Le LS Cream tient son de la grand-mère de Stevens Charles qui tient à le garder secret

Le LS Cream popularise la crémasse à la SAQ

Un Montréalais amène une toute nouvelle boisson alcoolisée au grand public. Conçu par Stevens Charles, le LS Cream, une liqueur sucrée et crémeuse, tentera d’amener le caractère de la crémasse vers de nouveaux palais.

Le LS Cream tient son de la grand-mère de Stevens Charles qui tient à le garder secret

Le LS Cream tient son nom de la grand-mère de Stevens Charles qui tient à le garder secret

Le 27 octobre 2015 dans l’agréable ambiance du resto-bar Les Enfants Terribles situé à l’Île-des-Soeurs, un public dense allait être sensibilisé à un nouveau drink qui a tout récemment fait son entrée à la Société des Alcools du Québec (SAQ), un des plus grands importateurs de vin et spiritueux au monde qui possèdent plus de 800 points de vente au Québec.

Ce drink que la plupart des invités, largement issues de la communauté Haïtienne connaissaient déjà très bien, fut jusqu’ici, toujours concocté jalousement dans la cuisine familiale. La crémasse, une boisson alcoolisée qui est dans l’ADN de l’Haïtien peut maintenant prétendre avoir une cousine « grand public » avec le LS Cream.

Le LS Cream qui tient une teneur de 17% d’alcool se veut de cette lignée. Et ça, ce fut la principale étincelle dans la tête du jeune entrepreneur de 32 ans, Stevens Charles né à Montréal-Nord d’une jeune mère monoparentale. Ce projet improbable pour un jeune de 29 ans à l’époque, qui fréquentait l’école publique, commença en décembre 2012 lorsque durant le temps des fêtes chez ses beaux-parents, il remarqua la circulation de cette boisson à un niveau artisanal. Ça n’a pas pris de temps pour l’étudiant de marketing aux HEC de tenter de normaliser la chaine de production pour atteindre un réel marché.

Rejeté de subventions, c’est aux États-Unis que Stevens trouvera un laboratoire qui croira en sa démarche puis élaborera une recette qui convient aux contraintes du marché. Cette customisation pourrait déplaire aux puristes mais a su agréer une majorité de goûteurs. D’ailleurs le LS Cream a remporté l’or à la compétition Wine & Spirits Wholesalers of America, un prix qui confirmera les prétentions de l’entrepreneur .

Se décrivant comme persévérant, minutieux et aussi parano… comme entrepreneur Noir, Stevens Charles offre comme conseille à toutes celles et ceux qui désirent poursuivre cette voie d’accomplissement personnel, la fameuse maxime de Malcolm X « By any means necessary (par tous les moyens nécessaires) ». Et il ajoute promptement « ne compte jamais sur ta famille! »

Présentement aussi disponible à New York et Miami, Stevens Charles qui a nul autre comme modèle que l’homme d’affaires et producteur de musique américaine Puff Daddy, proposera de nouvelles saveurs sous peu. À long terme, il désire étendre son marché américain avant de se répandre en Europe et en Asie.

Nouvelles similaires

  1. Simba Olenga
    Oct 28, 2015 - 07:59

    Toutes mes sincères félicitations à cet entrepreneur inspirant!

    Dans un milieu économique parfois quelque peu difficile comme Montréal un tel parcours ne peut qu’être encourageant. Cependant, je trouve cela qu’il conseille de ne pas compter sur la famille. La famille devrait sencer être vecteur de positivisme et de dynamique mutuel, après tout.

    Répondre
    • Thierry Ouellet
      Oct 29, 2015 - 08:15

      Probablement parce que sa famille ne l’a pas supporté dans ses démarches d’entrepreneuriat et qu’il était le seul à croire en lui. Mais oui règle général la famille devrait être là pour se supporter mutuellement.

      Répondre
  2. DlyciousGirl Honey
    Oct 28, 2015 - 09:25

    Je préfère le cremasse faite maison

    Répondre
    • Josh
      Nov 01, 2015 - 10:40

      Il goûte comme la crémasse qu’il veut commercialiser?

      Répondre
  3. Chilandre Patry
    Oct 29, 2015 - 01:21

    Chapeau à Stevens Charles et à toute l’équipe de LS cream liqueur!

    Répondre
  4. Hry Robert
    Oct 29, 2015 - 03:32

    Bravo

    Répondre
  5. Stevens Charles
    Oct 30, 2015 - 04:12

    Merci à tous! Par contre j’aimerais spécifier à tous que le commentaire sur la famille a été pris hors de contexte. Lors de mon discours durant le lancement j’ai même remercié ma famille.

    Répondre
    • Steeve Fabre
      Mar 14, 2016 - 06:26

      Il me semblait que ça sonnait faux…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Share