En 2015 la Cote d’Ivoire remporte sa seconde Coupe d'Afrique des nations

La Cote d’Ivoire est championne d’Afrique

La Coupe d’Afrique des nations, un championnat qui a lieu tous les deux ans, est la plus importante compétition de niveau internationale de football en Afrique. Cette 30e édition vient de se conclure de manière inusitée avec le triomphe des Éléphants de la Cote d’ Ivoire après deux infructueuses décennies. Le pays est en liesse. Un journal local titrait aujourd’hui « Dieu était Ivoirien »!

En 2015 la Cote d’Ivoire remporte sa seconde Coupe d'Afrique des nations

En 2015 la Cote d’Ivoire remporte sa seconde Coupe d’Afrique des nations

Après la capitulation du Royaume du Maroc qui craignait de voir l’épidémie de l’Ebola atteindre leur terre avec cette affluence d’athlètes d’Africains subsahariens dans cette compétition internationale, la Coupe d’Afrique des nations de football 2015 (CAN) se déroula en Guinée équatoriale. Chapeau bas pour l’organisation qui a su en deux mois coordonner cet évènement exceptionnel.

La foudre, l’Ivoirien Didier Drogba, élu meilleur joueur de l’histoire de Chelsea en novembre 2012, peut enfin voir son pays tutoyer son rêve en mettant de nouveau ses mains sur la prestigieuse CAN. Sur son compte Instagram, de Londres, il communique « Boubacar Copa Bary tu as fais crier ma belle sœur jusquaaaaa!!!!!!! Je t’aime mon frère les critiquent t’ont fait grandir jusqu’à devenir héros national!!!!! Après Alain gouaméné, Copa Bary #dieuestdieu #team225 #championdafrique2015 #fromzerotohero #brother »

C’est effectivement, suite à un score tragique de zéro partout après 120 minutes en temps réglementaire que le no 1 des Elephants, Boubacar Copa Barry, le gardien de but, compte le but décisif face au Blacks Stars du Ghana. Lui qui n’avait pas la confiance de Hervé Renard, le sélectionneur/entraineur de la Cote d’Ivoire, le mal-aimé des Ivoiriens remplaçait un Sylvain Gbohouo, blessé. «J’ai été critiqué, mais je suis capable de progresser. Je ne suis pas grand par le talent, ni par la taille, mais j’ai envie de progresser, j’ai travaillé pour l’équipe », s’est exprimé Copa Barry à Canal +, alors que son fils fêtait ses 9 ans la même journée et lui sa dernière année de football international.

Pour sa part Hervé Renard marque aussi l’histoire en étant l’unique entraineur qui ait remporté deux sacres avec deux équipes différentes, soit la Zambie et la Cote d’Ivoire.

Aujourd’hui au retour des Elephant a Abidjan, c’est dans l’allégresse que plus d’un million de partisans ont accueilli l’équipe victorieuse du trophée or. C’est au stade Félix Houphouët-Boigny que le Président Alassane Ouatarra tout sourire a pu enlacer la coupe et l’équipe championne d’Afrique. Mardi avant de sillonner sur les rues d’Abidjan avec le trophée, l’équipe sera décorée par le chef d’État ivoirien.

Du côté ghanéen, c’est dans la résilience qu’ils ont accepté cette finesse de l’histoire, puisqu’en 1992, c’est contre ce même adversaire que la Cote d’Ivoire remportait sa dernière CAN avec un score identique de 0-0, pour ensuite être aussi départagée aux tirs au but.

Le prochain rendez-vous sera donc en 2017 pour les soixante ans de la CAN qui aurait dû avoir lieu en Lybie, mais sécurité oblige, la compétition a été déplacée. Le pays organisateur sera désigné le 8 avril prochain entre les quatre pays suivants, l’Algérie, l’Égypte, le Ghana ou le Gabon.

Nouvelles similaires

  1. M'bada Laetitia Mariette
    Fév 10, 2015 - 06:01

    sacré copa

    Répondre
  2. Pierre-Mens Damier Irace
    Fév 11, 2015 - 02:54

    Felicitation pour la Cote d’Ivoire!!!

    Répondre
  3. Warry le Che
    Fév 11, 2015 - 02:44

    Super

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share