L'équipe de Zambie de football a terminée 1re de son groupe devant la Guinée-Équatoriale, la Libye et le Sénégal. Lors des 3 matchs du groupe A, la Zambie a fait 2 victoires et 1 nul. Ils ont battu le Sénégal lors du 1er match : 1-2, ensuite ils ont partagé les points avec la Libye 2-2, et pour finir ils ont battu la Guinée-Équatoriale 0-1. Lors des quarts de finale, ils ont éliminé le Soudan 3-0. Lors des demi-finales, la Zambie a créé l'exploit d'éliminer le Ghana 1-0. Ils ont battu en finale la Côte d'Ivoire pour gagner la CAN, aux tirs au but (8 tab 7). Au terme de cette 28ème édition de la coupe d'Afrique le capitaine Christopher Katongo termine meilleur joueur de la compétition ainsi que co-meilleur buteur avec Mayuka pour la Zambie.

La Zambie remporte sa première Coupe d’Afrique des Nations

Les Zambiens se préparent à accueillir leur équipe nationale de football en héros avec des célébrations et des hommages, après que le pays riche en cuivre ait gagné sa première Coupe d’Afrique des Nations ce week-end.

La Coupe d’Afrique des nations, couramment abrégée en CAN, est la plus importante compétition internationale de football en Afrique.

« Je suis heureuse que, finalement, la Coupe appartienne à la Zambie », a déclaré Charity Sibanda, qui fêtait encore aux petites heures lundi matin. « Nous avons attendu trop longtemps, et c’est une victoire bien méritée. »

L'équipe de Zambie de football a terminée 1re de son groupe devant la Guinée-Équatoriale, la Libye et le Sénégal. Lors des 3 matchs du groupe A, la Zambie a fait 2 victoires et 1 nul. Ils ont battu le Sénégal lors du 1er match : 1-2, ensuite ils ont partagé les points avec la Libye 2-2, et pour finir ils ont battu la Guinée-Équatoriale 0-1. Lors des quarts de finale, ils ont éliminé le Soudan 3-0. Lors des demi-finales, la Zambie a créé l'exploit d'éliminer le Ghana 1-0. Ils ont battu en finale la Côte d'Ivoire pour gagner la CAN, aux tirs au but (8 tab 7). Au terme de cette 28ème édition de la coupe d'Afrique le capitaine Christopher Katongo termine meilleur joueur de la compétition ainsi que co-meilleur buteur avec Mayuka pour la Zambie.

L’équipe de Zambie de football a terminée 1re de son groupe devant la Guinée-Équatoriale, la Libye et le Sénégal. Lors des 3 matchs du groupe A, la Zambie a fait 2 victoires et 1 nul. Ils ont battu le Sénégal lors du 1er match : 1-2, ensuite ils ont partagé les points avec la Libye 2-2, et pour finir ils ont battu la Guinée-Équatoriale 0-1. Lors des quarts de finale, ils ont éliminé le Soudan 3-0. Lors des demi-finales, la Zambie a créé l’exploit d’éliminer le Ghana 1-0. Ils ont battu en finale la Côte d’Ivoire pour gagner la CAN, aux tirs au but (8 tab 7). Au terme de cette 28ème édition de la coupe d’Afrique le capitaine Christopher Katongo termine meilleur joueur de la compétition ainsi que co-meilleur buteur avec Mayuka pour la Zambie.

Assurés de la victoire avant le coup d’envoi d’une finale remportée 8-7 aux tirs au but contre la Côte-d’Ivoire, après 120 minutes vierges de buts, des milliers de gens, vêtus de cornes orange, vert et noir reflétant les couleurs de l’équipe nationale ont fait résonner des trompettes.

