L'industrie du tabac, qui génère plus de 35 $ US milliards en bénéfices annuels. Malgré cela c'est les sociétés seules qui doivent supporter les coûts qu'il lui inflige principalement en santé.

Cuba et le Maroc s’unissent dans le commerce du tabac en Afrique

Habanos, le bras de la société d’État du tabac cubain Cubatabaco investit 1 milliard de dirhams (un peu plus de 100 M$ US) dans une usine de cigares et de cigarettes au Maroc.

L'industrie du tabac, qui génère plus de 35 $ US milliards en bénéfices annuels. Malgré cela c'est les sociétés seules qui doivent supporter les coûts qu'il lui inflige principalement en santé.

L’industrie du tabac, génère plus de 35 milliards $ US  en bénéfices annuels. Malgré cela c’est les sociétés seules qui doivent supporter les couts que l’industrie lui inflige principalement en santé.

On rapporte que Habanos se prépare à mettre en place la première usine pour la fabrication de produits du tabac dans la région de Casablanca.

Le lancement de l’entité cubano-marocaine est prévue pour décembre 2015. La nouvelle usine produira des cigarettes, cigarillos et cigares. La plupart de ses produits seront exportés vers le marché africain.

Cité dans le journal The Economist, le marocain Moulay Omar Zehraoui qui dirige Habanos affirme que «80 pour cent de la production sera exportée principalement vers l’Afrique sub-saharienne« .

« Avec une production totale de plus de 40 millions de paquets de cigarettes par jour, l’usine ciblera principalement le Sénégal, la Côte-d’Ivoire, le Bénin, le Mali et le Nigeria. Les 20 pour cent restants de la production seront destinés au marché local « , a ajouté M. Zehraoui.

Malgré l’augmentation des prix des cigarettes depuis l’année dernière, le nombre de consommateurs de tabac au Maroc a atteint environ 7 millions de fumeurs, ce qui représente un cinquième de la population du Royaume. Les personnes en âge mineure représentent jusqu’à un demi-million de ce chiffre, selon Rachida El Mokrie Al Idrissi, chef de la Commission nationale de lutte contre la drogue.

La société se défend en évoquant la création d’environ 600 emplois. Les cigarettes qui porteront l’étiquette marocaine tel que Président », « Majectic », « Best » seront vendus entre 15 et 35 dirhams, se fixant aux prix du marché marocain.

Partout dans le monde, quelques 6 millions de personnes meurent chaque année d’une maladie liée au tabac. Cela équivaut à 1 personne toutes les 6 secondes, ou 10 personnes par minute. En 2030, on calcule que 8 millions de personnes par an mourront de l’usage du tabac – et 80% de ces décès se produiront dans les pays en développement. En fait, le tabagisme tue pratiquement la moitié des consommateurs de tabac et reste l’une des principales causes de mortalité évitable.

La jeunesse africaine sera inéluctablement visée sinon touchée. Selon les données sur le tabagisme dans la région africaine, un document produit par l’OMS, 68,9% des jeunes de 13 à 15 ans qui ont acheté des cigarettes dans les magasins n’étaient pas interdits d’acheter malgré leur jeune âge.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share