La date du 25 décembre aurait été fixée dans l'Occident latin au IVe siècle, possiblement en 354, pour coïncider avec la fête romaine du Sol Invictus, célébrée à cette date à l'instar de la naissance du dieu Mithra, né un 25 décembre; le choix de cette fête permettait une assimilation de la venue du Christ – « Soleil de justice » – à la remontée du soleil après le solstice d'hiver. Avant cette date, la Nativité était fêtée le 6 janvier et l'est encore par la seule Église apostolique arménienne, alors que l’Église catholique romaine y fête aujourd’hui l’Épiphanie ou Théophanie

La Somalie ne veut pas de Noël

Cette année en Somalie il n’y aura pas de célébrations de Noël et du Nouvel An. Du moins pas officiellement. Le pays à majorité musulmane, a interdit ces festivités qui sont « importées de l’Occident » et pourraient attirer les attentats islamistes.

La date du 25 décembre aurait été fixée dans l'Occident latin au IVe siècle, possiblement en 354, pour coïncider avec la fête romaine du Sol Invictus, célébrée à cette date à l'instar de la naissance du dieu Mithra, né un 25 décembre; le choix de cette fête permettait une assimilation de la venue du Christ – « Soleil de justice » – à la remontée du soleil après le solstice d'hiver. Avant cette date, la Nativité était fêtée le 6 janvier et l'est encore par la seule Église apostolique arménienne, alors que l’Église catholique romaine y fête aujourd’hui l’Épiphanie ou Théophanie

La date du 25 décembre aurait été fixée dans l’Occident latin au IVe siècle, possiblement en 354, pour coïncider avec la fête romaine du Sol Invictus, célébrée à cette date à l’instar de la naissance du dieu Mithra, né un 25 décembre; le choix de cette fête permettait une assimilation de la venue du Christ – « Soleil de justice » – à la remontée du soleil après le solstice d’hiver. Avant cette date, la Nativité était fêtée le 6 janvier et l’est encore par la seule Église apostolique arménienne, alors que l’Église catholique romaine y fête aujourd’hui l’Épiphanie ou Théophanie

Le gouvernement somalien soutient que ces fêtes chrétiennes menacent le patrimoine islamique du pays.

Noël n’est pas largement célébré en Somalie, qui a officiellement adopté la loi islamique en 2009, mais l’évènement festif a quand même lieu – en particulier comme une excuse pour organiser une fête.

Des correspondants affirment que le pays de la corne de l’Afrique, qui se remet de plusieurs années de guerre civile, voit retourner un nombre croissant de Somaliens qui ont grandi dans la diaspora et certains d’entre eux apportent des coutumes occidentales dans leurs bagages. C’est là que résident les craintes de l’État est-africain, qui voit des milliers de Somaliens liés désormais avec des mœurs américano-européens.

« Tous les événements liés aux fêtes de Noël et du Nouvel An sont contraires à la culture islamique, ce qui pourrait endommager la foi de la communauté musulmane« , a déclaré le directeur général du ministère des affaires religieuses mardi à des journalistes.

Le ministère des Affaires religieuses du pays avertit que les forces de sécurité réprimeront de tous ceux qu’ils soupçonnent de célébrer Noël. Cheikh Mohammed Khayrow avance que les forces de sécurité ont reçu l’ordre de mettre fin à toutes ces célébrations. « Il ne devrait y avoir aucune activité « , précise-t-il.

Les étrangers seront libres de marquer la fête chrétienne dans leurs propres maisons, mais les hôtels et autres lieux publics ont été interdits de souligner la journée. Les travailleurs humanitaires et des soldats vivant dans l’enceinte de l’aéroport fortifié seront aussi autorisés d’organiser des fêtes privées.

Sheikh Nur Barud Gurhan, du Conseil religieux suprême de la Somalie, a déclaré que les festivités non-musulmanes pourraient provoquer les shebab dont le siège est en Somalie. Cette mouvance radicale islamique est soupçonnée d’entretenir des liens forts avec la direction centrale d’Al-Qaïda, . « Nous mettons en garde contre la célébration de ces événements qui ne sont pas pertinents pour les principes de notre religion« , a ajouté M. Gurhan.

L’année dernière, les militants shebab ont lancé « une attaque de Noël » à l’aéroport de Mogadiscio ou ces islamistes ont attaqué le quartier général de la Force de l’Union africaine en Somalie (Amisom) qui a couté la vie à au moins 12 personnes. Le maire de Mogadiscio, Hussein Yusuf Jimale, a déclaré à la BBC que ces rassemblements pourraient également être une cible pour le groupe islamiste al-Shabab qui a ciblé les hôtels dans la ville dans le passé.

Après que le Brunei ait annoncé une interdiction similaire, la Somalie devient au moins le deuxième pays à majorité musulmane à interdire les célébrations de Noël cette année. La Somalie, qui serait pays le plus corrompus au monde selon l’indicateur du Fund for Peace, a précédemment émis cet interdit en 2013.

Il y a peu de chrétiens qui vivent en Somalie, un pays qui suit le calendrier islamique et ne reconnait donc pas le 1er janvier comme le début de l’année, même si les décombres d’une cathédrale catholique reste un point de repère dans la ville de Mogadiscio, la capitale somalienne.

Nouvelles similaires

  1. Pouchon Faubert
    Déc 24, 2015 - 10:10

    pourquoi la noël dans les pays pauvre ????

    Répondre
  2. Claudy Alexis
    Déc 24, 2015 - 10:20

    Pour forcer lés pauvres à se bercer d’illusion…

    Répondre
  3. Claudy Alexis
    Déc 24, 2015 - 10:26

    Pas de Noël en Haïti , en Syrie,au lybie, en Irak et tous les autres pays où les terroristes occidentaux font la guerre contre les populations pour pouvoir voler leurs richesses…..

    Répondre
    • LilDony Gabriel
      Déc 25, 2015 - 03:50

      Wap fòse antre nou kote nou paye vye frè. Se nou kap fè gè ak tèt nou wi.

      Répondre
    • Claudy Alexis
      Déc 25, 2015 - 04:01

      Réalité yo pa Menm Pèp yo pa menm .se sak fèw we sanble gen diferans.men se toujou gro peyi ki toujou deye tout konfli ki bay enstablite politik sosyal ak ekônomik nan ti peyi yo.

      Répondre
  4. michèle
    Déc 24, 2015 - 06:33

    Est ce que l’Islam est une religion africaine ,ici nous allons vers l’instauration d’un état islamique radical

    Répondre
  5. Lovensky Guillaume
    Déc 24, 2015 - 02:58

    Fêté la Noël,c’est juste pour dire qu’Ilya problème sur terre et que le seigneur est naît , pour nous apporter de la paix,et que plusieurs d’entre nous n’a pas comprit.c’est pas une paix sur terre

    Répondre
  6. Bernadette Coly
    Déc 25, 2015 - 09:15

    Pathétique!!! Que ça soit officiel ou officieux, Noël c’est dans les coeurs. Rien compris

    Répondre
  7. Bernadette Coly
    Déc 25, 2015 - 09:16

    Joyeux Noël à tous

    Répondre
  8. Danielo Merilus
    Déc 25, 2015 - 01:32

    nn bouda somalie

    Répondre
  9. Aminata Josephine Gueye
    Déc 25, 2015 - 07:02

    C vraiment triste

    Répondre
  10. Gussie Noza
    Déc 25, 2015 - 07:21

    Tres triste pour les chretiens de ce pays…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Share