La possession d'un smartphone augmente dans la plupart des pays en développement, y compris en Afrique subsaharienne. Par exemple, 34 % des adultes sénégalais déclarent maintenant posséder un smartphone, contre 13% à peine en 2013

Le Roi de la schizophrénie

57 est le nombre de téléphones portables qui se vendent par seconde.  Incroyable mais vrai! Ce chiffre invraisemblable reflète le désir des individus à être joignable, informé, disponible, communicatif, interactif, et d’autres épithètes que certains individus de l’ère moderne ont l’outrecuidance de prétendre.

La possession d'un smartphone augmente dans la plupart des pays en développement, y compris en Afrique subsaharienne. Par exemple, 34 % des adultes sénégalais déclarent maintenant posséder un smartphone, contre 13% à peine en 2013

La possession d’un smartphone augmente dans la plupart des pays en développement, y compris en Afrique subsaharienne. Par exemple, 34 % des adultes sénégalais déclarent maintenant posséder un smartphone, contre 13% à peine en 2013

Les services offerts par les smartphones sont tellement nombreux qu’ils font oublier la fonction principale de l’appareil. Bon nombre d’utilisateurs, et sous prétexte de la recherche de l’actualité remarquable, essayent d’assouvir le plaisir de la recherche de l’information révoltante et du scandale. Visiblement, le petit rectangle leur offre un service soi-disant curatif en satisfaisant leur curiosité maladive.

L’abondance des sites web et des réseaux sociaux spécialisés en matière de l’immoralité, avec ses millions d’abonnés, est la preuve que ces personnes  ne sont pas vraiment à la recherche de l’information, telle que l’on pourrait l’imaginer : ce qui se passe dans le monde ou la région et les variétés dans différents domaines, mais ils sont plutôt assoiffés du choquant, du troublant et du honteux.

Or, ce qui est malhonnête chez ces amateurs du show indécent, c’est le fait de se contredire souvent avec des principes de liberté ou de tolérance qu’ils prétendent souvent les leurs.  Le paradoxe est flagrant pour quelqu’un qui se croit indifférent et qui fout son nez là où le scandale existe; pour quelqu’un qui défend les libertés et qui se retrouve comme oppresseur d’une originalité assez bizarre; pour quelqu’un de sage mais qui est en effet excentrique par son désir de diffamer et de médire. Visiblement les principes du jour ne sont pas ceux de la nuit!

Les infos de la guerre, du  séisme ou du putsch au pays voisin ne sont rien devant un  fait grossier dont il trouverait de quoi dire et redire! Les  chaînes et les sites d’infos se sont aperçus de ce fait. Si on trouve des UNES tout à fait à côté de la plaque, c’est qu’ils font de leur mieux pour répondre présent et servir plus de dérisoire et de futilité à cette caricature de l’humanité puérile et égocentrique. C’est un spécimen en pleine croissance qui mérite qu’on lui prête attention.  Alors que dans le monde de la réalité, ce pseudo moralisateur est digne du respect avec ses principes prêchés sur l’éthique et les libertés ; on le retrouve, dans le monde virtuel, beaucoup plus léger, lui, qui  a retiré son Beret d’Aristote, à la recherche de futilités de tout genre… L’autre c’est pas lui ! Un  vrai dédoublement de personnalité!

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2019 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share
En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
Ok, J'accepte
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
OK, j'accepte
Soyez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre
Restez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre