Le 30 juin 1960, lors de la cérémonie d'accession à l'indépendance du Congo, Patrice Émery Lumumba prononce un discours virulent dénonçant les abus de la politique coloniale belge depuis 1885. Le premier héros national est supprimé le 17 janvier 1961 à l’âge de 35 ans.

Les services secrets britanniques au centre de l’assassinat de Patrice Lumumba

Un ami d’une ancienne officier du renseignement britannique, le MI6,  a affirmé aux médias anglais que la Grande-Bretagne a joué un rôle important dans l’assassinat du héros de l’indépendance congolaise, Patrice Lumumba.

Le 30 juin 1960, lors de la cérémonie d'accession à l'indépendance du Congo, Patrice Émery Lumumba prononce un discours virulent dénonçant les abus de la politique coloniale belge depuis 1885. Le premier héros national est supprimé le 17 janvier 1961 à l’âge de 35 ans.

Le 30 juin 1960, lors de la cérémonie d’accession à l’indépendance du Congo, Patrice Émery Lumumba prononce un discours virulent dénonçant les abus de la politique coloniale belge depuis 1885. Le premier héros national est supprimé le 17 janvier 1961 à l’âge de 35 ans.

Le MI6 (à l’origine Military Intelligence section 6 of England) fut fondé en 1909 et est le service de renseignements extérieurs du Royaume-Uni. L’organisation a pour but de conduire des activités d’espionnage à l’extérieur du Royaume-Uni, contrairement au MI5 chargé de la sécurité à l’intérieur des frontières.

Il y a trois ans, avant de mourir, Daphne Park  qui a été envoyé comme agente du MI6 au Congo belge en 1959 a dévoilé à autre membre de la Chambre des Lords qu’elle avait aidé à coordonnée le rôle de la Grande-Bretagne dans l’élimination de Lumumba qui est survenue deux ans plus tard.

Daphné Park jouissant d’une grande influence dans la région après avoir été nommé consul et premier secrétaire à Léopoldville – aujourd’hui connut sous le nom de Kinshasa – en 1959, un an avant que le Congo obtînt son indépendance de la Belgique.

L’annonce a suscité la surprise parce que la Belgique, ancienne puissance coloniale, a conclu en 2001 qu’elle avait une « responsabilité morale » dans l’assassinat de Lumumba, premier Premier ministre du Congo élu démocratiquement dans les décombres des décolonisations.

David Lea affirme dans une lettre à la London Review of Books (un magazine littéraire et politique bimensuel britannique) qu’il a eu une conversation avec Daphne Park en 2009, un an avant sa mort, dans laquelle ils ont discuté de la probabilité que l’agence britannique de renseignement, le MI6 soit impliqué dans la mort de Lumumba.

« Il se trouve que j’ai eu une tasse de thé avec Daphne Park quelques mois avant sa mort, » avoue David Lea.

«Je lui ai rappelé l’ambiance qui régnait lors de l’enlèvement et l’assassinat de Patrice Lumumba, et lui ait évoqué la théorie selon laquelle le MI6 aurait pu avoir quelque chose à voir avec cela. » « Nous l’avons organisé » a-t-elle répliqué.

David Lea poursuit en disant que l’étonnement lui enleva tous les mots de la bouche. L’échange se conclut  en désignant que le gouvernement britannique se trouvait « au centre de la toile d’araignée » qui a mené a l’assassinat de Patrice Lumumba, l’une des principales figures de l’indépendance du Congo Belge.

La lettre de M. Lea était une réponse à un livre sur les services secrets britanniques parus le 31 janvier 2013, écrit par Calder Walton appelé «Empire of  Secrets: British Intelligence, the Cold War and the Twilight of Empire ». Citant des dossiers récemment déclassifiés de renseignement, Calder Walton révèle dans son manuscrit les plus sombres histoires de la fin de l’Empire Britannique.

La CIA est également soupçonnée d’avoir joué un rôle dans l’organisation du complot visant à éliminer Lumumba, à cause de son alliance croissante avec l’Union soviétique. La Belgique quant à elle désirait, par ce meurtre, préserver leurs acquis dans le très riche soul-sol du pays africain.

Lumumba a été tué par un peloton d’exécution après un coup d’État dirigé par Joseph-Désiré Mobutu. Mobutu, décédé le 7 septembre 1997 au Maroc à la suite d’un cancer, rebaptisa le pays Zaïre pour désormais être connu comme la République démocratique du Congo.

Lumumba fut très regretté après sa mort par toute la communauté des pays non-alignés, y compris par un de ses bourreaux, le général Mobutu qui le consacra héros national en 1966. Le retour d’Égypte de sa femme Pauline et de ses enfants fut considéré comme un événement national. Le jour de sa mort, le 17 janvier, est un jour férié au Congo-Kinshasa.

Le MI6 participa à plusieurs opérations politiques. Elle renversa le gouvernement de Mohammad Mossadegh (qui voulait nationaliser le pétrole) en Iran en 1953 (avec la collaboration de la CIA, Opération Ajax), pour préserver les intérêts occidentaux. Barack Obama est le premier président à reconnaître l’implication de son gouvernement et à s’en excuser dans un discours adressé à la communauté musulmane le 4 juin 2009. « En pleine guerre froide, les États-Unis ont joué un rôle dans le renversement d’un gouvernement iranien démocratiquement élu. »

La mort de Lumumba est l’objet d’une enquête judiciaire en Belgique après qu’un tribunal ait donné le feu vert l’an dernier.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Share