Kassav fait zouker Dakar

Le groupe mythique de zouk antillais Kassav s’est offert un spectacle à Dakar. Ce spectacle fait partie de leur tournée en Afrique qui devrait les mener au Cap Vert et en Guyane. On a pu apercevoir les Dakaroises et Dakarois cantonner les différents titres fétiches du groupe en créole et chalouper sous le son envoûtant du rythme antillais.

Avec sa voix mielleuse qui ne laisse pas indifférent, Jacob Desvarieux a rapidement conquis la foule modeste, mais survoltée. Alternant au micro, les Martiniquais Jocelyne Béroard et Jean-Philippe Marthely ont su faire bouger et animer leurs admirateurs.

Jacob Desvarieux, un des piliers du groupe, qui fonda la bande en 1979, connaît bien le Sénégal. Bien qu’il soit né à Paris, il a vécu au Sénégal jusqu’à l’âge de 12 ans. De son côté Jocelyne Béroard a rapidement rejoint le groupe pour le second album en 1980.

Jacob Desvarieux, un des piliers du groupe, qui fonda la bande en 1979, connaît bien le Sénégal. Bien qu’il soit né à Paris, il a vécu au Sénégal jusqu’à l’âge de 12 ans. De son côté Jocelyne Béroard a rapidement rejoint le groupe pour le second album en 1980.

Bien qu’ils font de la musique depuis plus de 35 ans, Kassav demeure et reste le groupe incontournable du Zouk; Une figure emblématique, voire historique, puisqu’on lui attribue l’invention du zouk. D’ailleurs Jocelyne Béroard, la seule femme du groupe serait à l’écriture de son histoire au sein de la formation.

Dès ces débuts, Kassav mélange un nombre de styles musicaux. Dans un grand nombre de ses chansons, il utilisait le rythme du Makossa, un rythme populaire issu du Cameroun.

Entre 1979 et 1983, plusieurs chanteurs vont tester la machine à zouker. Cependant, Kassav n’est pas un groupe comme les autres. Ce ne sont pas des copains qui créent un groupe, mais des gens qui se réunissent autour d’une même chose : l’installation d’un nouveau style musical. En 1979, les piliers du groupe sont Jacob Desvarieux, Georges et Pierre-Édouard Décimus et Freddy Marshall aux chants.

En 1987, la machine Kassav sort un nouvel opus, « Vini pou » qui sera disque de platine au bout de deux semaines. Sur cet album, on trouve de nombreux tubes teintés d’un son africain comme « siyé bwa», « Vini pou».

En 1991, Georges Décimus quitte le groupe et est remplacé par Frédéric Caracas. Le groupe fait appel aussi à des choristes en remplacement de Catherine Laupa et Marie-Josée Gibon qui ne se limiteront qu’aux chorégraphies. La particularité de ces choristes est qu’elles viennent des îles anglophones de Trinité et Tobago. Cette même année, Jocelyne sort son deuxième album solo intitulé « Milans ».

En 1999, Kassav fête ses 20 ans à Bercy pendant 2 jours : 32 000 spectateurs sont venus assister aux concerts.

Le 16 mai 2009, Kassav fête ses 30 ans d’existence au Stade de France, devant 65 000 personnes. L’année 2013 marque la première du groupe à l’Olympia, les 8 et 15 décembre.

Sonjé est le seizième et dernier album du groupe antillais Kassav sorti en 2013. Cet album est un hommage à l’ex-membre du groupe, le chanteur Guadeloupéen Patrick Saint-Éloi, pionnier du Zouk Love mort le 18 septembre 2010.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Share