L'Union Africaine se prépare pour premier sommet depuis l’assassinat de son fondateur Mouammar Kadhafi

Premier sommet de l’Union Africaine post-Kadhafi

Beaucoup de sommets de l’UA ont été dominés par des discussions sur les conflits du continent et du concours pour remporter la présidence tournante du bloc, qui est tenu chaque année par un des présidents d’une des cinq régions africaines, dans un vote secret.

L'Union Africaine se prépare pour premier sommet depuis l’assassinat de son fondateur Mouammar Kadhafi

L'Union Africaine se prépare pour premier sommet depuis l’assassinat de son fondateur Mouammar Kadhafi

Toutefois, l’élection pour le poste de président de la commission de l’UA, qui compte 54 membres, est susceptible de prendre beaucoup de place cette année, après que la ministre des Affaires Etrangère de l’Afrique du Sud, Nkosazana Dlamini-Zuma veut tirer le siège du titulaire gabonais, Jean Ping.

Des sources proches de M. Ping racontent qu’il est sûr d’être réélu, en comptant sur le soutien des pays francophones d’Afrique de l’Ouest et Centrale.

Mais Mme Dlamini-Zuma, l’ex-épouse du président sud-africain Jacob Zuma et première ministre Noire de la Santé sud-africaine sous Nelson Mandela, a lancé une campagne difficile et a réussi à avoir le soutien des 15 membres de la Communauté de développement d’Afrique australe.

L’Afrique du Sud a exercé un fort lobby sur le continent afin d’obtenir un soutien pour remporter les deux tiers des voix nécessaires, exprimées dans le scrutin confidentiel.

Pour l’UA, « un des moments les plus attendus » à la réunion de cette année est celui des élections pour le plus haut poste de l’organisation d’États africains créée en 2002.

Le porte-parole de l’UA, Noureddine Mezni a déclaré : « L’accent est mis sur l’élection », qui aura lieu le 30 janvier.

Le thème officiel du sommet du 29-30 janvier 2012 est « Stimuler le commerce intra-africain », dans l’espoir de promouvoir les liens économiques entre les pays africains, qui ont traditionnellement de solides liens commerciaux avec leurs anciennes puissances coloniales.

Les dirigeants se concentreront également sur le long conflit en Somalie, où l’UA possède une force de 10.000 hommes protégeant le fragile gouvernement du pays soutenu par l’Occident de la menace milicienne d’Al-Shabbaab, un groupe islamiste somalien.

M. Mezni a aussi déclaré que le sommet discutera également de l’insécurité dans la région du Sahel, une région en proie à la sécheresse et à une désertification qui connaît une progression inexorable, en proie lui aussi à des guerres intestines,

Le nouveau siège de l'Union Africaine à Addis Abeba, en Ethiopie, a été construit et financé par le gouvernement chinois pour un coût de 200 millions de dollars

Le nouveau siège de l'Union Africaine à Addis Abeba, en Ethiopie, a été construit et financé par le gouvernement chinois pour un coût de 200 millions de dollars

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, participera au sommet aux côtés de Jia Qinglin, président de l’organe consultatif politique chinois – Conférence consultative politique du peuple chinois. Cette assemblée, sans pouvoirs de décision est placée sous la direction du Parti communiste chinois et permet à l’État-Parti de consulter les divers groupes ethniques et autres organisations avant de décider des lois et décrets.

Dans le but de toujours renforcer les liens entre l’Afrique et la Chine, Jia Qinglin assistera à l’inauguration du nouveau siège de l’UA, une construction chinoise de haute technologie qui a coûté 200 millions de dollars.

La Libye, avec la disparition de M. Kadhafi, fournissait environ 15 pour cent du budget de l’UA, sera représentée par son premier ministre Abdel Rahim al-Kib.

Crédité de la fondation de l’UA dans la ville libyenne de Syrte en 1999, le Guide libyen était célèbre pour ses longs discours qui se déployaient pendant des heures, ses habits flamboyants et l’influence politique qu’il exerçait en tant que financeur clé de l’UA.

« Nous sommes heureux de recevoir le premier ministre de la Libye », a déclaré Maxwell Mkwezalamba, Commissaire de l’UA pour les Affaires économiques.

« Il aura la possibilité de s’adresser à l’assemblée et de témoigner de leur engagement à être un État membre. »

Un nouveau représentant permanent de la Libye sera également nommé, en remplacement de l’envoyé précédent sous Kadhafi.

L’organisation panafricaine a seulement reconnu les nouveaux dirigeants islamistes libyens en septembre dernier, après avoir échoué à s’imposer comme un médiateur dans le conflit ou Mouammar Kadhafi trouva la mort.

Le prochain président proviendra de la région de l’ouest-africain. Il remplacera l’actuel président, Teodoro Obiang Nguema, à la tête de la Guinée équatoriale depuis 1979, qui reproche les pays industrialisés d’être responsables du retard de l’Afrique et des changements climatiques.

Selon des sources diplomatiques, le président gambien Yahya Jammeh ou le leader du Béninois, Boni Yayi sont les successeurs susceptibles d’Obiang.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share