A gauche, Nearis Green, à droite Jasper Newton « Jack » Daniel.

Jack Daniel’s confesse que sa recette de whisky lui provient d’un esclave Noir

Pour son 150e anniversaire, le fameux whisky américain Jack Daniel’s décide de se défaire d’un lourd secret de fabrication. Jusqu’à présent le distillateur du Tennessee prétendait que la glorieuse formule de son célèbre whisky lui provenait d’un prédicateur Blanc, alors que c’est un esclave Noir qui est véritablement derrière le secret de la recette.

A gauche, Nearis Green, à droite Jasper Newton « Jack » Daniel.

A gauche: Nearis Green, à droite: Jasper Newton « Jack » Daniel.

La légende fabriquée du prédicateur luthérien Blanc, Dan Call, transmettant son savoir-faire au jeune Jasper Newton « Jack » Daniel, qui fonda la distillerie en 1866 ne tient plus la route. Dans les faits cet homme d’église, Dan Call « possédait » un esclave. C’est cet esclave, Nearis Green, qui dévoila sa formule pour concocter le whisky préféré des Américains que Jasper Newton « Jack » Daniel allait s’approprier.

Cette version légitime de l’histoire était bien connue des historiens locaux et se propageait tranquillement. Jack Daniel’s refusait tout simplement de la reconnaître, pris dans ce qu’on appelle du whitewashing, ce qui veut dire, renvoyer aux Blancs tout ce que les autres ethnies ont réalisé de plus illustres pour ainsi les léguer toutes les autres calomnies historiques.

« Il a fallu quelque chose comme l’anniversaire pour commencer à parler de nous », a déclaré Nelson Eddy, l’historien interne de Jack Daniel’s. Une histoire que  désormais, le distillateur américain embrasse sur ses réseaux sociaux et campagnes publicitaires diffusées cet été.

Avec cet aveu, Jack Daniel’s, qui vend plus de onze millions de caisses de son whiskey dans le monde,  n’a pas précisé si les descendants de Nearis Green, l’inventeur du Whiskey Jack Daniel’s, toucheraient quelques indemnités que ce soit pour cette sournoiserie qui a duré plus d’un siècle.

Chose peu probable, puisque les États-Unis ont un très lourd passé esclavagiste. Pour des centaines d’industries situées dans le sud des États-Unis, comme le cas de Jack Daniel’s au Tennessee, le développement économique, les fortunes se sont amoncelés par la sueur et le sang d’esclaves Noirs.

En plus de l’abus de la force physique  des esclaves, les ressources intellectuelles des Noirs ont aussi été exploité au temps de l’esclavage, ceci particulièrement dans l’assemblage d’alcool. Ainsi, le premier Président  des États-Unis George Washington comptait sur l’expertise de six esclaves Noirs et deux écossais pour faire fonctionner sa distillerie de rye whisky, une des plus importantes de la cote est américaine.

En plus, de nombreux avis de recherche et de vente d’esclaves faisaient référence à leurs habilités de distillateur. En 1794, un homme plaçait une prime de 20 $ sur un esclave nommé Will, qui « a une grande cicatrice sur le côté droit, juste en dessous de ses côtes» et «connaît la fabrication de whisky. » Cette maîtrise de la distillation chez les Noirs, leurs provenait d’un savoir-faire ancestral unique remontant à la création de bière de maïs et de spiritueux de fruits en l’Afrique occidentale, et beaucoup d’Africains ont préparé de l’alcool illicite en esclavage.

Cette appropriation culturelle du génie Noir aux États-Unis, ce révisionniste historique, fait écho avec l’éminent discours de l’acteur Afro-Américain Jesse Williams fait le 26 juin 2016 aux BET Awards: « Nous flottons dans ce pays depuis des siècles . Et nous avons fini de regarder et d’attendre alors que cette invention appelée « la blancheur » use et abuse de nous, enterrant les Noirs hors de vue, vidant leur l’esprit, alors qu’il extrait notre culture, nos dollars, notre divertissement comme le pétrole, l’or Noir. Ils nous enferment dans des ghet­tos, déva­lo­risent nos créa­tions, les volent, embour­geoisent notre génie. »

Avec l’asservissement des Noirs, la croissance et richesse des États-Unis ont cru de manière significative, enrichie brutalement les familles esclavagistes blanches et propulsé l’économie du pays.  Inscrite au n ° 20 sur la liste Forbes des familles les plus riches de l’Amérique est la famille Brown. Leur valeur nette combinée est de 12,3 milliards $. Leur produit? Le fameux whisky Jack Daniel’s.

Aujourd’hui aux États unis seulement, l’alcool est une industrie de 400 milliards de dollars annuellement. Les Afro-américains n’ont jamais eu réparation pour les siècles d’esclavagisme inhumain et croupissent toujours parmi le groupe le plus pauvre du pays.

Nouvelles similaires

  1. Simba Tokonga
    Juil 07, 2016 - 07:43

    Comme d’habitude.

    Répondre
  2. Otily Mayandy Épouse Gros-desirs
    Juil 07, 2016 - 02:26
  3. Mohamed Alexandre
    Juil 08, 2016 - 08:35

    Le noir.
    J’en suis fier d’être un.

    Répondre
    • Docteur Grey
      Juil 08, 2016 - 06:00

      Alors quelle recette vas tu me donner toi?