La finale a pris place à Libreville, dans la capitale gabonaise, non loin de la tragédie qui frappa l’équipe nationale de Zambie en 1993. L’avion militaire (REG : AF-319) transportant l’équipe vers le Sénégal pour un match de qualification pour la Coupe du monde de football 1994 s’écrasa en fin de soirée, le 27 avril 1993. Le pilote, fatigué d’avoir déjà effectué un vol vers l’île Maurice plus tôt dans la journée, coupa par erreur le moteur qui fonctionnait encore. La perte de puissance, pendant la montée après le décollage, provoqua la chute de l’avion qui s’écrasa dans l’eau à 500 m au large. Les 30 passagers et membres d’équipage, dont 18 joueurs, ainsi que l’équipe nationale de football féminin et le personnel de bord furent tués dans l’accident.

L’entraîneur français Hervé Renard et son équipe qui ne contenait qu’un seul joueur qui s’aligne pour un club de première division en Europe, ont juré de ramener le trophée à Lusaka comme un hommage à ceux qui sont morts dans la tragédie.

Le football a enivré les Zambiens dans les heures qui ont précédé la finale, même la pluie torrentielle ne pouvait pas freiner les esprits des admirateurs de Chipolopolos (les boulets de cuivre) lorsqu’ils se pressaient dans les bars et les clubs pour regarder le match.

Parmi ceux qui ont vu le triomphe de la Zambie au Stade de l’Amitié, on pouvait apercevoir l’ancien président et premier président de la Zambie, Kenneth Kaunda, surnommé « le Gandhi Africain » à la tête de la Zambie du 24 octobre 1964 jusqu’au 2 novembre 1991, suite à sa défaite au scrutin présidentiel de 1991.

Beaucoup d’admirateurs ont attribué leur succès contre les Éléphants de la Cote-d’Ivoire à la bienveillance des esprits de leurs camarades de l’équipe nationale morts il y a 19 ans alors qu’ils se rendaient à une qualification de la Coupe du Monde.

« Dès le départ,  je savais que la Zambie allait gagner, car c’est là que nos pères sont au repos, au Gabon », a déclaré Michael Mwale, qui comme beaucoup de Zambiens, a acclamé l’équipe dans un pub équipé d’un satellite pour voir la diffusion en direct.

Les feux d’artifice ont éclaté spontanément dans les rues, les automobilistes ont klaxonné, et les piétons soufflés dans leurs vuvuzelas – de longues trompettes en plastique rendue célèbre lors de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud.

« La Zambie est tout simplement géniale. Nous avons montré au monde que nous pouvons nous relever de nos cendres pour devenir victorieux », a déclaré Clever Zulu, un partisan.

Une forte présence policière a permis d’éviter que la fête se détériore, après que 11 décès survenus dans des accidents de la circulation ont été précédemment blâmés sur les célébrations liées à la compétition de trois semaines.

Dans certaines parties plus populaires de la capitale, des femmes scandaient « Drogba est mort! » et dénudèrent leurs seins après que leur équipe ait battu l’équipe de l’attaquant le plus craint de la Côte d’Ivoire, Didier Drogba.

Des festivités ont été prévues pour plus tard dans la journée à Lusaka, pendant que la nation attend le retour de l’équipe.

Aussi, des milliers de Zambiens ont rendu hommage aux défunts membres de l’équipe de 1993, portant prières et des fleurs dans leurs tombes à l’Independence Stadium.

Brenda Mwale a déclaré qu’il était important que les Zambiens offrent leurs prières pour les joueurs qui ont sacrifié leur vie pour l’amour des Chipolopolos. « Nous avons été aidés par ces héros morts pour la cause pour en arriver là, et maintenant ils doivent se reposer en paix », a-t-elle dit en se recueillant.

La radio d’État a rejoint l’excitation en jouant des chansons prédisant la victoire de la Zambie jusqu’à ce que la Coupe soit remportée. Les chansons avaient été interdites aux ondes parce que trop optimistes.

« Nos larmes pour l’équipe qui a péri au Gabon devraient maintenant être consolées par la victoire de la Zambie » sont les paroles de l’une des nombreuses chansons composées dans les langues locales.

« Nous allons marcher à l’aéroport pour accueillir l’équipe,» en raconte une autre.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Share