Winne Mandela et Jennifer Hudson

Winnie Mandela portée au grand écran par Jennifer Hudson ne fait pas l’unanimité

Winne Mandela et Jennifer Hudson

Winne Mandela et Jennifer Hudson qui l'interprètera au cinéma

Salué comme la «mère de la nation » par certains, honni comme une femme adultère et corrompue par les autres, Winnie Madikizela-Mandela est l’une des figures de proue d’Afrique du Sud.

Michael Mosca d’Equinoxe Films co-produira avec André Pieterse de Ma-Afrika Films Winnie, un film sur la vie de l’ex-épouse du Président sud-africain Nelson Mandela.Cette dernière sera interprétée par la chanteuse et actrice Jennifer Hudson, oscarisée il y a quelques années pour sa performance de soutien dans Dreamgirls.

Le tournage du film, qui sera réalisé par Darrell Roodt (Sarafina!, Cry, The Beloved Country, Zimbabwe), débutera le 31 mai.

Lors d’une conférence de presse plutôt mouvementée, l’association de travailleurs Creative Workers Union of South Africa ont déclaré que l’utilisation d’acteurs étrangers pour raconter l’histoires du pays mine les efforts pour développer une industrie cinématographique nationale forte. « Il est impossible que nous développions notre propre Hollywood, quand nous continuons à importer des acteurs », a déclaré Mabutho Sithole, président de l’Union.

Selon une déclaration faite au Times par le secrétaire général de l’Union, cette décision devait être infirmée. Udo Froese, un ami proche de Madikizela-Mandela, poursuit: «Il ya beaucoup de talents locaux, pourquoi ne pas les utiliser? Winnie, elle-même n’est pas impliqué dans le projet, et d’aucune façon a donné son feu vert.  »

«J’ai été contraint et ému quand j’ai lu le scénario, »  commente Jennifer Hudson. « Winnie Mandela est une femme complexe et extraordinaire et je suis honorée d’être l’actrice choisie pour l’incarner au grand écran. “C’est un élément important de l’histoire qui doit être raconté.” – Jennifer Hudson à Variety

Winnie Madikizela-Mandela, plus connue sous le nom de Winnie Mandela, est une femme politique sud-africaine, membre de l’ANC, née le 26 septembre 1936. Elle a été la seconde épouse de Nelson Mandela, ancien Président d’Afrique du Sud (aujourd’hui remarié avec Graca Machel, veuve de l’ancien président du Mozambique).

De son vrai nom Nomzamo Winifred Zanyiwe Madikizela, Winnie Mandela est née dans le village de Bizana, dans la région du Pondoland (est de la Province du Cap, futur Transkei puis Cap-Oriental).

Elle travaille d’abord dans l’administration du bantoustan du Transkei, puis s’établit à Johannesburg dans le Transvaal.

Elle passe un diplôme de travailleur social à l’école Jan Hofmeyer de Johannesburg, et plusieurs années plus tard obtiendra une licence de relations internationales de l’Université du Witwatersrand.

Winnie Madikizela-Mandela, plus connue sous le nom de Winnie Mandela[/caption]

En mars 2010, Winnie Madikizela-Mandela fustige la politique menée par son ancien mari lors de sa présidence. Elle lui reproche d’avoir accepté de partager le prix Nobel de la paix avec Frederik de Klerk et l’accuse d’avoir donné son accord à un mauvais arrangement et ainsi « d’avoir laissé tomber les Noirs et d’avoir favorisé l’économie blanche ». Elle accuse son ancien mari pendant la période post-présidence d’être devenu « une fondation privée » et « une figure de proue pour sauver les apparences », prenant comme symbole l’érection d’une grande statue de Nelson Mandela au beau milieu du quartier blanc de Sandton, le plus riche de Johannesburg et non à Soweto, lieu symbolique de la lutte contre l’apartheid. Elle critique également la Commission de la vérité et de la réconciliation qu’il avait autorisée et qui avait estimé en 1997 qu’elle avait « commis des violations grossières des droits de l’homme ».

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Share