Selon les autorités locales le 6 octobre, 11 000 personnes trouvèrent refuge dans des abris de fortune et le gouvernement haïtien estima qu’au moins 350 000 personnes avaient besoin d’aide après le désastre. L'Unicef estima le 8 octobre que c'est 1,3 million d'Haïtiens, soit 10 % de la population du pays, qui furent touchés, dont un demi-million d'enfants. Selon l'organisation, près de 16 000 personnes se trouvaient toujours dans des refuges temporaires. En République dominicaine, l'ouragan endommagea 3 000 maisons et 36 500 personnes furent déplacées.

L’ouragan Matthew souffle mortellement sur Haïti

Le terrible ouragan Matthew est passé entre Cuba et  l’île d’Hispaniola le 4 octobre, faisant près de 1000 morts en Haïti pour 4 en République Dominicaine voisine. Tous les pays soumis à un ouragan de catégorie 4 souffriraient de graves dommages à leurs infrastructures. Haïti, cependant, a connu une catastrophe.

Selon les autorités locales le 6 octobre, 11 000 personnes trouvèrent refuge dans des abris de fortune et le gouvernement haïtien estima qu’au moins 350 000 personnes avaient besoin d’aide après le désastre. L'Unicef estima le 8 octobre que c'est 1,3 million d'Haïtiens, soit 10 % de la population du pays, qui furent touchés, dont un demi-million d'enfants. Selon l'organisation, près de 16 000 personnes se trouvaient toujours dans des refuges temporaires. En République dominicaine, l'ouragan endommagea 3 000 maisons et 36 500 personnes furent déplacées.

Selon les autorités locales le 6 octobre, 11 000 personnes trouvèrent refuge dans des abris de fortune et le gouvernement haïtien estima qu’au moins 350 000 personnes avaient besoin d’aide après le désastre. L’Unicef estima le 8 octobre que c’est 1,3 million d’Haïtiens, soit 10 % de la population du pays, qui furent touchés, dont un demi-million d’enfants. Selon l’organisation, près de 16 000 personnes se trouvaient toujours dans des refuges temporaires. En République dominicaine, l’ouragan endommagea 3 000 maisons et 36 500 personnes furent déplacées.

Le loup souffla et les maisons tombèrent. Ainsi 80% des bâtiments de la ville de Jérémie furent rasés, un pont près de la communes des Cayes, une ville qui célébrait ses 500 ans en 2003, s’effondra.  Puis  avec le mélange des eaux inondés et des eaux usés, le choléra s’ajoute maintenant a l’équation funeste des victimes. Eli Pierre Célestin, du ministère de la Santé haïtien,  rapporte des cas à Randel, Port-a-Piment et Les Anglais, en affirmant:  » Il y a des infirmières, mais pas de médecins … Les gens commencent à mourir.  »

Un des grands problèmes d’Haïti, est un cruel manque d’investissement et pas ceux des humanitaires, qui eux fourmillent dans la première République noire indépendante. Ni les autorités haïtiennes, ni leurs alliés internationaux n’ont beaucoup investi dans le tiers occidental de l’île d’Hispaniola.

La vulnérabilité du pays est aggravée par le manque de préparation face aux catastrophes naturelles inévitables engendré par une gestion insuffisante, voire insouciante, une inconscience étatique destructrice.

Le manque de confiance dans les autorités haïtiennes de la communauté internationale mène à la dépendance crasse aux ONG internationales. Cela se traduit par une approche timide, ponctuelle de remédier aux insuffisances évidentes d’Haïti.

Alors que le dernier Président élu Michel Martelly haïtien, devant lequel le candidat républicain américain Donald Trump est un monstre de politesse et de bienséance, part en tournée internationale pour renouer avec sa prolifique vie de chanteur populaire controversé, décrivant le corps humain comme un mécanicien décrit une voiture dans ses chauds concerts, l’importante diaspora haïtienne devra de nouveau mettre sa main à la poche pour venir en aide à leurs proches.

Le voisin étasunien s’est empressé d’envoyer un navire militaire et 300 soldats, la France, 32 tonnes de vivres et une soixantaine de militaires.

Des levées de fonds se sont aussi organisées partout sur la planète. Fidèle à elle-même, la Perle des Antilles n’a pas tarder mobiliser de grands noms de ce monde. L’orgueil de la Jamaïque, Usain Bolt, à qui l’action de Matthew se borna à des inondations dans son pays, décida d’offrir un généreux don de 10 millions de dollars pour venir en aide aux sinistrés haïtiens.

