Le Sommet Pancanadien des Communautés noires 2019: unis et solidaires

Du 1er au 4 février 2019 à l’occasion du Mois de l’histoire des Noirs et de la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine promulgués par les Nations Unies, le Sommet Pancanadien des Communautés noires 2019 a su rassembler des centaines de personnes, de partout au Canada à Ottawa, la capitale canadienne, sous le thème: 4 jours, 4 nuits, tracer notre avenir, un dialogue avec nos élus.

Le Sommet Pancanadien des Communautés noires

Le second Sommet Pancanadien des Communautés noires

Ce second sommet organisé par la Fondation Michaëlle Jean (FMJF) offrait des conférences qui abordaient différents thèmes, notamment la prospérité de la communauté noire, l’éducation, la santé mentale et l’accès à la justice. J’ai assisté à une session intéressante sur la santé mentale et collaboré à un atelier sur l’éducation. Ce fut un réel plaisir de voir une si grande représentation d’Afro-Canadiens provenant d’un océan à l’autre, tous réunis au même endroit avec le même objectif : élever notre voix vers le gouvernement fédéral.

Le Sommet Pancanadien des Communautés noires est une plate-forme idéale pour les Afro-Canadiens qui souhaitent faire une différence au pays. Il se composait de chercheurs, d’éducateurs, de représentants de médias, d’entrepreneurs et de législateurs, qui tous dans leurs domaines, contribuent à la représentation de la voix des Noirs au Canada.

Cet exercice a fourni une expérience d’apprentissage précieuse aux participants. Par exemple, ce fut une excellente occasion de se réunir, d’interagir et d’échanger les points de vue pendant les diverses conversations du sommet. J’y participais à un moment où nous avons engagé un dialogue collectif pour déterminer comment nous pourrions nous soutenir mutuellement tout en tenant le gouvernement sensible aux besoins de ses citoyens afro-canadiens.

De gauche à droite: Sabrina Jafralie, Nana Boahen et Sylvia Parris Drummond

De gauche à droite: Sabrina Jafralie, Nana Boahen et Sylvia Parris Drummond

Le sommet était certes un événement politique, mais aussi avec des volets familiaux. Ce fut une chance de réseauter de manière professionnelle. Mais pour moi, cela a eu un impact plus important, j’ai pu nouer des contacts avec des Afro-Canadiens de renom et participer à des conversations qui m’ont aidé a avoir une meilleure compréhension sur divers enjeux qui me touchent de près.

Les Afro-Canadiens sont une force avec laquelle il faut compter, nous sommes unis et progressons ensemble. Au sommet, la présence de l’unité était écrasante. Chaque orateur, de Dahabo Ahmed Omer à la très honorable Michaëlle Jean a prononcé des paroles d’espoir, d’action et de solidarité. Le Sommet Pancanadien des Communautés noires a réaffirmé son engagement en faveur de l’innovation sociale et de l’entrepreneuriat. Le message était clair: les communautés noires sont essentielles à tous les efforts qui impliquent une prospérité croissante, le bien-être et la justice au Canada.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share
Soyez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre
Restez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre