On considère que le trafic d’animaux est le troisième plus gros négoce illégal mondial, derrière le trafic de drogue et le trafic d'armes.

Le braconnage de Rhinocéros inquiète en Afrique du Sud

L’Afrique du Sud a perdu 199 rhinocéros au braconnage depuis le début de l’année 2012, selon une déclaration du département des affaires environnementales lundi.

Le comportement sexuel des rhinocéros les a beaucoup desservis. En effet, contrairement à un grand nombre d’espèces, l’accouplement peut durer plus d’une demi-heure. C’est sans doute pourquoi certains attribuent, sans fondement, des effets thérapeutiques et aphrodisiaques à la corne de rhinocéros broyée, alors que celle-ci est constituée principalement de kératine, une substance banale retrouvée dans les ongles, les cheveux et les sabots.

On considère que le trafic d’animaux est le troisième plus gros négoce illégal mondial, derrière le trafic de drogue et le trafic d'armes.

On considère que le trafic d’animaux est le troisième plus gros négoce illégal mondial, derrière le trafic de drogue et le trafic d’armes.

De tout temps tenue pour aphrodisiaque par les Chinois et les Japonais, médicaments anticancéreux par les Vietnamiens, qui la prend en infusion, la corne de rhinocéros n’a aucune vertu médicinale, mais, à cause de ces croyances, beaucoup de rhinocéros sont tués.

« Les dernières statistiques indiquent que le parc national Kruger est toujours le plus ciblé par les braconniers après avoir perdu un total de 119 rhinocéros depuis le début de cette année, » déclare Albi Modise un porte-parole du parc Kruger.

Le Parc national Kruger (Kruger National Park) est la plus grande réserve animalière d’Afrique du Sud. Sa taille est comparable à celles d’Israël ou du Pays de Galles. Il couvre plus de 20 000 km carrés, est long de 350 km du nord au sud et large de 60 km d’est en ouest.

Dans une déclaration, il spécifie que les provinces ciblées incluent des territoires de Limpopo, Mpumalanga, Nord-Ouest et du KwaZulu-Natal, qui représentent collectivement 73 rhinocéros tués.

Jusqu’à présent, 122 personnes ont été arrêtées et feront face à la justice, dont 108 étaient des braconniers et 14 étaient des courriers ou des acheteurs. Seulement en février, 4 membres du personnel du parc ont été mis sous verrous.

Selon le ministère, en 2010, il y avait 146 rhinocéros braconnés dans le parc national Kruger et un total de 333 au niveau national.

En 2011, il y avait 252 rhinocéros braconnés dans le parc national Kruger et 448 à l’échelle nationale.

Dans cette ambiance tendue, samedi matin, un policier et un prétendu braconnier ont tous deux été abattus dans le parc.

Le policier, accompagné d’un soldat, étaient à la recherche de braconniers de rhinocéros à Tshokwane, près de la frontière mozambicaine du parc à 9 h quand ils ont échangé des coups de feu, racontait le colonel Vishnu Naidoo dimanche dernier.

« Les tirs ont entraîné la mort du policier. Et en retour, le membre de la Force de défense a mortellement blessé le tireur », selon le colonel.

Il s’est avéré plus tard que le tireur était en fait un garde forestier en service.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances et la cause de l’incident.

Selon William Mabasa un porte-parole du Parc national Kruger depuis le début de 2011, 25 fusillades ont éclatés dans le parc bordé à l’ouest et au sud par les provinces du Limpopo et du Mpumalanga, au nord par le Zimbabwe, et à l’est par le Mozambique.

Depuis l’intensification d’une campagne antibraconnage, le parc s’est transformé en une pseudo “ zone de guerre « .

Lundi, M. Naidoo déclarait qu’il n’y avait pas de nouveaux développements dans l’enquête sur les événements du week-end.

Les Sud-Africains ont été invités à dénoncer le braconnage de rhinocéros, par un numéro de téléphone pour mener à plus d’arrestations et ainsi prévenir le braconnage.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share