La France… vers une nouvelle Saint-Barthélemy

Personne ne peut nier que l’assassinat de Paty est un acte ignoble. Or le fait d’insister sur la cause de sa mort n’est pas innocent et plongera le pays dans l’incertain.

Le massacre de la Saint-Barthélemy est le massacre de protestants par des catholiques déclenché à Paris, le 24 août 1572, jour de la saint Barthélemy. Résultat: entre 10 000 et 30 000 assassinats dans la France entière.

Sous différents prétextes, ceux qui croient que le republication de quelques dessins est un acte de détermination manquent énormément de lucidité. On dirait alors que c’est une valeur de la République… Mais aucune communauté, et plus encore une Nation qui se respecte, ne ferait baser ses principes sur la provocation.

On dirait que c’est de la détermination et du courage qui prouverai qu’on n’a peur de personnes !!! Mais personne, à ma connaissance, n’avait accusé la France d’avoir peur si ce n’est des médias téléguidés qui font de cette pratique leur raison d’exister. La France a peur…en voici l’une des expressions les plus utilisées depuis bien longtemps. Ça relève du classique!

On me dirait que c’est du patriotisme ! Et je répondrai que l’amour de la partie n’a jamais été un acte d’injures ni d’imprécation et si on appelle blasphème patriotisme, je préfère mettre un terme à ce débat avec ces personnes qui ignorent la notion du sacré.

e que gagnera la France de ce geste d’entêtement est une montée de tension qui rendrait crispée une cohabitation entre les compatriotes, sans parler des pertes économiques… déjà un hashtag est lancé pour boycotter les produits français partout dans le monde.

L’opiniâtreté de provocation vise à pousser ceux qui ne se maîtrisent pas à tomber dans le piège. Un piège qui nous rappelle un autre tendu il y a 448 ans. L’histoire nous apprend qu’en août 1572, des milliers de protestants étaient égorgés par des catholiques fanatisés. L’appât pour attirer les huguenots était le mariage de la sœur du roi Charles IX, la très catholique Marguerite de Valois, fille de Catherine de Médicis, au prince protestant Henri de Navarre. Croyant que ce mariage serait la réconciliation des élites catholiques et protestantes, les huguenots avaient mordu à l’hameçon et la fine fleur des protestants étaient massacrés dont leur chef, le très rapproché du roi, l’amiral Gaspard de Coligny, grand soldat et fin politique.

Aujourd’hui le piège est tendu par la provocation et l’injure pour induire en erreur les croyants d’une communauté afin de justifier la démonstration de force et surtout d’avoir une montée aux sondages.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2019 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
Ok, J'accepte
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
OK, j'accepte
Soyez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre
Restez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre