En 2010, le prix du Designer de l'Année s'est vu remettre à Black Coffee, un désigner sudafricain.

L’événement mode africain, La Fashion Week Africa est commencé

La plus grande vitrine mode de l’Afrique, la Fashion Week Africa, a officiellement débuté hier. L’événement de 3 jours, en est à sa 8e édition et se tient du  20 au 23 octobre cette année, affichera des designers de l’Egypte, du Ghana, du Kenya, de Londres, du Mozambique, du Nigeria, du Sénégal, du Sierra Leone, de la Tanzanie, de l’Ouganda, des Etats-Unis et finalement du Zimbabwe. Ce rendez-vous annuel a attiré hier des célébrités, y compris les acteurs, musiciens et politiciens.

En 2010, le prix du Designer de l'Année s'est vu remettre à Black Coffee, un désigner sudafricain.

En 2010, le prix du Designer de l'Année s'est vu remettre à Black Coffee, un désigner sudafricain.

Derrière la Fashion Week Arica on retrouve African Fashion International (AFI),  un promoteur important de mode sur le continent africain. Il fournit des plates-formes importantes pour mettre en valeur le talent créatif des créateurs africains. La mission première de l’AFI est de faire découvrir la mode africaine au monde entier. L’AFI présente la mode africaine et le talent créatif d’une manière qui rend les talents locaux pertinents et veille à ce que le monde ait accès au marché du design des produits africains. Grâce à la promotion de l’organisation et de son soutien, AFI assure que les communautés internationales réagissent positivement et commercialement aux produits afros qui sont disponibles, uniques et tendance.

Grâce à ses Africa Fashion Weeks (AFW) et autres initiatives, AFI amène le continent vers de nouveaux projets commerciaux, tant au niveau local qu’à l’international en augmentant la reconnaissance de la mode africaine pour en accroitre l’accès par les marchés internationaux.

Au coeur de la Fashion Week se retrouvent les concepteurs et les vêtements, mais la femme au centre des affaires est Precious Moloi Motsepe, présidente de l’AFI.

Moloi Motsepe est mariée à l’un des plus riches hommes d’affaires sud-africains. Son mari est le patron des mines Patrice Motsepe. En 2011, le Sunday Times Rich List estimait sa fortune à environ 3,28 milliards de dollars. Combinez sa richesse minérale avec son gout pour la mode et vous avez l’un des couples le plus glamour de l’Afrique.

Maintenant Mme Motsepe, anciennement médecin, dirige avec succès un empire de la mode. « Quand il n’y a pas de revenu régulier, les gens ont tendance à dépenser plus sur les besoins immédiats plutôt que sur investissements à long terme comme l’éducation, la santé préventive ou active qui aideront leurs familles à briser le cycle de la pauvreté », exprime-t-elle.

Bunmi Koko est une marque de mode luxueuse basée à Londres. La fondatrice, Bunmi Olaye, est née au Nigeria. Elle a notamment créé des vêtements pour la Spice-Girl, Mel-B et a déjà travaillée avec les couturiers Allison Rodger et Alexander McQueen pour la prestigieuse Louis Vuitton

Bunmi Koko est une marque de mode luxueuse basée à Londres. La fondatrice, Bunmi Olaye, est née au Nigeria. Elle a notamment créé des vêtements pour la Spice-Girl, Mel-B et a déjà travaillée avec les couturiers Allison Rodger et Alexander McQueen pour la prestigieuse Louis Vuitton

« Dans notre pays, la majorité des chômeurs sont des femmes et des jeunes. Ils sont aussi les plus grands consommateurs de mode et de vêtements. Il est logique d’investir en eux pour créer de meilleures perspectives d’emploi, promouvoir l’entrepreneuriat, aider à une participation plus active et contribuer à leur bien-être général. »

En plus de la création d’une plateforme afin que les créateurs de mode annoncent  leur travail, l’AFI a lancé plusieurs projets pour les plus démunis. Outre sa philanthropie la femme d’affaires veut s’assurer que ses événements AFI promeuvent le meilleur de la créativité de la mode africaine sur la scène mondiale et font évoluer les perceptions sur le continent Noir.

Selon elle, AFI doit viser à devenir le portail de la mode africaine au reste du monde. Elle y parviendra par ses Semaines de la Mode et diverses expositions. Ceci est une tache énorme. Mme Moloi Motsepe parle d’une Afrique qui « deviendra une nouvelle frontière d’affaires avec un énorme potentiel ».

Vainqueur de du prix du concepteur émergent l’année dernière, Bunmi Koko, est devenu un nom établi à Londres et ses créations sont été portées par Michelle Obama. Cette année Koko est de retour en tant que designer et parlera de son succès lors de séminaires à l’AFI. « L’intérêt par les créateurs de mode est grandissant pour notre continent. Ils sont devenus des noms de marques facilement reconnaissables. Des designers qui se sont promus avec AFI ont continué à recevoir de nombreuses récompenses. Beaucoup de nos designers ont également suscité l’intérêt de grands détaillants. »

Aujourd’hui, on aura la chance d’apprécier les créations de Gloria Wavamunno, Kiki Clothing, Lalesso, Maki OH, Christie Brown, Duaba Swera et Thula Sindi. Plus 12 personnes sont attendus à l’événement.

 

httpv://www.youtube.com/watch?v=3v6EaWc1xRo

 

(Visited 364 times, 1 visits today)

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Ecrivez sur lencrenoir.com
Vous voulez faire connaitre votre point de vue? Vous cherchez un audience captif? Faites-nous parvenir vos textes à [email protected]
Vous avez un communiqué de presse signalant un événement ou la sortie d'un livre? Communiquez avec nous à [email protected]
Articles populaires de la semaine
Contactez-nous

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message



Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share