      Répondre
    • Mohamed Alexandre
      Juil 08, 2016 - 07:21

      J’en ai une ,pas pr te générer des profits .
      Mais pr changer ses bandes idiots blancs qui se prennent pour des dieux.
      Pr que tu apprenne à mieux changer l’être humain,ses hoe de l’école buissonnière.
      J’en une qui va te faire un Homme!!!

      Répondre
  4. Djplen Toutan
    Juil 08, 2016 - 02:49
  5. Jean Debel Charles
    Juil 08, 2016 - 04:21

    Kotew jwenn temoignage la frere kot jack daniel’s kounia..
    Svp m’ta bien kontan ce veriter men tampri pour l’amour du ciel bay bn info merci

    Répondre
  6. Marcnel Pierre
    Juil 08, 2016 - 04:24

    ETRE NOIR EST UNE FIERTE MAIS ETRE HAITIEN EST UNE HONTE.

    Répondre
    • Markenzy Simon
      Juil 08, 2016 - 05:27

      Sa k fè sa patizan?

      Répondre
    • Esther Joseph
      Juil 08, 2016 - 05:43

      comment peux -tu expliquer ca mon frère?

      Répondre
    • Alex Moise
      Juil 09, 2016 - 01:43

      Nous sommes la première république noire dans le monde, nous avons aidé bcp de pays à prendre leur indépendance . La majorité d’entre eux NS sont redevables dont les USA , la Bolivie , le Venezuela,… j’en passe. Aujourd’hui la France z une dette de plus de 50 milliards de $ us. Je suis fier d’être Haïtien cher ami.

      Répondre
    • Patrick Elveus
      Juil 09, 2016 - 12:19

      Ou genlè pa gen santiman non sitwayen, sinon ou tap pann tèt ou deja wi.
      Paske menm siw al prete yon lòt nasyonalite yap tj di ou soti Ayiti.

      Répondre
    • Marcnel Pierre
      Juil 09, 2016 - 01:03

      Rire kote konsyans nou pase ,kisa noufe pandan plus pase 200 ane ,ki pwogré ke nou fé jodia kotem ap pale la nap boule fatra nap kaka nan lari lekol c biznis nou PA gen okenn model moral pou timoun yo .nou ofri lajenes zam olye nou instwi yo e edike yo .kijan sa rele banm egois …

      Répondre
    • Marcnel Pierre
      Juil 09, 2016 - 01:09

      Kisa menm nou vle kite kom eritaj pou timoun yo ,peyi vole sa, siw pa chwazi vole tout moun di a misye pa entelijan menm,paskew pa nan bagay sal .sispann reziye bann sawont .menm siw fe tout sa sosyete ya mandew depiw pa bagay sal yo pap baw travay .la justice eleve une nation.

      Répondre
    • Romane Desir
      Juil 09, 2016 - 01:28

      Etre Haitien est preuve tangible que nous sommes de la tribu de levi . – Les Princes et Les Princesses du Dieu Tout -Puissant – Les vrais Juifs. Marcnel Pierre

      Répondre
    • Kaly Widd Rimpel
      Juil 09, 2016 - 02:49

      Malgre tt sa kp pase m fier.

      Répondre
    • Davids JB
      Juil 09, 2016 - 06:44

      Moun fou ki pou di sa seulman. Mwen Haïtien e mwen fier. Tout comportement nou gen c humain nou just pa pale menm lang ni viv sou menm territory

      Répondre
    • Davids JB
      Juil 09, 2016 - 06:45

      Marcnel chanje tet ou apre proche ou yo ensuit anviwònman ou

      Répondre
    • Mackenson Joseph
      Juil 09, 2016 - 08:57

      moun ki pale konsa se moun ki pa janm poze okenn aksyon pozitif lakay yo san mpa bzwen di nan zòn se moun ki chita kap tann moun fe sa yo dwe fe nan plas yo se moun ki chita kap tann lamann tonbe

      Répondre
    • Marcnel Pierre
      Juil 10, 2016 - 12:49

      MW oblije ri paske podyab nou PA gen matyé nou pa gen trip nou PA gen agiman kovankan.

      Répondre
  7. Markenzy Simon
    Juil 08, 2016 - 05:26

    Kisa yo genyen k pou yo vrèman?

    Répondre
  8. Marc Demablish
    Juil 09, 2016 - 08:40

    whisky sa telman gen bon sant shittt…

    Répondre
  9. Jacque-saint Jean-baptiste
    Juil 09, 2016 - 09:35

    Le nègre est presque à l’origine de tout ce qui arrive la première fois. Ah! L’homme noir !

    Répondre
  10. Evens Bijou
    Juil 10, 2016 - 12:09

    POU KISA YON MOUN OBLIJE RONT POU NATYONALITE?

    Répondre
  11. Pierre Johnson
    Juil 10, 2016 - 01:43

    A l’origine de #kannkifèl

    Répondre
  12. Alvinalone
    Mar 05, 2017 - 04:51

    Les blancs n’ont jamais rien inventer, tout est imposture chez ces barbares.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Ecrivez sur lencrenoir.com
Vous voulez faire connaitre votre point de vue? Vous cherchez un audience captif? Faites-nous parvenir vos textes à [email protected]
Vous avez un communiqué de presse signalant un événement ou la sortie d'un livre? Communiquez avec nous à [email protected]
Articles populaires de la semaine
Contactez-nous

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Veuillez laisser ce champ vide.
Veuillez laisser ce champ vide.
Veuillez laisser ce champ vide.

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.