Outre le balafon, Kélétigui Diabaté maitrisait la guitare, la trompette, la flûte et le saxophone

Kélétigui Diabaté, le maître du balafon s’éteint à Bamako

Le musicien malien Kélétigui Diabaté, un maître du balafon, un instrument de percussion semblable à un xylophone originaire d’Afrique occidental, qui a joué dans plusieurs célèbres groupes locaux, a rendu l’âme vendredi 30 novembre à Bamako à l’âge de 81 ans

Outre le balafon, Kélétigui Diabaté maitrisait la guitare, la trompette, la flûte et le saxophone

Outre le balafon, Kélétigui Diabaté maitrisait la guitare, la trompette, la flûte et le saxophone

« Kélétigui Diabaté est décédé ce matin (vendredi) à Bamako. Il sera enterré cet après-midi » a déclaré le chanteur malien Habib Koité, qui a travaillé avec le regretté musicien.

« J’ai pleuré quand j’ai entendu les nouvelles. C’est une grande perte pour le Mali, pour la musique. C’était un grand homme, j’ai adoré son humour, son professionnalisme », a déclaré M. Koite, le fondateur du groupe Bamada.

Kélétigui Diabaté est né en 1931 et est devenu le premier à populariser le balafon. En malinké une langue parlée en Guinée, au Mali, au Sénégal et en Côte d’Ivoire, « balafon » vient des termes bala (l’instrument) et fon (sonne).

Kélétigui Diabaté a fondé un des premiers groupes musicaux du Mali dans les années 60 et a également joué avec le guitariste Salif Keita. Il a aussi performé avec l’Ensemble Traditionnel du Mali. C’est avec le groupe les Ambassadeurs qu’il fait une tournée aux États-Unis dans les années 1970.

2004 a vu la sortie du premier album de cet artiste africain trop peu connu du grand public et pourtant si présent. Sa musique s’est fait entendre depuis l’indépendance du Mali en 1960.

Le premier balafon serait né dans le Royaume de Sosso, entre la Guinée et le Mali. Ce balafon existe encore et est nommé Sosso Bala ou Balafon du Sosso en malinké. C’est un balafon sacré historique conservé dans le village de Nyagassola, en Guinée. D’après la tradition orale mandingue, cet instrument daterait au moins du début du XIIIe  siècle.

httpv://www.youtube.com/watch?v=RjD1F9A5blU

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share