Mois de l’histoire des Noirs 2014 à la sauce Nelson Mandela

30 janvier 2014, 18h pile s’ouvre le Mois de l’histoire des Noirs à l’Hôtel de Ville de Montréal. Ayant comme thème « Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès », une citation empruntée à Nelson Mandela, de distingués invités se présentent  à cet événement annuel maintenant devenu un rendez-vous pour certains. Des municipaux, provinciaux et fédéraux ont démontré leur enthousiasme à célébrer le mois  commémoratif de février en l’honneur des populations noires.

Le Mois de l'Histoire des Noirs 2014 a pour thème "Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès" - Nelson Mandela

Le Mois de l’Histoire des Noirs 2014 a pour thème « Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès » – Nelson Mandela

Le mois de février, mois de la mort et de la purification, est consacré au Canada à la souvenance du périple Noir depuis qu’une députée libérale, originaire de la Grenade, du nom de Jean Augustine présente une motion en 1995 pour souligner l’événement qui est célébré aux États-Unis depuis 1926.

Après des discours de formes, la coordonnatrice Carla Beauvais habillée par Helmer, qui en était a sa 5e année dans l’organisation, saisie le micro pour informer l’audience sur le volet événementiel montréalais du Mois de l’Histoire de Noirs sans oublier d’inciter et sensibiliser la salle à une collecte de sang d’HEMA-QUEBEC le 15 février au centre CEDA. Une collecte organisée dans le but de venir en aide à une association d’anémie falciforme. L’anémie falciforme ou drépanocytose est une maladie génétique particulièrement fréquente dans les populations d’origine africaine subsaharienne et des Antilles. Et comme traitement, dans les cas d’anémie profonde, une transfusion sanguine est nécessaire et statistiquement les communautés Noires donnent peu de leur sang.

Puis l’annonce d’une pléthore de différents programmes : une exposition de Steve Smith sur Mandela, une présentation d’une série culturelle (d’hier à aujourd’hui) de la Banque TD (principal commanditaire) avec plusieurs collaborations, une série de spectacles musicaux, expositions, conférences, présentations de films dont le Festival de films MASSIMADI qui se concentre sur des projections LGBT (Lesbiennes, gais, bisexuels et trans) dans les communautés Noires, des pièces théâtrales  (Les Monologues Famn Fo, The Meeting) pour n’en citer que quelques-uns.

Puis le président Michael Farkas poursuit en soulignant le travail exceptionnel de Vues d’Afrique pour avoir franchi le cap de 30 ans de diffusion du cinéma africain, créole, afro-américain et Afro-Canadiens. Dans l’autre langue officielle, il précise que cette année marque également le 100e de la Première Guerre mondiale ou les Noirs ne pouvaient combattre a cote des Blancs. Le reste de son discours fut teint du parcours exceptionnel de Nelson Mandela.

Place aux lauréats 2014 qui symbolisent des bâtisseurs et des modèles pour une entière communauté : Chermaine Nelson auteure de cinq ouvrages, première enseignante Noire à enseigner l’Art dans une Université canadienne; Yvonne Sam, originaire de Guyane récipiendaire du Prix du Gouverneur général pour l’entraide; l’artiste Julien Reihner président et fondateur du Regroupement des artistes du monde. Fabrice Vil président de Pour 3 Points et récipiendaire de l’Avocat de l’année, catégorie pro bosno/implication sociale de l’Association du Jeune Barreau de Montréal; D’origine congolaise,  Aymar Missakila est conseiller auprès des personnes victimes de discrimination a Montréal. Il a mis sur pied plusieurs projets de recherche-action lies aux besoins des minorités.

Nydia Dauphin qui a pour inspiration Thomas Sankara, combine deux éléments vitales, la justice et l’alimentation. Elle crée le collectif Justice alimentaire et coordonne le groupe « Solidarité et racisme structurel au sein des systèmes alimentaires »; impliqué socialement, Regis Dahany préside le Réseau des entrepreneurs et professionnels africains; David Shelton membre de la Fraternité américaine Alpha Phi Alpha est l’un des premiers pompiers Noirs au Québec; du Togo, le conférencier Kofi Sonokpon s’est engagé dans la lutte contre le décrochage scolaire. Il est aussi le premier Noir à s’être porté à la candidature de la mairie de Montréal; le Nigérian Frank Dike implique dans les premières lignes auprès des jeunes Noirs en tant que directeur général de Mission for Peace; Keithy Antoine prix de la « Personnalité de la décennie en art, culture et communication » de la Jeune Chambre de commerce haïtienne de Montréal et membre du jury des Juno Awards.

Les deux porte-parole Kim Richardson et Gardy Fury ont conclu la séance du micro en chantant en duo de façon éclatante, voire émouvante un succès de l’immortel Bob Marley : Redemtion Song. Cette prestation fut chaudement applaudie par l’assemblée complice.

Puis les convives ont pu se vouer sur les délicieux, interminables petits hors-d’oeuvre et verrines accompagnés de vin fourni gracieusement par l’organisation, échanger, s’amuser et se donner rendez-vous pour une autre soirée du MHDN en 2015.

« Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques (FCP) du ministère du Patrimoine canadien pour ce projet »

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.