Nouvelles similaires

  1. Iris Castro
    Oct 09, 2016 - 08:59

    Es desastroso cómo están por allá yo me siento parte de ese grupo

    Répondre
  2. Jn Wesly Borne Lus
    Oct 09, 2016 - 10:10

    Ho mon Dieu

    Répondre
  3. Judes Joseph
    Oct 09, 2016 - 10:21

    lis la ka long dega yo ka anpil moun ki mouri ka anpil moun sa yo nou paka konte yo anko men mwen menm ak ou nou gen gwo vale toujou nan g bondye kisa mwen ak ou dwe fe pou bondye bali lavi nou epi ale fe lot yo konnen li pa lwen vini amen

    Répondre
  4. Josue Altidor
    Oct 09, 2016 - 10:26

    Mmmmmh bn Dieu papa

    Répondre
  5. Guiles Guillaume
    Oct 09, 2016 - 10:39

    O Bondye papa ede nou non cheri

    Répondre
  6. Phalone Dalice
    Oct 10, 2016 - 02:09

    se knsa li a menm mezanni

    Répondre
  7. Marlene Normil
    Oct 10, 2016 - 02:20

    Une porte ouverte vers l’avenir….

    Répondre
  8. Francois P Mikenson
    Oct 10, 2016 - 03:40

    Sa tris

    Répondre
  9. Jerry Stanley Lefevre
    Oct 10, 2016 - 04:07

    Sa plis ke tris l’eternel dira le dernier mot

    Répondre
  10. Mael Louis
    Oct 10, 2016 - 04:07

    ou seigneur

    Répondre
  11. Yslande Sterling
    Oct 10, 2016 - 04:23

    Dieu pitié papa

    Répondre
  12. Yslande Sterling
    Oct 10, 2016 - 04:24

    C’est triste

    Répondre
  13. Garconville Felix
    Oct 10, 2016 - 04:50

    kouraj tout sa kap pase c laprofesi kap akonpli,adye swa laglwa

    Répondre
  14. Etienne Joseph
    Oct 10, 2016 - 07:04

    Ann priye Bndye la li pa domi pu li peyi ayiti nan salye laaa paske Se sel li q kapab

    Répondre
  15. Claudia Didice
    Oct 10, 2016 - 08:01

    Oh bondye papa di yon mo non souple

    Répondre
  16. Dorlean Clairdange
    Oct 10, 2016 - 09:04

    C li menm ki bay c li ki pran,ke volontew fèt

    Répondre
  17. Ribi Imbert
    Oct 10, 2016 - 05:40

    Ki lè dirijan ayisyen ap pran kosyans pou mennen peyi a sou wout developman. Frèm ak sèm ki frape anba ouragan matye kouraj .

    Répondre
  18. Sandor Decormier
    Oct 10, 2016 - 10:05

    Dieu kapab fè ankò

    Répondre
  19. Arison Fontilis
    Oct 10, 2016 - 11:10

    kote otorite yo vini poko vini

    Répondre
  20. Chella Borno
    Oct 10, 2016 - 12:05

    se dezobeyisans nou yo ki fe nap soufri annou asepte nou pa bon pr nou koube nou epi Bondye ap fe gras .

    Répondre
  21. Lovensky Pierre
    Oct 10, 2016 - 01:11
  22. Frito Brutilus
    Oct 10, 2016 - 01:48

    Eske nou wè sa k’ap rive n’ jounen jodia me zanmi

    Répondre
  23. Sylta Sainvilus
    Oct 10, 2016 - 02:05

    Oh mon Dieu pran swen yo

    Répondre
  24. Personnat Guivenane
    Oct 10, 2016 - 02:46

    Kou yo du

    Répondre
  25. Djimmy Prence
    Oct 10, 2016 - 03:03

    Pa gen kote pou nég anrichi tét yo la non bay pép la yon chans tanpri 2004 pa2016 ok

    Répondre
  26. Coquillot France
    Oct 10, 2016 - 03:22
  27. Theody Peronvil
    Oct 10, 2016 - 03:33
  28. Yesmine Borero Cherilus
    Oct 10, 2016 - 04:20

    sa dur ui mezanmi mswete moun kap resevwa kob yo pa we poch yo pou yo panc a viktim yo bgy sayo vremn touchem

    Répondre
  29. Gateau Naomie
    Oct 10, 2016 - 07:18

    Jeremien( e) mw yo kuraj lavi kontini

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.