enquêtes d’opinion sur la qualité de vie montrent que celle-ci augmente de concert avec le revenu par habitant.

Le Africa CEO Forum est la première conférence internationale de dirigeants des plus grandes entreprises d’Afrique et de cadres de haut niveau, transcendant les frontières de l’Afrique. Ce forum qui se veut un débat d’idées de premier plan favorisera la réussite du secteur privé africain, en fournissant une plate-forme exclusive pour le dialogue public-privé pour aboutir vers solutions stratégiques viables pour soutenir le développement de la société et des marchés africains.

Donald Kaberuka, un économiste rwandais, président de la Banque Africaine de développement (BAD), coorganisateur de l’événement, le chef de la direction de Africa CEO Forum pense que cette plateforme s’intègre parfaitement dans la mission de la BAD, qui est de favoriser un environnement propice aux affaires et au développement du secteur privé. Selon le spécialiste de la finance international, mettre en évidence les initiatives des entreprises africaines, et permettre aux entrepreneurs de partager leurs expériences, et de promouvoir le commerce régional et intra-africain pérennisera la croissance de l’Afrique.

[pullquote_right]Certaines conséquences de la croissance économique comme la pollution et les atteintes à l’environnement, l’accentuation des inégalités sociales ou l’épuisement des ressources  pic pétrolier notamment) sont souvent considérées comme des effets pervers qui obligent à distinguer croissance et progrès[/pullquote_right]La présence de plusieurs dirigeants des plus grandes entreprises africaines  été confirmées en tant que participants. Seront donc présent, Aliko Dangote, PDG du de Dangote Group le plus grand conglomérat industriel du Nigeria, Jean-Louis Billon, président de Sifca (Société Immobilière et Financière de la Côte Africaine), le plus grand employeur privé de la Côte d’Ivoire, Issad Rebrad, PDG de Cevital, le plus grand groupe privé d’Algérie et également seconde entreprise de l’Algérie, Ngozi Okonjo-Iweala, candidate 2012 pour la présidence de la Banque Mondiale, Terrab Mustafa  directeur général du groupe OCP (Office chérifien des phosphates), premier exportateur mondial de phosphates, pour ne nommer que quelques-uns.

D’autres dirigeants de grands groupes internationaux ont aussi signalé leur participation à Genève telle que Tidjane Thiam, directeur général de groupe d’assurance britannique Prudential, et Verghese Sunny, directeur général de Olam International, une multinationale basée à Singapour, leader mondial de l’agro-industrie, et plus gros producteur mondial d’arachides.

Plusieurs thèmes seront abordés lors de cette réunion du genre, comment conquérir le consommateur africain et comment recruter, former et motiver les cadres et les dirigeants de demain?

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share