Danse Danse de retour à la Place des Arts: Ebnflōh

Pour sa première venue à Danse Danse,  Ebnflōh, compagnie dirigée par la chorégraphe Alexandra ‘Spicey’ Landé, présentera en première mondiale son spectacle le plus ambitieux à date, La Probabilité du Néant, avec la complicité de huit danseurs de street dance qui habitent son travail chorégraphique : Banks, ‘Bibiman’, ‘Jigsaw’, ‘Kiddi’, Kosi, ‘Tealeaf’, ‘Hurricane Tina’ et ‘Rawss.’ Elle réunit sur un même plateau ces solistes virtuoses, et invite les spectateurs à les rejoindre au cœur du mouvement, en s’installant directement sur la scène du Théâtre Maisonneuve.

La Probabilité du Néant, du 5 au 9 octobre, au Théâtre Maisonneuve, Place des Arts.

La compagnie de danse Ebnflōh a été fondée en 2015 par la chorégraphe Alexandra ‘Spicey’ Landé.

Le témoin est-il observateur ou complice ?

L’indifférence à l’Autre aura-t-elle raison de nous ? Comment donner un sens à nos actes alors que nous sommes témoins de situations extrêmes qui nous entraînent aux confins du néant ? Poursuivant son exploration de la psyché humaine, Spicey établit la genèse de cette œuvre dans le « Bystander Effect » (« l’effet du témoin »). Le témoin est-il observateur ou complice ? Spicey brouille les pistes et les perspectives selon l’œil qui regarde. Sur scène, les spectateurs sont entourés de toiles de projection. Influencée depuis toujours par le cinéma et le théâtre, c’est la première fois que l’artiste joint la vidéo à son travail chorégraphique.

Plus que jamais, La Probabilité du Néant veut rendre hommage à la volonté de nous unir, dans la force de ce qui nous rassemble, et la curiosité de ce qui nous distingueAlexandra ‘Spicey’ Landé, chorégraphe et directrice artistique d’Ebnflōh

Avec sa danse incisive, La Probabilité du Néant interroge nos perceptions, nos jugements, et les conséquences de nos choix. Dans l’étrange possibilité de notre propre autodestruction, elle nous rappelle aussi notre lumineuse capacité de résistance et de résilience.
La Probabilité du Néant est la sixième œuvre de ‘Spicey’.

Alexandra ‘Spicey’ Landé

Chorégraphe montréalaise et figure majeure de la danse hip-hop au Québec, c’est en 2005 que ‘Spicey’ débute sa carrière de chorégraphe.

Chorégraphe montréalaise et figure majeure de la danse hip-hop au Québec, c’est en 2005 que ‘Spicey’ débute sa carrière de chorégraphe. Elle puise sa matière première dans la danse et la culture  hip-hop dont elle n’a de cesse d’élargir le champ d’exploration. Sa création précédente, In-Ward, remporte le Prix de la danse de Montréal, catégorie Découverte, en 2019, et est finaliste au Grand Prix du Conseil des arts de Montréal en 2020.

À titre de chorégraphe indépendante, ‘Spicey’ présente trois créations au Québec entre 2008 et 2015 dont Retrospek, une œuvre remarquée qui influence une génération de street dancers montréalais. Dans le même temps, le Festival Bust A Move qu’elle a fondé en 2005 (jusqu’en 2015) s’impose comme la plus grande compétition de danses de rue au Canada ; la TOHU en devient le coprésentateur.

Désirant pousser loin ses aspirations artistiques, et faire rayonner la création en street dance sur les scènes de danse contemporaine, ‘Spicey’ fonde en 2015 la compagnie Ebnflōh. Elle y aborde le langage hip-hop sous un nouvel angle chorégraphique, à la fois exploratoire, original et authentique, entourée de complices et de pairs qui alimentent le processus créatif. La compagnie imagine de nouvelles façons de créer et de partager ses réflexions sur des enjeux sociaux, politiques et artistiques. Spicey crée Complexe R au MAI en 2015, une œuvre inspirée de nos obsessions humaines. Le spectacle voyage jusqu’à New York et à Amsterdam. En 2019, elle présente In-Ward, avec 6 interprètes, coproduit avec le CCOV. Le spectacle remporte un franc succès et se joue à guichets fermés à neuf reprises à Montréal (MAI et Agora de la danse).

Alexandra ‘Spicey’ Landé est aussi interprète et professeure de danse hip-hop depuis plus de deux décennies. Elle est régulièrement invitée à offrir des classes de maître ici et à l’international.

Ebnflōh

La compagnie de danse Ebnflōh a été fondée en 2015 par la chorégraphe Alexandra ‘Spicey’ Landé. Son langage et son esthétique originaux s’élaborent dans la danse et la culture hip-hop, ainsi qu’à travers la recherche et l’innovation. La compagnie est reconnue pour son implication dans la communauté canadienne du street dance, et sa contribution au développement de la discipline et des danseurs. Elle crée, produit et diffuse ses œuvres à de larges publics, et déploie ses activités au Canada et à l’international.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2019 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
Ok, J'accepte
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
OK, j'accepte
Soyez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre
Restez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre