lancement du satellite pour l'Éthiopie

Un premier satellite en orbite pour l’Éthiopie, un 11e pour l’Afrique

L’Éthiopie a annoncé que le pays avait réussi à lancer son premier satellite en orbite.  Son nom est ETRSS-1 .Le satellite, qui a été développé avec des ingénieurs chinois,  marque la première incursion du pays de la corne de l’Afrique dans l’espace, une étape importante pour son programme spatial vieux de trois ans.

« Ce sera le fondement de notre voyage historique vers la prospérité », a déclaré le vice-premier ministre Demeke Mekonnen dans un discours prononcé lors de la cérémonie de lancement diffusée à la télévision nationale.

L’Éthiopie rejoint ainsi le groupe select des pays africains orbitant la Terre. Ces pays sont dans l’ordre: l’Égypte (1998), l’Afrique du Sud (1999), le Maroc (2001), l’Algérie (2002), le Nigeria (2003), Ghana (2017), l’Angola (2017), le Kenya (2018), le Rwanda (2019), le Soudan (2019).

lancement du satellite pour l'Éthiopie

Le satellite a été lancé depuis la province chinoise du Shanxi, tandis qu’un centre de contrôle dirigeant le lancement était situé dans la périphérie de la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.

Le satellite de 65 kg, lancé le vendredi 20 décembre depuis le Centre de lancement du satellite de Taiyuan dans la province du Shanxi (nord de la Chine) devrait avoir une durée de vie de deux années.

Solomon Belay Tessema, directeur général de l’Ethiopian Space Science and Technology Institute, a déclaré que les politiques gouvernementales éthiopiennes se concentrent sur la transformation de l’agriculture en industrie moderne. Les données satellitaires peuvent être utilisées pour l’analyse de l’agriculture, du changement climatique, de l’environnement, de la sécheresse et des catastrophes naturelles.

Les programmes spatiaux africains ont soulevé les critiques, certains soutenant que les pays africains devraient consacrer ces fonds à des questions plus urgentes. Cependant, d’autres insistent sur le fait que le développement spatial stimulera la croissance et les progrès technologiques, en particulier lorsque les satellites sont utilisés pour améliorer les prévisions météorologiques et la surveillance des différentes cultures.

Partage sur Twitter

Partage sur Twitter

Le ministre éthiopien de l’Innovation et de la Technologie, Getahun Kuma, a déclaré que le pays avait un besoin urgent cette technologie. Le satellite sera principalement utilisé pour surveiller la production agricole, l’environnement, l’exploration minérale et les prévisions météorologiques. « La Chine va avoir sa propre station spatiale. Nous devons également coopérer avec la Chine pour avoir la possibilité d’envoyer nos propres astronautes vers cette station spatiale », a déclaré M. Kuma.

Fièrement, des centaines de milliers de personnes ont partagé sur Twitter une photo démontrant la fusée, arborant le drapeau éthiopien, sur une rampe de lancement chinoise.

Le déploiement du satellite aurait coûté 8 millions de dollars, la Chine couvrant 6 millions de dollars. Une vingtaine d’ingénieurs éthiopiens ont été formés en Chine pour l’exploitation de l’engin au sol qui se fera depuis Addis-Abeba.

Le lancement fait de l’Éthiopie le 11e pays africain à mettre un satellite dans l’espace. L’Égypte a été la première en 1998. Au total, 41 satellites africains ont été lancés – Aucun de ces lancements n’a eu lieu depuis le sol africain.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2019 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
Ok, J'accepte
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
OK, j'accepte
Soyez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre
Restez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre