Folorunsho Alakija est la fille d'un riche Nigérian qui avait 8 femmes et 52 enfants. Elle est maintenant la 4e plus riche personne Noire de la planète derrière les Nigérians Mike Adenuga et Aliko Dangote (4.3 milliards $, 11.2 milliards $) et l'Éthiopien Mohammed Al Amoudi (12.5 milliards $)

Oprah perd son titre de la plus fortunée femme noire au monde

Oprah Winfrey a perdu son titre de la plus riche femme noire au monde à une baronne du pétrole nigérian, selon un rapport publié par un magazine économique africain.

Folorunsho Alakija est la fille d'un riche Nigérian qui avait 8 femmes et 52 enfants. Elle est maintenant la 4e plus riche personne Noire de la planète derrière les Nigérians Mike Adenuga et Aliko Dangote (4.3 milliards $, 11.2 milliards $) et l'Éthiopien Mohammed Al Amoudi (12.5 milliards $)

Folorunsho Alakija est la fille d’un riche Nigérian qui avait 8 femmes et 52 enfants. Elle est maintenant la 4e plus riche personne Noire de la planète derrière les Nigérians Mike Adenuga et Aliko Dangote (4.3 milliards $, 11.2 milliards $) et l’Éthiopien Mohammed Al Amoudi (12.5 milliards $)

Âgée de 61 ans, Folorunsho Alakija est celle qui devance Oprah. La richissime Nigériane, propriétaire de Famfa Oil est mariée et mère de quatre fils. Elle vaudrait au moins 3,2 milliards de dollars soit environ 500 $ millions de plus qu’Oprah selon Ventures Afrique, un mensuel d’affaires panafricain.

Né dans une riche famille nigériane, Folorunso Alakja a débuté dans les années 1970 en évoluant dans les milieux banquiers.

Plusieurs années plus tard, elle a quitté son emploi et a déménagé à Londres, où elle a étudié le design et la mode. Elle est ensuite retournée au Nigeria et a lancé sa ligne de vêtements, Supreme Stitches, qui s’adresse une clientèle haut de gamme.

En 1993, pendant que son nom prenait du galon comme styliste, Folorunso a soumis pour une licence de prospection pétrolière — un permis coûteux qui permet à l’exploration pétrolière dans une zone spécifiée.

Le gouvernement nigérian a accédé à sa demande et lui offre 617 000 acres de terres pour l’exploration pétrolière. À ce stade elle s’y connaissait que très peu sur la recherche et l’extraction du pétrole. C’est ainsi qu’en septembre 1996, elle assigne une filiale de Texaco, la Star Deep Petroleum Limited, pour agir en tant que conseillère technique pour son entreprise, la Famfa Oil.

En 2000, Star Petroleum détermine que le terrain concédé à Folorunsho Alakija contenait un plus d’un milliard de barils de pétrole. Lorsque cela a été ébruité, le gouvernement nigérian a tenté de réacquérir la moitié de la terre riche en pétrole, qu’il avait vendu à Mme Alakija.

Dans sa démarche, le gouvernement nigérian a réussi et Mme Alakija a perdu le contrôle sur son bien. Jusqu’en 2012, il ne lui restait que 10 pour cent de sa compagnie pétrolière, lorsque le plus haut tribunal du Nigeria a inversé l’action du gouvernement.

Maintenant elle a repris le contrôle de 60 pour cent de la compagnie pétrolière et sa valeur nette a grimpé à 3,2 milliards de dollars, une estimation conservatrice selon Ventures Africa.

Récemment, elle a acheté une propriété 102 millions de dollars à One Hyde Park à Londres, ainsi qu’un avion d’affaires à réaction Bombardier Global 6000 Express du constructeur canadien Bombardier de 46 millions de dollars.

Le 23 mai 2008 Folorunsho Alakija, fonde The Rose of Sharon Foundation (ROSF) un organisme bénévole, chrétien, sans but lucratif et non gouvernemental basé à Lagos au Nigéria. Sa mission est d’alléger fardeau des veuves et les orphelins en leur offrant de l’aide financier.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.