Fabienne Colas annonce la venue de Spike Lee

Le 10e Festival International du Film Black de Montréal s’annonce mémorable

En 2005, une vitrine pour les de cinéastes Noirs voyait le jour sous l’égide du Festival du Film Haitiens de Montréal. Neuf ans plus tard, la fondatrice Fabienne Colas, celle à qui on ne refuse rien à ce qu’on dit, se renouvèle et présente un festival enrichi aux couleurs internationales; le Festival International du Film Black de Montréal (FIFBM). Un véritable symposium au caractère universel qui a mûri pour désormais accueillir les plus grands titres et stars du monde.

Fabienne Colas annonce la venue de Spike Lee

Fabienne Colas annonce la venue de Spike Lee

C’est une Fabienne Colas plein d’enthousiasme qui a accueilli les membres des médias ce 3 septembre 2014 pour annoncer avec joie son programme filmographique sertit de projections marquants les différents parcours intellectuels d’auteurs Noirs, d’ici et d’ailleurs.

Tour de force de cette édition, la présentation en première internationale du dernier film du cinéaste américain Spike Lee « Da sweet Blood of Jesus » le 24 septembre au cinéma Impérial. Le réalisateur de « Do the Right Thing »et du mythique « Malcolm X » en 1992 a eu recourt cette fois-ci au financement participatif sur Kickstarter pour matérialiser son œuvre qui promet d’être empreint d’hémoglobine.

D’ailleurs le réalisateur, producteur, auteur et acteur américain se verra remettre en personne le premier Prix Précurseur du FIFBM dans son hommage Spike Lee avant de se livrer au public montréalais pour une séance de questions et de réponses. Aussi en primeur, un livre souvenir pour les 25 ans de la sortie du film « Do the Right Thing » sera disponible et signé par Spike Lee lui-même pour quelques chanceux.

Jeudi 25 septembre, le festival étendra son mandat avec la soirée « Relève et Diversité ». Un projet formatif coordonné par Carole Villemonteix de la Fondation Fabienne Colas et dirigé par Henri Prado, où cinq jeunes (Sandra Cayo, Jeff Figaro, Annick Maugile-Flavien, Claude Emmanuelle Yapo et Caesy Shakes) choisis à partir d’une trentaine de candidats devront présenter leur premier court métrage sous le thème « Être Noir à Montréal ».

Tout au long du FIFBM 2014, du 23 au 28 septembre, les cinéphiles pourront apprécier les coups de cœur d’Emile Castonguay, directeur de la programmation et également cofondateur du festival. Le réalisateur français Boris Lojkine ouvrira le bal avec son film HOPE récemment récompensé à Cannes par le Prix SACD.

Les curieux pourront assister à l’hilarante comédie française avec le Crocodile du Botswanga, visionner le drame kenyan It’s Us, apprécier une vision hongroise avec Mirage ou nigériane avec Mother of George . Il y aura même de l’horreur au menu avec The Thorn of the Rose (O Espinho da Rosa) de la Guinée Bissau. Une critique sur les ONG haïtiennes sera à l’affiche avec le documentaire belge AIDEpendence. De tout pour tous avec comme finale Half of a Yellow Sun de Biyi Bandele, mettant en vedette Chiwetel Ejiofor, l’acteur principal du film 12 Years a Slaves qui remporta trois Oscars en 2014. Bon festival!

Nouvelles similaires

  1. Onel Dominique
    Sep 04, 2014 - 04:36
  2. Pb Kanes
    Sep 04, 2014 - 11:23

    CURIEUX

    Répondre
  3. Alfred Dallaire
    Sep 04, 2014 - 11:23

    C’est quand ?

    Répondre
  4. LencreNoir.com
    Sep 05, 2014 - 10:31

    du 23 au 28 septembre 2014

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Share