Le Victoria's Secret Fashion Show 2017 a eu lieu le 20 novembre à Shanghai en Chine, au Mercedes-Benz Arena puis télédiffusé le 28 novembre. C'est le premier défilé de mode de la marque de lingerie américaine organisé en Asie.

Les mannequins de Victoria’s Secret dans l’embarras pour une chanson d’une rappeuse

Lingeries, dentelles, déshabillés, strings, annuellement le défilé de Victoria’s Secret exhibe ses plus beaux atours dans un show relayé en prime sur les chaines de télévisions américaines et courues par les célérités les plus en vues d’Hollywood et du monde entier, même s’ils doivent faire le voyage jusqu’à Shanghai cette année.

Les organisateurs du « Super Bowl du Fashion» encouragent d’année en année ses mannequins aussi appelés les anges de Victoria’s Secret, des femmes aux sourires divins, sculptées au couteau, de se filmer en cours de préparation pour alimenter l’insatiable appétit des réseaux sociaux.

Le Victoria's Secret Fashion Show 2017 a eu lieu le 20 novembre à Shanghai en Chine, au Mercedes-Benz Arena puis télédiffusé le 28 novembre. C'est le premier défilé de mode de la marque de lingerie américaine organisé en Asie.

Le Victoria’s Secret Fashion Show 2017 a eu lieu le 20 novembre à Shanghai en Chine, au Mercedes-Benz Arena puis télédiffusé le 28 novembre. C’est le premier défilé de mode de la marque de lingerie américaine organisé en Asie.

Dans cette tentative de créer le buzz, cette année la mannequin Karlie Kloss, ange de la marque de 2013 à 2015, et d’autres présentes dans l’intimité du défilé, ont publié sur leur fil Twitter un vidéo en backstage qui montre ces anges cornues entonnant le refrain de la chanson de la rappeuse trinidado-dominicaine  Cardi B. « Bodak Yellow» ou l’on peut clairement entendre le mot « nigga».

Bien qu’il y ait deux femmes noires posant pour la marque de lingerie, aucune d’elles n’était présente lors de cette apparente effusion d’allégresse vocale de la part de l’évidente majorité blanche du groupe de jeunes femmes en déshabillé. Vite fait, la vidéo contenant le mot radioactif emballa Twitter.

Il n’a pas fallu longtemps pour que les fans remarquent que les mannequins chantaient la chanson de Cardi B,  et recadrent la partie de la chanson chantée. Les fans ne se sont pas gênés pour saisir Twitter pour articuler leur déception avec les modèles. En fait, certaines personnes demandent même à Victoria’s Secret de réprimander les modèles pour avoir chanté à l’unisson le mot « nigga« .

Du coté de l’organisateur, Victoria’s Secret  semble vouloir éteindre l’affaire et n’a toujours pas commenté la vidéo accablante et les associations pour la défense des Noirs étalent leurs insensibilités à ce rituel dégradant toléré à l’écran.

Dans l’émission de téléréalité québécoise Occupation Double, ou un groupe d’hommes et de femmes jouent de séduction, deux candidates ont prononcé, en boudant des taches ménagères qui leurs étaient assignés : « On n’est pas de nègres!» sans trop de dommage avant qu’un ex-ministre du Parti Québécois (PQ), François Gendron, exprime, il y a quelques jours seulement, dans une école, devant un groupe d’étudiants adolescents avoir « travaillé comme un nègre ». Ces mots ont mal été digérés par un groupe d’étudiants africains et haïtiens qui ont porté plainte.

S’ils s’en sortent tous sans sanction, la Chine ne voit pas la chose de cet oeil. Dans le show de Victoria’s Secret qui a eu lieu à Shanghai cette année, Katy Perry et Gigi Hadid y ont été bannis par l’Empire du Milieu. En février dernier pour s’être moquée des yeux du Bouddha en s’étirant le coin des yeux dans une vidéo Instagram, Gigi Hadid, la mannequin de Sport Illustrated et égérie de la marque Guess est persona non grata dans tout le territoire chinois. Les utilisateurs chinois des médias sociaux l’ont avertie de ne pas revenir à Shanghai, la qualifiant de raciste. Pour sa part, la chanteuse Katy Perry est interdite d’accès par le gouvernement communiste pour avoir porté une robe parsemée de fleurs de tournesol en 2015, un symbole antichinois. C’est carrément à Taipei, la capitale de Taiwan que Katy Perry,  qui a vendu plus 100 millions d’album en carrière en plus de faire partie du Livre des Records Guinness 2015 pour avoir le plus de followers Twitter (devant Justin Bieber), s’habilla de cette robe litigieuse.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share