Angelo Cadet animait le RnB never Died au Club Soda le 7 décembre à Montréal

Est-ce que le RnB never Died au Club Soda?

Alors que l’hiver montréalais montrait ses premières intentions, le FABE Fest RnB never Died faisait ses débuts au club Soda au cœur de la ville, rue St-Laurent, dimanche, le 7 décembre 2014.

Angelo Cadet animait le RnB never Died au Club Soda le 7 décembre à Montréal

Angelo Cadet animait le RnB never Died au Club Soda le 7 décembre à Montréal

C’est tout un pari que tentaient de remporter les organisateurs de ce nouveau rendez-vous pour les fans du R&B en présentant pour sa première édition des noms peu connus pour la moyenne d’entre nous à un prix d’entrée tout de même respectable, et ce, un dimanche soir.

Eh bien, pour mener à bien cette entreprise, les promoteurs ont fait confiance à Angelo Cadet, une figure bien connue du milieu artistique québécois. Tout au long des deux heures du court show, l’acteur aux sources haïtiennes a pu fouetter les ardeurs d’une foule assise et plutôt sage.

Pour briser la glace, la chanteuse Aida qui collabore avec le duo de production Mastoids, s’accapare de la scène en réchauffant habilement l’assemblée. Cette artiste qui a la musique tatouée dans le corps fait son bout de chemin dans l’industrie de la musique. Elle sera découverte avantageusement par un plus large public très bientôt.

Le talent local, Jay Dot, né montréalais, poursuit avec son DJ qui a eu quelques difficultés à démarrer. Mais tout ceci fut vitement surmonté. Avec un son commercial, chanson émise en anglais, dans la pure tradition du R & B, la foule acquise à apprécier son solo rythmé par des choristes préenregistrés.

Changement de rythme avec le groupe A’Motion Dance. Un beat reggae, de jolies demoiselles, la foule de 200 personnes ne pouvaient quitter des yeux la scène où débordait une véritable énergie rafraîchissante qui devait briser l’ambiance mielleuse amenée nécessairement par le R & B. A’Motion Dance, un groupe composé d’hommes et de femmes, offre également des cours de dancehall. Avis aux intéressés.

Malgré une entrée timide de la Camerounaise Veeby, son chant afrosoul ne pouvait laisser indifférents les amateurs de R & B présents dans la salle. C’est avec un groupe de musiciens accompli de six personnes qu’elle se présenta sur scène. Arrivée à l’âge de 17 ans dans la deuxième ville canadienne, Veeby qui a pour modèle R Kelly et Whitney Houston a déjà à son actif plusieurs albums dont : Manguè et The Journey.

Après une brève intermission, tout était en place pour G.Nax accompagné efficacement par les joyeuses danseuses de A’Motion Dance. G.Nax : lui du Congo, elle d’Haiti, forment un duo prêt pour les grandes ligues. Fort de leur dernier album Grillz & Bakery, ils ont soulevé la foule avec leur chanson thème « Mona Lisa », accompagné par l’humoriste congolais Eddy King qui s’improvisait rappeur.

Alors pari tenu pour les organisateurs qui devront certainement se renouveler pour la seconde édition du spectacle qui compte démontrer que le R&B est toujours bien vivants

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share