Les minières du platine sud-africaines sont actuellement en pourparlers avec les syndicats. Reste à savoir si les nouveaux salaires seront obligatoires ou volontaires.

Licenciement massif de miniers Sud-Africains

Anglo American Platinum Ltd, le plus important producteur mondial de platine un métal précieux gris-blanc a annoncé lundi qu’elle aurait subi une perte de 715 millions de dollars en 2012, suite au conflit de travail qui a connu des violences en Afrique du Sud et paralysé ses activités pendant plusieurs semaines.

Les minières du platine sud-africaines sont actuellement en pourparlers avec les syndicats. Reste à savoir si les nouveaux salaires seront obligatoires ou volontaires.

Les minières du platine sud-africaines sont actuellement en pourparlers avec les syndicats. Reste à savoir si les nouveaux salaires seront obligatoires ou volontaires.

La perte par l’entreprise, détenue en majorité par la britannique Anglo-American plc, survient après un bénéfice en 2011 de plus de 1 milliard de dollars. La société a annoncé des plans pour éventuellement stopper certaines de ses activités et par la bande licencier pas moins de 14 000 travailleurs sud-africains, suscitant les inquiétudes du gouvernement sur un ralentissement possible dans un secteur qui est l’un des principaux moteurs économiques de l’Afrique.

Connue localement sous le nom de Amplats, dans ses résultats, la société blâme les grèves de dizaines de milliers de travailleurs qui ont tenu en haleine l’industrie minière en Afrique du Sud début août 2012.

Dans une période de six semaines, près de 50 personnes ont été tuées dans des grèves violentes à la mine de platine de Lonmin plc (encore aux intérêts britanniques), en aout 2012 à Marikana en Afrique du Sud, où les mineurs exigent un salaire mensuel d’environ 1700 $ au lieu du 550 $ actuellement versé. Dans l’après-midi du 16 aout 2012, la police ouvre le feu sans sommation sur un groupe de grévistes. Les rapports officiels montrent que 34 mineurs ont été tués et 78 d’entre eux ont été blessés.

Les travailleurs ont provoqué plus de huit semaines de grève qui ont paralysé le géant à Rustenburg, à environ 100 kilomètres (60 miles) au nord-ouest de Johannesburg. Pendant la grève, l’entreprise a licencié 12.000 travailleurs et par la suite accepté de les réintégrer en octobre, bien que les mineurs ne sont pas retournés au travail avant le mois de novembre.

Amplats qui décrit l’action gréviste populaire comme « illégale » et prétend une perte de production de quelque 305.600 onces de platine. Une perte qu’elle désire reproduire pour contrôler la disponibilité du platine sur les marchés internationaux.

« Bien que nous ne sommes pas satisfaits de la performance opérationnelle et financière, il est important de mettre les choses en contexte », déclare Chris Griffiths PDG de Amplats dans un communiqué. » Sur le plan opérationnel, 2012 a été une année difficile pour Anglo American Platinum et l’industrie du platine dans son ensemble. »

Le licenciement calculé des miniers provoquera une certaine rareté du métal déjà rare et précieux, ductile et résistant à la corrosion. Les prix monteront. Déjà avec la spéculation, aujourd’hui, le platine a atteint son plus haut niveau en 17 mois, surpassant le prix de l’or. Les actionnaires applaudissent.

Les fermetures possibles Amplats ont suscité des critiques immédiates des syndicats et de la classe politique de l’Afrique du Sud, soulevant la possibilité que la société doive faire face à une bataille des travailleurs et des politiques en essayant de stopper ces opérations illégalement parce que sans préavis.

L’industrie minière est une partie importante de l’économie en Afrique du Sud, qui est le premier producteur mondial de platine, d’or et de chrome. La plupart des travailleurs des mines qui effectuent un travail manuel sont des Noirs et gagnent de faibles salaires. L’Institut sud-africain des relations raciales indique que le taux de chômage des Noirs sud-africains était de près de 41 % en 2012, tandis que le taux correspondant pour les Sud-Africains blancs était de 7,5 %.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share