L'image l’éditrice en chef, perchée de tout son poids, dominante sur une femme Noire servile qui ne porte que des gants, des bas et un porte-jarretelles, seins compressés contre ses jambes et lui servant de chaise, à suscité l'indignation et une flopée de commentaires critiques dès sa mise en ligne.

Affront à la femme Noire

Une image de Dasha Zhukova assise sur une chaise faite d’une mannequin Noire presque dénudée a soulevé la colère de nombreux internautes la jugeant tout simplement raciste et disgracieuse. Et l’insulte à l’injure est que ceci fut produit la journée du Martin Luther King Day.

Dasha Zhukova est la compagne de l’oligarche russe Roman Abramovitch, une personnalité du monde des affaires connue qui est entre autres le propriétaire du club de football de Chelsea et fille d’un magnat du pétrole russe et d’une scientifique russe.

L'image l’éditrice en chef, perchée de tout son poids, dominante sur une femme Noire servile qui ne porte que des gants, des bas et un porte-jarretelles, seins compressés contre ses jambes et lui servant de chaise, à suscité l'indignation et une flopée de commentaires critiques dès sa mise en ligne.

L’image l’éditrice en chef, perchée de tout son poids, dominante sur une femme Noire servile qui ne porte que des gants, des bas et un porte-jarretelles, seins compressés contre ses jambes et lui servant de chaise, à suscité l’indignation et une flopée de commentaires critiques dès sa mise en ligne.

La photo controversée de la styliste,  femme d’affaires posant sur une chaise faite à partir d’une mannequin Noire découverte avec les jambes en l’air a émergé hier de la toile pendant que les Américains célébraient, le lundi 20 janvier, le troisième lundi du mois de janvier,  une journée fériée à leur calendrier pour se souvenir du leader des droits civiques Martin Luther King.

Le photoshoot fut réalisé pour une interview avec le site de mode Buro 24/7 pour le magazine Garage, où Mme Zhukova est elle-même la rédactrice en chef.

Organizing for Women’s Liberation a tweeté après avoir découvert les photos. « C’est incroyablement raciste, »

Musa Okwonga commente: « La chaise esclave est la métaphore parfaite de la façon dont les femmes noires sont traitées par l’industrie de la mode. »

Certaines ONG sont allées jusqu’à déclarer que Mme Zhukova promeut l’esclavage.

Alex Tunzelmann ajoute: « Même dans le sinistre, monde insipide de la photographie de mode, cette image raciste révoltante publiée le MLK Day! – Se démarque. »

On ne peut pas dire que Mme Zhukova n’est pas sensibilisée à la culture américaine. À l’âge de 10 ans, elle part avec sa mère, divorcée de son père, pour les États-Unis. Elle a demeuré au Texas dans le début des années 90 et a grandi à Los Angeles ou elle fréquentait une école juive.

Peu de temps après avoir posté cette photo contestée, Buro 24/7 a supprimé l’image et l’a remplacé par une version recadrée où seules les jambes de la femme Noire sont visibles. On a rapporté que ce changement précipité fut fait après que certaines personnes ont accusé le magazine de racisme dans des commentaires en ligne.

Cette photo a également supprimé de son compte Instagram suite aux multiples plaintes d’internautes.

Mme Zhukova se défendant a déclaré : «  Cette photographie [ …]  est un commentaire sur le sexe et la politique raciale . » Et poursuit « J’abhorre le racisme, et tiens à présenter mes excuses à quiconque a été offensé par cette image. »

La femme de 32 ans  a poursuivi dans son manque de jugement en postant l’image sur son compte Instagram, où il a été accueilli avec un déversoir de critiques acerbes. Ce fut aussitôt enlevé.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share