Un nouveau comité consultatif art et vivre-ensemble au Musée des beaux-arts de Montréal

Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) annonce la création du comité Art et vivre-ensemble. Ce comité consultatif aiguillera le Musée dans la poursuite de sa mission afin d’en faire un lieu d’échange et de dialogue accessible à tous. La rencontre, la connaissance et la compréhension de l’altérité sont un enjeu quotidien. Le MBAM souhaite renforcer son action éducative et sociocommunautaire en faveur de la paix sociale avec son nouveau comité Art et vivre-ensemble et poursuivre ses actions avec ses nombreux partenaires.

De gauche à droite : Nadine St-Louis, Cécile Rousseau, Moridja Kitenge Banza, Bob W. White;Nathalie Bondil; Cathy Wong; Thomas Bastien; Marie Houzeau;Mohammed Makhfi et Moussa Sène – Photo : Christine Guest

Le comité consultatif Art et vivre-ensemble du MBAM a pour mandat de favoriser les actions et la réflexion du Musée pour son accessibilité au sein de la société et la rencontre des publics. Il favorisera la mise en place de projets valorisant la diversité et l’inclusion, en plus de fédérer des organisations partenaires autour de questions interculturelles. Le comité est composé de trois membres du MBAM et de sept spécialistes des questions interculturelles, qui se réuniront trois fois par année:

  • Michel de la Chenelière, président du conseil d’administration, MBAM
  • Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef, MBAM
  • Moridja Kitenge Banza, artiste et responsable des programmes éducatifs —Cultures du monde et vivre-ensemble, MBAM
  • Marie Houzeau, directrice générale, Groupe de recherche et d’intervention sociale(GRIS) de Montréal
  • Mohammed Makhfi, artiste, calligraphe et éducateur artistique
  • Cécile Rousseau, pédopsychiatre, professeure titulaire au Département de psychiatrie de l’Université McGill etdirectrice de l’équipe RAPS, Recherche et action sur les polarisations sociales
  • Moussa Sène, président, Conseil interculturel de Montréal
  • Nadine St-Louis, fondatrice et directrice générale, Espace culturel Ashukan
  • Bob W.White, directeur du laboratoire de recherche en relations interculturelles (LABRRI)et responsable du partenariat Montréal ville interculturelle
  • Cathy Wong, présidente, conseil municipal, Ville de Montréal

Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du MBAM, explique cette initiative: « Après la création en 2010du comité Éducation, puis en 2017du comité Art et santé, ce troisième comité consultatif Art et vivre-ensemble charpente la vision humaniste du MBAM. Nous croyons que le musée est l’outil d’une diplomatie culturelle où dialoguent les cultures. L’apprentissage du vivre-ensemble passe par les échanges culturels. Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts. Notre perspective est ainsi plus interculturelle que multiculturelle. Avec nos experts, nous voulons favoriser la découverte de l’autre sous le chapiteau inclusif et rassembleur du MBAM. Si le Québécois a inventé le mot réseautage, c’est parce que nous voulons, non pas vivre dans une société fragmentée comme une mosaïque, mais bien faire partie d’un carrefour d’échanges. »

À propos du Musée des beaux-arts de Montréal:
Avec plus d’un million de visiteurs par année, le MBAM est l’un des musées les plus fréquentés au Canada et en Amérique du Nord. Ses expositions temporaires aux scénographies originales croisent les disciplines artistiques (beaux-arts, musique, cinéma, mode, design) et sont exportées aux quatre coins du monde, tandis que sa riche collection encyclopédique, répartie dans cinq pavillons, comprend l’art international, les cultures du monde, l’art contemporain, les arts décoratifs et le design, ainsi que l’art québécois et canadien. Le Musée a connu une croissance exceptionnelle au cours des dernières années avec l’inauguration de deux nouveaux pavillons: le pavillon Claire et Marc Bourgie, en 2011, et le pavillon pourla Paix Michal et Renata Hornstein, en 2016. Le complexe du MBAM est par ailleurs doté d’une salle de concert de 460places, la salle Bourgie, ainsi que d’un auditorium et d’une salle de cinéma. Le MBAM est en outre l’un des plus importants éditeurs canadiens de livres d’art en français et en anglais diffusés à l’international. Enfin, le Musée abrite l’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière, le plus grand complexe éducatif dans un musée d’art en Amérique du Nord, qui permet la mise en œuvre de projets innovants en éducation, en mieux-être et en art-thérapie.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2019 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share
En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
Ok, J'accepte
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
OK, j'accepte
Soyez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre
Restez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre