Page d’accueil su site web de Apple (www.apple.com), lundi 19 janvier 2015

Apple bafoue la journée Martin Luther King

Lundi matin, l’homme à la tête de la multinationale Apple, Tim Cook a profité de la journée de Martin Luther King pour le saluer sur son fil Twitter : « Des mots intemporels de #MLK : Nos vies s’arrêtent la journée que l’on se tait sur l’Essentiel ». Quelle belle intention pour cette journée qui fait l’unanimité aux États-Unis. Ne rien faire serait délicat pour un géant comme Apple.

Page d’accueil su site web de Apple (www.apple.com), lundi 19 janvier 2015

Page d’accueil du site web de Apple (www.apple.com), lundi 19 janvier 2015

Le Martin Luther King Day est célébré chaque année, le 3e lundi de janvier, la naissance de ce pasteur qui s’est battu contre vent et marée, pour le droit civique des Noirs aux États-Unis. Au pays d’Obama, c’est un jour férié, glorifié et observé pour la première fois le 20 janvier 1986 et le 17 janvier 2000, le jour férié est officiellement observé dans les 50 états.

Dans l’esprit de la journée, la page web officielle d’Apple fut parée d’une énorme photo de Martin Luther King pour « honorer et la vie et l’héritage » du pasteur selon un exceptionnel second tweet de M. Cook ce lundi matin, invitant ses centaines de milliers de « followers » a visité le site de la compagnie qui selon le magazine Fortune est la plus admirée dans le monde et la première entreprise mondiale en valeur (118,9 milliards $).

Il faut dire que M. Cook est très sensible aux droits des minorités puisqu’il en est une lui-même, malgré qu’il soit Blanc. C’est en octobre 2014 qu’il signait dignement son homosexualité dans un article du BusinessWeek. Dès lors, on constate le parallèle ou une certaine récupération des lignes du Dr. King avec le combat qui lui est propre.

Mais là n’est pas la polémique. Apple, l’entreprise créée par le défunt Steve Jobs, n’a pas daigné offrir le jour férié fédéral a ses employés, comme la plupart des entreprises américaines de sa trempe (Facebook, eBay, Google, Twitter), pour commémorer l’unique date du calendrier.

Alors qu’il utilise outrageusement l’image de Martin Luther King, Apple ne respecte pas le congé fédéral qui fait honneur au militant afro-américain afin de prendre le temps de méditer sur son juste combat. Ici, Martin Luther King se voit réduit en objet marketing exproprié de son sens naturel.

L’image du Dr. King est toujours et encore puissante globalement. Il est une des personnalités les plus admirées de l’Histoire américaine. Des centaines de rues, écoles, monuments portent son nom.

Pour dénoncer cette pratique aux allures intéressées de l’entreprise de la Silicon Valley, qui d’ailleurs a une faible concentration d’hommes Noirs (7%) en son sein (comme la plupart de ses pairs du milieu; Google 2%, Facebook 2%), une pétition en ligne a vu le jour sur Coworker.org pour dénoncer la situation inconcevable puisque les employés d’Apple aux États-Unis jouissent de grilles de vacances plus qu’avantageuses.

Un choix délibéré qui en raconte long sur leurs visions de « l’Essentiel ».

Nouvelles similaires

  1. Zozo Zozo Ciprioni
    Jan 20, 2015 - 09:00

    merci martin merci

    Répondre
  2. Badara ALou
    Jan 21, 2015 - 12:00

    la fierte du po noir

    Répondre
  3. Wetheley Jean Louis
    Jan 21, 2015 - 03:58

    SaPouw fèdan sayo mann kot Estv.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Share