Cesária Évora, née le 27 août 1941 à Mindelo sur São Vicente au Cap-Vert, est une chanteuse capverdienne. Elle est surnommée La Diva aux pieds nus, surnom dû à son habitude de se produire pieds nus, en soutien aux sans-abri, femmes et enfants pauvres de son pays.

Cesaria Evora a l’hôpital pour une chirurgie à coeur ouvert doit annuler ses concerts

Cesária Évora, née le 27 août 1941 à Mindelo sur São Vicente au Cap-Vert, est une chanteuse capverdienne. Elle est surnommée La Diva aux pieds nus, surnom dû à son habitude de se produire pieds nus, en soutien aux sans-abri, femmes et enfants pauvres de son pays.

Cesária Évora, née le 27 août 1941 à Mindelo sur São Vicente au Cap-Vert, est une chanteuse capverdienne. Elle est surnommée La Diva aux pieds nus, surnom dû à son habitude de se produire pieds nus, en soutien aux sans-abri, femmes et enfants pauvres de son pays.

La chanteuse capverdienne, Cesaria Evora, a subi une chirurgie à cœur ouvert, lundi 10 mai 2010 à l’hôpital de Paris. La chirurgie a été due à un problème coronarien qui a eu lieu le week-end passé. Le chirurgien a signalé que les choses allaient aussi bien que possible. Cesaria a dû suspendre toutes ses activités jusqu’à la fin de l’année, y compris ses concerts de juin 2010 à Washington DC, New York, Boston, Toronto et Montréal au prestigieux festival annuel de jazz.

Cette chirurgie fait suite à un AVC subit par Cesaria en avril 2008. L’été 2010 devait marquer le retour de la chanteuse vedette en Amérique du Nord. Trois mois après son AVC, elle commençait les répétitions et le travail sur son nouvel album, Nha Sentimento (Lusafrica). Les critiques avaient remarqué un changement dans la voix de Cesaria sur le nouvel album, mais elle gardait l’essence de qui elle est.

Cesária Évora, née le 27 août 1941 à Mindelo sur São Vicente au Cap-Vert, est  surnommée La Diva aux pieds nus, surnom dû à son habitude de se produire pieds nus, en soutien aux sans-abri, femmes et enfants pauvres de son pays.
Voix rauque et chaloupée, elle a popularisé la Morna, la musique du Cap-Vert, auprès du grand public mondial.

Elle fait ses premiers pas auprès de ses cinq frères et de sa mère, Dona Joana, cuisinière pour de riches Blancs. Son père, Justino da Cruz Evora, musicien, disparaît prématurément quand elle avait sept ans.

En 2003, elle remporte le Grammy Award du Meilleur album world music contemporain pour l’album Voz d’amor. Elle participe cette même année à l’album Gaia pour la préservation de l’environnement où elle interprète Jangadéro composé par Alan Simon.

Le président de la République française, Nicolas Sarkozy, l’a distinguée, en 2009, avec la médaille de la Légion d’honneur remise par Christine Albanel.

Son dernier album, intitulé « Nha Sentimento », est sorti le 26 octobre 2009. Nha Sentimento explore le Moyen-Orient et des influences arabes de la musique capverdienne un territoire peu exploré auparavant. Fathy Salama, une ancienne chef de l’Orchestre du Caire connu pour son travail avec Youssou N’ Dour, y collabore en faisant les arrangements de trois pièces sur le nouvel album de Cesaria.

Nha Sentimento sera réédité prochainement pour y ajouter une piste bonus « Moda Bo », en duo avec la chanteuse Cesaria et starlette, Lura, considéré par certains comme héritière présomptive de Cesaria. Les débuts sur scène du duo devaient avoir lieu lors de la tournée nord-américaine de juin 2010. Lura devait être en ouverture de la grande Cesaria.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Share